Aller au contenu principal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Session 1
08 h 45
Mot d'introduction : analogies négatives et pensées positives
Jean-Pierre CHUPIN(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 00
Un manifeste méthodologique : la critique d'architecture selon Max Raphaël (1889-1952)
Estelle THIBAULT(École nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville)
Résumé
09 h 45
L'architecture et le désir du neutre
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Session 2
10 h 45
Critique et jugement du projet architectural
Paolo AMALDI(Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles)
Résumé
11 h 30
Situations critiques et autocritique
Résumé
12 h 15
Pause

Après-midi

13 h 30 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Session 3
13 h 30
Mot d'introduction : normes environnementales et contre-performances esthétiques
Carmela CUCUZZELLA(Université Concordia)
Résumé
13 h 45
Jouer en douceur : la critique architecturale au Canada
Elsa LAM(Canadian Architect)
Résumé
14 h 30
Mythologue ou guérilléro? : du rôle de la critique dans les guerres du patrimoine
Nicholas Roquet(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 15
Pause
15 h 30 à 17 h 50
Communication orale
Communications orales
Session 4
15 h 30
Qui a peur de l'architecture?
Marie BELS(Architecte)
Résumé
16 h 15
Les chemins de l'architecture critique
Louis Martin(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
17 h 00
Revisiter la critique architecturale : nécessités interdisciplinaires et détour par les sciences sociales
Rainier HODDÉ(Université de Vincennes Saint Denis (Paris 8))
Résumé
17 h 45
Mot de clôture

Le lundi 12 mai 2014

Ce colloque international rassemblera des chercheurs de diverses disciplines (architecture, design, histoire de l’art, etc.) autour de la question de la critique en architecture. Somme toute objet de peu de théories dans ce domaine, cela surprendra d’autant plus que l’expression de critiques sur la matière de l’espace public et la forme même de la polis et de ses agoras reste légitime. Hormis les architectes, paradoxalement contraints par leur déontologie, tout citoyen peut normalement critiquer tel ou tel projet (notamment dans le cadre de concours), telle ou telle réalisation (dans le cadre ou non d’une consultation publique). Entre le musèlement des uns et la volubilité des autres, la problématique du juste exercice de la critique architecturale dépasse la distinction entre profession et discipline pour couvrir le spectre entier des pratiques réflexives. Afin de cerner un aussi vaste phénomène, ce colloque sondera une question singulière : quelles sont les dimensions constitutives de la critique du projet architectural contemporain?

La question de la critique renvoyant au rôle des publications, on remarquera surtout que la presse professionnelle adopte généralement une posture de légitimation des pratiques, maintenant une distance respectable avec l’exercice de la critique, lequel ferait en soi objet de controverses proportionnelles aux enjeux (politiques, financiers, techniques, environnementaux, etc.). On peut dès lors s’interroger sur la légitimité d’une pratique qui se trouve pourtant au fondement du système éducatif en architecture et dans les disciplines du design. Une meilleure compréhension de la critique ouverte du projet architectural apparaît aujourd’hui comme une priorité, tant pour l’apport de connaissances disciplinaires, que pour un débat général sur la qualité des espaces et des édifices publics.  

??Ce colloque abordera la problématique d’une théorie de la critique à partir de cas manifestant des « états contradictoires» du projet. On étudiera en priorité ces situations dans lesquelles les controverses entre les différents acteurs des projets contemporains font état de contradictions entre les attentes et les propositions, voire les réalisations, lesquelles révèlent parfois de véritables contre-performances (fonctionnelles, techniques, environnementales, etc.). La critique architecturale ne sera pas directement abordée dans ses aspects socioculturels, bien que les contextes seront mis en comparaison (Canada, Québec, France, Suisse). D’ordre théorique et philosophique, l’approche méthodologique tentera plutôt d’identifier « les dimensions constitutives d’une critique proprement architecturale » se distinguant de la critique artistique ou de celle des objets de design.

Lire la suite »

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Jean-Pierre CHUPIN
    UdeM - Université de Montréal
  • Carmela CUCUZZELLA
    Université Concordia
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Session 1
08 h 45
Mot d'introduction : analogies négatives et pensées positives
Jean-Pierre CHUPIN(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 00
Un manifeste méthodologique : la critique d'architecture selon Max Raphaël (1889-1952)
Estelle THIBAULT(École nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville)
Résumé
09 h 45
L'architecture et le désir du neutre
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Session 2
10 h 45
Critique et jugement du projet architectural
Paolo AMALDI(Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles)
Résumé
11 h 30
Situations critiques et autocritique
Résumé
12 h 15
Pause

Après-midi

13 h 30 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Session 3
13 h 30
Mot d'introduction : normes environnementales et contre-performances esthétiques
Carmela CUCUZZELLA(Université Concordia)
Résumé
13 h 45
Jouer en douceur : la critique architecturale au Canada
Elsa LAM(Canadian Architect)
Résumé
14 h 30
Mythologue ou guérilléro? : du rôle de la critique dans les guerres du patrimoine
Nicholas Roquet(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 15
Pause
15 h 30 à 17 h 50
Communication orale
Communications orales
Session 4
15 h 30
Qui a peur de l'architecture?
Marie BELS(Architecte)
Résumé
16 h 15
Les chemins de l'architecture critique
Louis Martin(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
17 h 00
Revisiter la critique architecturale : nécessités interdisciplinaires et détour par les sciences sociales
Rainier HODDÉ(Université de Vincennes Saint Denis (Paris 8))
Résumé
17 h 45
Mot de clôture