Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du jeudi 15 au vendredi 16 mai 2014

L’idée de ce colloque international a germé de trois constats : premièrement, l’islamisme avec ses transformations et son devenir est d’une importance majeure au plan mondial. L’analyse de cette réalité et de ses actuels changements constitue un enjeu de connaissance de premier plan. En deuxième lieu, la littérature existante nous montre qu’il n’y a pas de consensus entre les chercheurs sur les effets de lʼhéritage théorique et discursif islamiste sur la vision des « polités » qui se forment actuellement dans les pays du printemps arabe.

En effet, ceux-ci ont des opinions divergentes sur la forme d’État que les islamistes visent à édifier à leur arrivée au pouvoir : certains chercheurs qualifient l’islamisme comme ayant une mouvance antimoderniste par nature : Abu Zeid (1994), Kepel (1984), Zakariya (1991), Yassyn (1996), Fuller (2004), Mayer (1991), Wistrich (2012) et Lamchichi (1994). Alors que d’autres le décrivent comme un farouche promoderniste : Burgat (2002), Abed-Kotob (1995), Koehler et Warkotsch (2009), Musalam (2005), Calvert (2010) et Khan (2011). En revanche, une troisième catégorie de chercheurs note que les deux courants, soit moderniste et antimoderniste, se croisent à l’intérieur de l’organisation : Lynch (2008), Al-nafisy(1998), Tammam (2010), Zollener (2009) et Besson (2005). Enfin, d’autres chercheurs sont convaincus que les islamistes sont en voie de se convertir à la modernité, mais que des défis les attendent avant de pouvoir être qualifiés de démocrates modernistes : ‘Abd Almagid (2010), Amghar (2012), Feldman (2008), Brown, Hamzawy et Ottowy (2006), Ferrié (2008) et Ghalion (1997).

Ainsi, les mouvements islamistes contemporains suscitent un intérêt grandissant auprès des cercles académiques et des chercheurs en sciences sociales et humaines. Il demeure toutefois que les méthodes et les outils conceptuels et épistémologiques disponibles semblent souvent inadéquats pour déchiffrer des discours, des pratiques et des évolutions spécifiques et complexes (Lamchichi,1994 et Arkoun, 2002). De nouvelles recherches sont donc impératives pour enrichir notre compréhension de ces phénomènes politiques et sociaux, redresser les perspectives, combler les lacunes actuelles en la matière et déconstruire des préjugés largement répandus. Ce faisant, la nécessité actuelle est de permettre une réflexion inter- et multidisciplinaire, capable de traiter de l’islamisme selon ses multiples facettes, dans ses particularités ainsi que plus globalement.

Cet événement recrute des jeunes chercheurs (maîtrise, doctorat et postdoctorat) et des chercheurs qui comptent parmi les meilleurs experts dont les travaux portent sur les thématiques liées aux axes de recherches :

Axe 1 : Islam politique au pouvoir;

Axe 2 : Discours islamiste dans la modernité avancée;

Axe 3 : Discours et pratiques des islamistes dans une perspective comparative; et

Axe 4 : Islamisme dans les relations internationales.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

  • Patrice Brodeur
    UdeM - Université de Montréal
  • Wael Saleh
    UQAM - Université du Québec à Montréal et TRENDS Research & Advisory
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 09 h 00
Communication par affiche
Communications par affiches
Inscription au colloque
09 h 00 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Discours islamiste dans la modernité avancée 
Présidence/Animation : Patrice Brodeur (UdeM - Université de Montréal)
09 h 10
L'islamisme comme produit contradictoire de la modernité
Lahouari Addi (Georgetown University)
09 h 45
Période de questions
10 h 00 à 10 h 45
Panel
Panel / Atelier
Discours islamiste dans la modernité avancée 
Présidence/Animation : Lahouari Addi (Georgetown University)
Participant-e-s : Mohamed Fadil (UdeM - Université de Montréal), Amany Fouad Salib (UQAM - Université du Québec à Montréal)
10 h 35
Période de questions
10 h 45
Pause
11 h 00 à 11 h 45
Panel
Panel / Atelier
Islamisme : approches scientifiques innovantes 
Présidence/Animation : Raboudi Noomane (Université d’Ottawa)
Participant-e-s : Patrice Brodeur (UdeM - Université de Montréal), Abdelaziz Djaout (UdeM - Université de Montréal)
11 h 35
Période de questions
11 h 45 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Islamisme : approches scientifiques innovantes
Présidence/Animation : Patrice Brodeur (UdeM - Université de Montréal)
11 h 50
L'islamismologie appliquée : la notion, les visées, les choix épistémologiques et méthodologiques
Wael Saleh (UQAM - Université du Québec à Montréal et TRENDS Research & Advisory)
12 h 20
Période de questions
12 h 30
Dîner

