Aller au contenu principal

Du mercredi 14 au jeudi 15 mai 2014

La notion de transition énergétique occupe une place grandissante dans les discours et les politiques publiques. Davantage présente en Europe, où plusieurs collectivités locales et gouvernements s’y sont déjà engagés, son appropriation émerge progressivement au Québec sous l’impulsion de divers acteurs sociaux. En témoignent les débats tenus lors de la Commission sur les enjeux énergétiques.

Cette notion a été présentée comme un vaste projet politique visant à répondre aux grands enjeux écologiques du 21e siècle. Dans ses versions les plus courantes, la transition énergétique a été pensée comme une refonte de notre modèle de développement énergétique, traduite par des stratégies d’abandon des énergies fossiles, de recentrage sur des énergies renouvelables, ainsi que par des projets de reconversion des structures de production, de transport et d’habitation selon des critères d’efficacité énergétique.

La similitude des stratégies privilégiées ici comme ailleurs peut sembler étonnante eu égard à la diversité des contextes et des défis que doivent relever les pays concernés. Au-delà d’un standard global, son inscription dans chaque société ne devrait-elle pas être prise en compte? Pour que des transformations de longue portée puissent advenir, ce projet peut-il tabler sur une pluralité de modèles, ancrés dans les spécificités des modèles énergétiques nationaux, ainsi que dans des projets territorialisés de reconversion? De quelles manières les choix collectifs peuvent-ils être pesés et débattus pour déterminer des stratégies répondant aux défis propres aux régions, en fonction de leurs trajectoires spécifiques? Dans cet esprit, ce projet de transition soulève des questions importantes, qui concernent notamment le rôle de la globalisation en matière d’énergie, le poids des arrangements institutionnels préexistants ainsi que le potentiel d’innovation des sociétés dans la définition des initiatives de transition.

Le colloque vise donc, d’une part, à mieux comprendre ce que recouvrent la notion de transition énergétique et ses diverses interprétations et, d’autre part, à mettre en débat cette hypothèse de la nécessaire contextualisation de la transition énergétique et de la territorialisation des politiques publiques censées la concrétiser.

Des chercheurs québécois et européens, provenant de plusieurs horizons disciplinaires et sociaux, seront invités à discuter autour de trois axes :

1) Que recouvre la notion de transition énergétique dans une perspective théorique et paradigmatique?

2) Quels institutions, instruments et pratiques apparaissent pertinents pour comprendre les paramètres essentiels d’affirmation ou de transformation potentielle du modèle québécois en matière énergétique?

3) Quels sont les rôles joués par les territoires dans la conception des politiques et des projets énergétiques et dans leur mise en œuvre? La transition énergétique peut-elle contribuer à la territorialisation des économies et des politiques économiques?

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Transition énergétique : repères et définitions
13 h 30
Mot de bienvenue
13 h 45
La transition en théorie, en discours et en pratique
René Audet (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 05
Définir la transition énergétique, décrypter un « consensus ambigu » : le cas de l'Allemagne et de la France
Aurélien EVRARD(Université Sorbonne-Nouvelle (Paris 3))
Résumé
14 h 25
Période de questions
15 h 00
Pause
15 h 30 à 17 h 15
Communication orale
Communications orales
Le modèle québécois en énergie : entre héritage et innovation
15 h 30
Les chemins de la transition : l'éolien entre continuité et rupture avec le régime québécois de l'hydroélectricité
Yann Fournis (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Marie-José FORTIN (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
15 h 50
Bulle de carbone et extractivisme : économie politique des hydrocarbures extrêmes
Éric Pineault (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
16 h 10
Gouvernance régulée et participation publique au concret : analyse de l'expérience de la Régie de l'énergie du Québec
Résumé
16 h 30
Période de questions
17 h 15
Mot de clôture
17 h 30 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Cocktail
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 55 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Institutions et politiques publiques : vues d'Amérique et d'Europe
08 h 55
Mot de bienvenue
09 h 00
Le développement des énergies renouvelables en France et au Québec : un modèle tarifaire hybride comme une solution acceptable?
Évariste Feurtey (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
09 h 20
Financement de la transition énergétique et modèles de développement : les enjeux pour le Québec
François L'Italien (Université Laval), Gilles L. BOURQUE (Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC))
Résumé
09 h 40
L'inscription territoriale de l'éolien citoyen : réception et appropriation d'un dispositif alternatif d'actionnariat populaire par les habitants d'un territoire rural
Guillaume CHRISTEN(Université de Strasbourg), Philippe HAMMAN (Université de Strasbourg)
Résumé
10 h 00
Période de questions
10 h 45
Pause
11 h 00 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Appropriation territoriale de la ressource énergétique (1)
11 h 00
Les projets énergétiques d'Hydro-Québec depuis 1944 : analyse diachronique des différentes conceptions du territoire
Stéphane SAVARD(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 20
Production énergétique territorialisée : facteurs d'efficacité et de blocage dans la mise en œuvre de la transition énergétique, l'exemple éolien dans l'Arc jurassien (Suisse)
Pierre-Henri Bombenger(HES-SO - Haute école spécialisée de Suisse occidentale), Florent Joerin(HES-SO - Haute école spécialisée de Suisse occidentale)
Résumé
11 h 40
Période de questions
12 h 15
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Appropriation territoriale de la ressource énergétique (2)
13 h 30
Rendre l'espace accessible : enquête sur les spatialités contemporaines de la transition énergétique
Olivier LABUSSIERE(Laboratoire PACTE)
Résumé
13 h 50
L'énergie éolienne au Québec : d'où et pour qui souffle le vent?
Marie-claude Prémont (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
14 h 10
Appropriation territoriale d'un projet énergétique : le cas de Val-Jalbert
Isabel BROCHU (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Marc-Urbain PROULX (MAMROT - Ministère des affaires municipales, des régions et de l'occupation du territoire)
Résumé
14 h 30
Période de questions
15 h 15
Pause
15 h 30 à 17 h 30
Panel
Panel / Atelier
Table ronde
Participants : Robert Laplante (Institut de recherche en économie contemporaine), Harvey Mead (Consultant(e)), Marc-Urbain Proulx (MAMROT - Ministère des affaires municipales, des régions et de l'occupation du territoire)
17 h 30
Mot de clôture