Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 14 mai 2014

La Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) adoptée en 1989 consacre pour chaque enfant le droit de pouvoir vivre en famille. Ce principe trouve écho dans la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) du Québec, qui stipule clairement que tous les efforts doivent être consentis pour permettre aux enfants de demeurer dans leur milieu familial. Toutefois, au Québec comme ailleurs dans le monde, un nombre important d’enfants ne grandissent pas dans leur famille d’origine, en raison de problématiques de maltraitance ou de troubles de comportements. Au 31 mars 2013, plus de 11 000 enfants vivaient en milieu substitut, soit auprès d’une personne significative (PS), dans une famille d’accueil (FA) ou en centre de réadaptation (CR) (ACJQ, 2013). Parmi les enfants dont la situation est prise en charge par les Centres jeunesse (CJ) du Québec, environ 59 % sont placés en milieu substitut (Turcotte et Hélie, 2013), ce qui confirme que le placement occupe une place importante sur le continuum des services offerts aux jeunes et aux familles en difficulté. Certaines situations de placement seront de courte durée, lors d’une période de crise par exemple. D’autres perdureront lorsque des changements importants sont attendus de la part de la famille d’origine afin que l’enfant réintègre son milieu de vie. Finalement, certains placements s’inscriront dans des projets permanents et mèneront au placement jusqu’à la majorité ou encore à l’adoption de l’enfant. Ce portrait est complexifié par le fait qu’un même enfant peut vivre différentes modalités de placement à travers les années, accompagnées de succès et d’échecs lors des épisodes de réunification avec sa famille d’origine, qui marqueront sa trajectoire de vie.

Conséquemment, la présente proposition de colloque vise à faire un état des connaissances actuelles au Québec concernant la réalité des enfants placés, de leurs familles et des pratiques entourant le placement.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 15
Communication orale
Communications orales
Ouverture
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 15 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
1. Le placement en famille d'accueil au Québec
09 h 15
Les trajectoires de placement des enfants en protection de la jeunesse au Québec
Tonino Esposito (Université McGill)
09 h 40
La pratique du placement et son lien avec la récurrence du signalement à la suite de l'intervention
Sonia Hélie (CIUSSS-Centre-Sud de l'Ile-de-Montréal)
10 h 05
Période de questions
10 h 30
Pause
11 h 00 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
2. Le maintien des liens entre l'enfant, sa famille d'origine et sa famille d'accueil
11 h 00
Maintien des contacts avec les parents biologiques à la suite du placement en famille d'accueil : liens avec le fonctionnement comportemental des jeunes enfants
Karine Poitras (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), George Tarabulsy (Université Laval)
11 h 25
Les perceptions des parents d'accueil du programme Banque mixte par rapport aux contacts avec la famille d'origine de l'enfant
Geneviève Pagé (UQO - Université du Québec en Outaouais)
11 h 50
Période de questions
12 h 15
Dîner

Après-midi

13 h 45 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
3. L'expérience du trauma chez les enfants et les jeunes placés
13 h 45
Soutenir les parents d'accueil dont les enfants souffrent de trauma complexe : une étude pilote au Centre jeunesse de Lanaudière
Delphine Collin-Vézina (Université McGill)
14 h 10
Effets d'un programme cognitif-comportemental sur les troubles de comportement d'adolescentes placées en centre de réadaptation : le cas de celles ayant vécu une agression sexuelle
, Evelyne VAN VUGT
14 h 35
Période de questions
15 h 00
Pause
15 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Conférence de clôture
15 h 30
La recherche auprès des enfants placés au Québec : état des connaissances et pistes d'avenir
Daniel Turcotte (Université Laval)
16 h 15
Mot de clôture