Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 8 mai 2013

Les régions arctiques et subarctiques de l’Est canadien sont aux prises avec un développement minier sans précédent. Au Nunavut seulement, une douzaine de projets potentiels font l’objet de discussions. Ces projets pourraient générer jusqu’à 12 milliards de dollars d’investissements en capitaux en plus d’encourager la création de 4 000 emplois. Au Québec, plus d’une dizaine de projets potentiels sont présentement à l’étude dans les régions inuites (Nunavik) et cries (Eeyou Istchee) situées au Nord du 49e parallèle. Ces projets pourraient entraîner des investissements en capitaux d’une dizaine de milliards de dollars en plus de mener à la création de 4 000 emplois.

Malgré que l'ampleur envisagée de ce développement soit sans précédent, l’exploration et l’exploitation minière font partie du visage des régions arctiques et subarctiques canadiennes depuis longtemps. Des projets miniers tels que ceux de Rankin Inlet (1957-1962), Nanisivik (1979-2001), Polaris (1981-2002) et Jericho (2006-2008) ont pavé la voie aux trois mines en opération à l’heure actuelle (Raglan au Nunavik, Troilus dans l’Eeyou Istchee et Meadowbank au Nunavut) ainsi qu’aux nombreux projets potentiels à venir.

Dans ce colloque nous nous proposons d’analyser les impacts sociaux et culturels de l’exploration et l’exploitation minière sur les communautés cries et inuit du Québec, du Nunavut et du Nunatsiavut. Nous aborderons entre autres les questions de gouvernance liées au développement minier, la participation des autochtones aux processus d’évaluations environnementales, la négociation des ententes sur les bénéfices et les répercussions et la capacité des communautés autochtones à tirer bénéfice des développements miniers. Nous mettrons également en lumière les problèmes sociaux liés au développement minier ainsi que les meilleures pratiques de l’industrie.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 15 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Présentation des travaux de la Chaire de recherche sur le développement durable du Nord
Présidence/Animation : Francis Lévesque (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
08 h 30
Les impacts sociaux du développement minier dans le Nord canadien : revue de littérature
Josianne Grenier (Université Laval)
Résumé
09 h 00
Processus d'évaluations environnementales en Eeyou Istchee et au Nunavut : vers de meilleures pratiques?
Francis Lévesque (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Thierry Rodon (Université Laval)
Résumé
09 h 30
Les impacts sociaux de la mine Raglan auprès des communautés inuites de Salluit et de Kangiqsujuaq
Jonathan Blais (Université Laval)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 30 à 14 h 00
Communication orale
Communications orales
Le développement minier dans le Nord et la participation des Inuits et des Cris : les cas du Nunavut, du Nunatsiavut et d'Eeyou Istchee
Présidence/Animation : Thierry Rodon (Université Laval)
10 h 30
Développement minier au Nunavut : comment les Qikiqtaallungmiuts exercent une influence sur le développement des ressources
Sarah Carriere (Qikiqtani Inuit Association)
Résumé
11 h 00
Première décennie de développement industriel minier à Voisey's Bay (2002-2012) : un projet axé sur la santé et le bien-être des populations inuites du Nunatsiavut
Jean-Sébastien Boutet (Gouvernement du Nunatsiavut)
Résumé
11 h 30
Le développement minier dans Eeyou Istchee et l'implication de la Nation crie
Andy Baribeau (Université Laval)
Résumé
12 h 00
Dîner
13 h 30
Le projet TUKTU : comprendre la mutation des relations entre les Inuit de Baker Lake et la ressource caribou dans la foulée du développement minier
Anna Deffner (CNRS - Centre national de la recherche scientifique), Sylvie BLANGY (Université de Montpellier 1)
Résumé

Après-midi

14 h 00 à 15 h 30
Panel
Panel / Atelier
Développement minier et communautés inuites et cries: comment rendre le développement minier plus durable dans le Nord?
Présidence/Animation : Thierry Rodon (Université Laval)
Participant-e-s : Andy Baribeau (Université Laval), Michael Barrett (ARK - Administration régionale Kativik), Jean-Sébastien Boutet (Gouvernement du Nunatsiavut), Sarah Carriere (Qikiqtani Inuit Association), Jacques Grondin (INSPQ - Institut national de santé publique du Québec)
15 h 30
Mot de clôture