Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 8 mai 2013

L’examen de plusieurs États en Afrique amène à faire le constat de sociétés éclatées, sinon à « haute tension », dans lesquelles la cohésion demeure encore un souci majeur. Plusieurs États apparaissent comme des agrégats d’entités visiblement contraintes à vivre ensemble, et qui ne ménagent guère leurs efforts pour afficher leurs particularités. Aussi l’espace politique, lorsqu’il existe, se transforme-t-il en un terrain sur lequel ces différentes entités se concurrencent, parfois bruyamment, mettant en péril l’unité nationale. Particulièrement depuis le début des années 1990, avec la fin du patronage de Guerre Froide, le continent africain a vu éclater un nombre important de conflits civils qui se caractérisent par leur dimension régionale, par la multiplicité des protagonistes, belligérants ou non, par la diversité des motivations, économiques ou politiques, qui les sous-tendent, et par la brutalité des stratégies utilisées. Cette multiplicité des conflits en Afrique a suscité un fort intérêt dans la recherche académique où les hypothèses aussi nombreuses que contradictoires s’évertuent à rendre compte des dynamiques conflictuelles et de leur éventuelle spécificité africaine.

Ce colloque envisage moins de proposer de nouvelles hypothèses explicatives qu’une évaluation critique ainsi qu’un essai de typologie des nombreuses hypothèses concurrentes. Outre une contribution à la recherche académique sur les lumières et les ombres des analyses des conflits en Afrique, ce colloque entend également contribuer à une meilleure épistémologie ainsi qu’à une meilleure méthodologie de l’étude des conflits tout en prenant en compte les dynamiques des sociétés africaines ainsi que les enjeux géopolitiques et stratégiques de ces conflits.



Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 15 à 10 h 20
Communication orale
Communications orales
Panel 1 : Analyse de facteurs de conflictualité
Présidence/Animation : Jonathan Paquin (Université Laval)
09 h 15
Théorisation de l'interface des conflictualités en Afrique
Yannick Brun-Picard (Collège Jacques Prévert Les Arcs)
Résumé
09 h 30
Le concept de complexe conflictuel régional à l'épreuve de la conflictualité dans la Corne de l'Afrique 
Sonia Le Gouriellec (Université Descartes (Paris 5))
Résumé
09 h 45
Conjoncture sécuritaire en zone frontalière Cameroun, Tchad, République centrafricaine 
Résumé
10 h 45 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Panel 2 : Analyse de facteurs de conflictualité
Présidence/Animation : Anatole Ayissi (Organisation des nations unies)
Discutant-e- : Marie Brossier (Université Laval)
10 h 45
Le rôle de la langue dans les conflits « ethniques » : une cause ou un symptôme?
Milena Pandy (University of Toronto)
Résumé
11 h 00
Évaluation des rapports entre élections et conflits civils en Afrique 
Arsène Brice Bado (Université Laval)
Résumé
11 h 15
Médias, identité et pouvoir, éléments structurants de crises sociopolitiques en Afrique : esquisse de réflexion
Emmanuel Mabou (Université de Yaoundé II)
Résumé

Après-midi

14 h 00 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Panel 3 : Analyse de facteurs de conflictualité
Présidence/Animation : Emmanuel Mabou (Université de Yaoundé II)
14 h 00
Conflits et droits fonciers: analyse critique des débats dans un contexte d'accaparement mondial des terres
Marie Gagné (University of Toronto)
Résumé
14 h 15
Conflits, droits de propriété, innovation et développement économique en Afrique de l'Ouest 
Francois Pazisnewende Kabore (Georgetown University)
Résumé
14 h 30
Approches théoriques des conflits en Afrique et production scientifique en relations internationales
Résumé
15 h 15 à 16 h 15
Communication orale
Communications orales
Panel 4 : Gestion et résolution des conflits
Présidence/Animation : Yannick Brun-Picard (Collège Jacques Prévert Les Arcs)
15 h 15
Le devoir de prévention des conflits civils génocidaires en Afrique : l'influence des anciennes puissances coloniales et le droit
Tohouindji Christian Hessou (Université Laval)
Résumé
15 h 30
La résolution des conflits civils dans la dynamique de l'intégration régionale africaine
Guy Marcel Nono (Université Laval)
Résumé
15 h 45
Évaluation de l'approche des conflits civils en Afrique par l'ONU : les modèles normatifs de construction de la paix préférés aux explications concurrentes
Elodie Convergne (IEP - Institut d'études Politiques de Paris)
Résumé
16 h 30 à 17 h 30
Communication orale
Communications orales
Panel 5 : Gestion et résolution des conflits
Présidence/Animation : Marie Brossier (Université Laval)
16 h 30
Pacifier les populations en conflit : les pratiques internationales à l'épreuve du cas ivoirien
Daniel Lopes (IEP - Institut d'études Politiques de Bordeaux)
Résumé
16 h 45
Médiation des crises en Afrique : esquisse d'un portrait du médiateur africain
Anatole Ayissi (Organisation des nations unies)
Résumé