Après-midi

14 h 00 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Discours et pratiques des islamistes dans une perspective comparative
Présidence/Animation : Samir Amghar (ULB - Université Libre de Bruxelles)
14 h 05
La constitution ne fait pas un pays : trois constitutions à l'épreuve de la culture  
Résumé
14 h 45
Période de questions
15 h 00
Pause
15 h 15 à 16 h 15
Panel
Panel / Atelier
Discours et pratiques des islamistes dans une perspective comparative  
Participant-e-s : Azeddine Hmimssa (UdeM - Université de Montréal), Raboudi Noomane (Université d’Ottawa), Mohamed Ourya (UdeS - Université de Sherbrooke)
16 h 00
Période de questions
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 45
Communication orale
Communications orales
Le politique déradicalise-t-il les islamistes? 
Présidence/Animation : Abdelaziz Djaout (UdeM - Université de Montréal)
09 h 05
Islam et politique dans le monde arabe : le politique déradicalise-t-il les islamistes? 
Samir Amghar (ULB - Université Libre de Bruxelles)
Résumé
09 h 35
Période de questions
09 h 45 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Islam politique au pouvoir
Présidence/Animation : Mohamed Ourya (UdeS - Université de Sherbrooke)
09 h 50
Comment le président Morsi a perdu sa légitimité
Rachad Antonius (UQAM - Université du Québec à Montréal)
10 h 20
Période de questions
10 h 30
Pause
10 h 45 à 11 h 30
Panel
Panel / Atelier
Islam politique au pouvoir
Présidence/Animation : Rachad Antonius (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Participant-e-s : Yakzan Ahmad (UNS - Université Nice Sophia Antipolis), Amal Haroun (UdeM - Université de Montréal)
11 h 20
Période de questions
11 h 30 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Le Moyen-Orient post-printemps arabe 
11 h 35
Le Moyen-Orient post-printemps arabe : quels constats? (1)
Patrice Brodeur (UdeM - Université de Montréal)
12 h 00
Le Moyen-Orient post-printemps arabe : quels constats? (2)
Wael Saleh (UQAM - Université du Québec à Montréal et TRENDS Research & Advisory)
12 h 20
Période de questions
12 h 30
Dîner

Après-midi

14 h 00 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Islamisme dans les relations internationales
Présidence/Animation : Vandal Gilles (UdeS - Université de Sherbrooke)
14 h 05
La montée de l'islamisme et son déclin : les paris d'Obama  
Sami Aoun (UdeS - Université de Sherbrooke)
14 h 35
Période de questions
14 h 45 à 15 h 30
Panel
Panel / Atelier
Islamisme dans les relations internationales
Présidence/Animation : Sami Aoun (UdeS - Université de Sherbrooke)
Participant-e-s : Alain-Michel Ayache (UdeS - Université de Sherbrooke), Vandal Gilles (UdeS - Université de Sherbrooke)
15 h 20
Période de questions
15 h 30
Pause
15 h 45 à 16 h 30
Panel
Panel / Atelier
L'islam politique à l'heure du désenchantement? 
Présidence/Animation : Wael Saleh (UQAM - Université du Québec à Montréal et TRENDS Research & Advisory)
Participant-e-s : Lahouari Addi (Georgetown University), Yakzan Ahmad (UNS - Université Nice Sophia Antipolis), Samir Amghar (ULB - Université Libre de Bruxelles), Rachad Antonius (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sami Aoun (UdeS - Université de Sherbrooke), Alain-Michel Ayache (UdeS - Université de Sherbrooke), Patrice Brodeur (UdeM - Université de Montréal), Abdelaziz Djaout (UdeM - Université de Montréal), Mohamed Fadil (UdeM - Université de Montréal), Vandal Gilles (UdeS - Université de Sherbrooke), Amal Haroun (UdeM - Université de Montréal), Azeddine Hmimssa (UdeM - Université de Montréal), Raboudi Noomane (Université d’Ottawa), Mohamed Ourya (UdeS - Université de Sherbrooke), Wael Saleh (UQAM - Université du Québec à Montréal et TRENDS Research & Advisory), Amany Fouad Salib (UQAM - Université du Québec à Montréal)