Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mardi 7 mai 2013

L’entrée dans la profession est une étape cruciale de la carrière enseignante (Gold, 1996; Cattonar, 2008), déterminante pour l’amorce des premières années et le maintien dans la profession (COFPE, 2002; Huberman, 1989). C’est le cas des enseignants débutants en formation professionnelle, bien que pour ceux-ci, l’entrée en enseignement prend une coloration particulière. En effet, à mesure des disponibilités, ils intègrent les postes vacants tout en conservant, dans une grande majorité des cas, un lien d’emploi avec leur métier (COFPE, 1998). Cette période d’entrée en enseignement est complexifiée par l’admission à un baccalauréat obligatoire en enseignement professionnel de 120 crédits, lequel est suivi en cours d’emploi.

Mais ce qui distingue radicalement cette entrée en enseignement de celles des autres enseignants, c’est la transition entre l’exercice du métier initial et l’enseignement. Vécue souvent avec difficulté, cette transition est au cœur de nombreux enjeux dont l’objet est une tension entre une identité du métier et une identité d’enseignant, entre le refuge d’un métier maîtrisé et la découverte aventureuse d’un enseignement à maîtriser (Balleux, 2008). Cette tension s’exprime au cœur d’une lente transformation qui voit se changer une conception de l’enseignement marquée par le métier par une conception de l’enseignement façonnée par la « pédagogie systématique » (Achtenhagen et Grubb, 2001), un rapport au savoir d’apprenant à celui d’enseignant et qui s’exprime dans une dynamique plus profonde qui touche le passage d’une identité de travailleur à une identité d’enseignant (Balleux, 2008). C’est donc sous la triple lentille des changements qui s’opèrent au niveau du rapport au savoir, des conceptions de l’enseignement et de l’identité qu’est abordée ici cette transition. Enfin, on voit que là comme ailleurs, un dispositif d’accompagnement est crucial pour la réussite de cette insertion.



Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 500 - Éducation

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 08 h 40
Communication orale
Communications orales
Ouverture
08 h 40 à 09 h 20
Communication orale
Communications orales
Conférence d'ouverture
08 h 40
Professionnalisation des enseignants et transitions professionnelles 
Résumé
09 h 20 à 13 h 20
Communication orale
Communications orales
Premier bloc
09 h 20
La transition entre le métier et l'enseignement des nouveaux enseignants de formation professionnelle au Québec : quatre objets de recherche 
Mélanie Cabana (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
09 h 50
Pause
10 h 05
Événements marquants d'une transition entre le métier et l'enseignement : des instants de bonheur, de tensions ou d'épreuves, mais aussi des repères fondateurs dans le parcours
André Balleux (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
10 h 45
La transition, un espace temps de transformation des conceptions de l'enseignement? 
Stéphanie Dubois (UdeS - Université de Sherbrooke), Frédéric Saussez (UdeS - Université de Sherbrooke), Mélanie Cabana (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
12 h 05
Dîner

Après-midi

13 h 20 à 16 h 45
Communication orale
Communications orales
Deuxième bloc
13 h 20
La transition des enseignants de formation professionnelle sous la loupe du rapport au savoir : continuités, fractures et effets
Chantale Beaucher (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 00
Formation continue et évolution des représentations du métier et de son enseignement 
Otilia Holgado (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 40
Pause
14 h 55
Pratiques d'accompagnement des nouveaux enseignants en FP : un regard sur leur vécu
Claudia Gagnon (UdeS - Université de Sherbrooke), Johanna BISSON (CFP 24-Juin), Hélène BEAUCHAMP (CNIPE-FP)
Résumé
15 h 35
Entre savoir-faire et faire savoir : une transition renversante pour les enseignants de la formation professionnelle
Jessica Riel (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
16 h 15
Mot de clôture