Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.

Le jeudi 15 mai 2014

Le présent colloque se donne pour mandat de réfléchir sur le statut à la fois problématique et essentiel de la littérature dans la pensée de Michel Foucault, située à l’intersection de la philosophie et de l’histoire. Car si la littérature, dans le cadre de l’enquête archéologique, se trouve par principe réinjectée dans l’économie générale de la production discursive, au sein de laquelle elle ne définit aucun territoire isolé, elle fait pourtant l’objet d’un traitement privilégié par lequel Foucault lui reconnaît le pouvoir d’engendrer rupture et désordre. Difficile de ne pas y voir, rétrospectivement, l’écho négatif de l’idée directrice dont Foucault fera le grand thème, en 1970, de sa leçon inaugurale au Collège de France : l’« ordre du discours ». Or, force est de constater que cette tension latente entre ordre et désordre « travaille » l’œuvre de Foucault sur plusieurs plans et en plusieurs lieux. Elle est à la fois le signe d’une certaine propriété de la chose littéraire (qui mériterait alors de faire l’objet d’une réflexion à l’aune des travaux de Foucault) et le signe d’un certain fonctionnement de l’analyse foucaldienne (on pourrait alors penser que la question de l’inscription problématique du littéraire dans l’œuvre de Foucault, une sorte de présence-absence, fournirait une perspective privilégiée pour dégager et comprendre les ressorts de sa pensée).?

C’est donc sur cette base générale que ce colloque souhaite réunir des chercheurs d’horizons disciplinaires variés afin de dresser un premier bilan général de l’héritage littéraire de Michel Foucault et d’évaluer le rapport entre sa pensée et les études littéraires selon l’une ou l’autre des perspectives suivantes :

1) L’analyse et la critique de la pensée foucaldienne elle-même, au regard de la place tenue par la littérature dans l’enquête « archéologique » définie et menée par le philosophe;

2) Les usages divers que Foucault a faits de la littérature et des œuvres d’art, usages qui esquissent peut-être en souterrain les grandes lignes de ce qui serait demeuré une sorte de théorie implicite de l’art et de la culture;

3) Quels ont été, quels seraient ou quels peuvent être, d’un point de vue général ou sur des plans plus précis, les apports de la pensée foucaldienne au domaine des études littéraires (et plus concrètement, nous ouvrons aussi la porte à des lectures d’œuvres littéraires effectuées à partir d’un cadre de réflexion foucaldien)?

4) Enfin, nous voudrions ouvrir le champ, dans une perspective d’« application », à des lectures d’œuvres littéraires particulières qui s’effectueraient à partir d’un cadre de réflexion foucaldien ou qui mobiliseraient l’une ou l’autre des composantes théoriques et philosophiques développées par Foucault.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

  • Anthony Glinoer
    UdeS - Université de Sherbrooke
  • Alex Bellemare
    UdeM - Université de Montréal
  • Alex Gagnon
    UQAM - Université du Québec à Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 09 h 00
Communication orale
Communications orales
Accueil des participants et ouverture du colloque
08 h 45
Mot de bienvenue
Alex Gagnon (UQAM - Université du Québec à Montréal), Alex Bellemare (UdeM - Université de Montréal)
09 h 00 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Littérature et archéologie : statut, usages et fonction du texte littéraire dans la pensée foucaldienne
09 h 00
La grande étrangère ou la voisine d'à côté? : Foucault et la tradition littéraire française
Alessandro Metlica (UCL - Université catholique de Louvain), Coppo Mattia (UNIPD - Università degli Studi di Padova)
09 h 30
Le désordre apparent : la transdisciplinarité
Yves Laberge (Université d’Ottawa)
10 h 00
De certaines stratégies pour interpréter les dynamiques des constructions culturelles : processus de connaissance et systèmes de savoir dans les théories de Michel Foucault
Jorge Calderón (SFU - Simon Fraser University)
10 h 30
Pause
10 h 45 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Trois figures littéraires : Œdipe, Sade et Proust
11 h 15
Œdipe Roi et l'histoire de la force du vrai
Simon Castonguay (Université Laval)
11 h 45
Regard sur une archéologie du savoir littéraire : diagnostiquer le corps sociopolitique de Foucault à Sade
Dominic Marion (UWO - University of Western Ontario)
12 h 15
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Une « pensée du dehors » : à l'ombre de Maurice Blanchot
13 h 30
L'ordre historique derrière le désordre : les indications ontologiques du langage
Mariangela Pellegrini (Université Paris-Sorbonne (Paris 4))
14 h 00
L'espace littéraire et la fascination de la loi : Foucault lecteur de Blanchot
Cosmin Popovici-Toma (UdeM - Université de Montréal)
14 h 30
Foucault, la littérature et l'expérience. Une discontinuité problématique
Gaspard Brun (Université de Provence Aix-Marseille)
15 h 00
Pause
15 h 15 à 16 h 15
Communication orale
Communications orales
Excursions foucaldiennes. Images, objets, design
15 h 15
Voir l'ordre historique : les difficultés de l'archéologie foucaldienne face à l'art plastique
15 h 45
Objets du désordre et discours du désordre : exploration des liens entre design critique et littérature
Christophe Abrassart (UdeM - Université de Montréal)
16 h 15
Pause
16 h 20 à 17 h 20
Communication orale
Communications orales
Conférence 
16 h 20
Gestes obscurs, énonciation critique et éthique de l'implicite
Érik Bordeleau (Université Concordia)
17 h 20 à 17 h 30
Communication orale
Communications orales
Synthèse et mot de clôture
17 h 20
Mot de clôture
Alex Bellemare (UdeM - Université de Montréal), Alex GAGNON (UdeM - Université de Montréal), Anthony Glinoer (UdeS - Université de Sherbrooke)