Imprimer

453 - Usage des médias sociaux : enjeux sur la e-réputation des organisations

Le mardi 7 mai 2013

Le Web 2.0 est devenu l’un des plus puissants outils de communication. Ce phénomène suscite de multiples questionnements. C’est sous l’angle des mutations qu’il induit sur les pratiques des professionnels en relations publiques qu’il nous intéresse d’étudier les usages des médias sociaux par ce groupe de professionnels et d’en analyser l'incidence sur la e-réputation des organisations. Bien que ce secteur d’activités représente une catégorie d’usagers très active dans les médias sociaux, il a peu fait l’objet d’études fondamentales. À la lumière de la revue de littérature menée sous l’approche de l’appropriation (De Certeau, 1980, Jouet, 2000; Boullier, 2009; Breton et Proulx, 2012; Millerand, Proulx, Rueff, 2010) nous savons qu’il existe des écarts importants dans les usages et les pratiques des médias sociaux, notamment entre les usages prescrits (De Certeau) ou prévus par les stratèges de la communication et les usages effectifs des usagers ou des publics. Charest et Bédard (2009) ont montré que le Web 2.0 était la revanche des internautes de se réapproprier l'Internet tel qu’il avait été conçu par Tim Berners-Lee en 1993, soit comme un outil d’échange et de partage d’information. Il a été clairement montré que la première génération d'Internet a plutôt été utilisée par les communicateurs à des fins de diffusion et de promotion. Or, cette réappropriation d'Internet par les usagers oblige les professionnels à utiliser ces nouveaux médias comme un moyen de communication interactif avec leurs publics pour ainsi satisfaire les besoins d’information et de communication associés aux nouvelles façons de communiquer dans les médias sociaux. Ce nouvel Art de faire (De Certeau) se rapprocherait des cinq indicateurs de la théorie de gestion des relations de Ledingham et Bruning (1998, 2003) appliquée aux relations publiques, soit la fiabilité, la transparence, l’implication, l’investissement et l’engagement à long terme.??

La journée de colloque sera consacrée aux usages et aux pratiques des professionnels en relations publiques et de leurs publics respectifs dans les médias sociaux. Seront abordés l’incidence de ces pratiques sur les enjeux de la e-réputation des organisations. Des cadres théoriques d’analyse seront présentés, suivis d’études de cas abordant différentes façons de s’approprier les outils par les professionnels et leurs publics. Un regard éthique questionnera ces nouvelles façons de communiquer dans les médias sociaux.???

??Les activités réuniront des professeurs-chercheurs du secteur des communications numériques et des professionnels experts dans le domaine des communications interne et externe œ??uvrant dans les organisations publiques et privées. Les ateliers seront ainsi composés de professeurs, de gestionnaires des communications, des relationnistes, des animateurs de communautés, des responsables des médias sociaux et des étudiants en communication publique.

Lire la suite »
Colloque
Section 400 - Sciences sociales
Responsables
Université Laval
Alain Lavigne
Université Laval
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 13 h 30
Communications orales
Bloc Repères théoriques
Présidence/Animation : Francine Charest (Université Laval)
09 h 00
Sociologie des usages à des fins de gestion de la e-réputation
Josianne Millette (Université Laval)
09 h 25
Anthropologie des usages : processus collectifs d'e-réputation
Pascal Plantard (Université Rennes 2)
09 h 50
Stratégie de présence en ligne et construction de l'e-réputation
Marielle Metge (USTV)
10 h 15
Personnalisation « one2one », stratégies communicationnelles des entreprises « B2B »
Lukasz Bochenek (Université de Neuchâtel)
10 h 35
Pause
10 h 45
Étude de cas bancaire : influence de la marque employeur sur l'e-réputation
Valérie Larroche (Université Jean Moulin Lyon 3)
11 h 15
Étude de cas regard droit et marketing : la marque face aux critiques sur Internet
Florian MARTIN-BARITEAU (UdeM - Université de Montréal)
11 h 45
Profilage des compétences relationnelles sur des moteurs Internet
Serge AGOSTINELLI (Université de Provence Aix-Marseille)
12 h 15
Dîner
Après-midi
13 h 30 à 15 h 05
Communications orales
Bloc Pratiques professionnelles
Présidence/Animation : Francine Charest (Université Laval)
13 h 30
Théories et pratiques des animateurs de communauté
Francine Charest (Université Laval)
13 h 50
Présentation des résultats d'entretiens avec des animateurs de communauté
Anthony Doucet (Université Laval)
14 h 10
Discussion des résultats
Alain Lavigne (Université Laval)
14 h 30
Recherche sur la formation idéale des animateurs de communauté
François Grenon (Université Laval)
14 h 50
Pause
15 h 05 à 16 h 35
Communications orales
Bloc Évaluations critique et éthique des pratiques professionnelles
Présidence/Animation : Francine Charest (Université Laval)
15 h 05
Professionnels de la communication et géolocalisation pour rejoindre les clientèles
Luc Dupont (Université d’Ottawa)
15 h 35
Cadre conceptuel et critique analyser les enjeux de l'e-réputation
Patrice Leroux (UdeM - Université de Montréal)
16 h 05
Évaluation éthique des pratiques; identité numérique : le côté sombre
Antoine Dupin (Université Laval)
16 h 35 à 17 h 20
Panel
Enjeux de la gestion de la e-réputation dans les médias sociaux
Participants : Guillaume Brunet (Substance Stratégies numériques), Pierre-Thomas Choquette (Le Cabinet de relations publiques NATIONAL), François Grenon (Université Laval)
17 h 20 à 18 h 00
Cocktail
Lancement du livre Les racines communicationnelles du Web et des médias sociaux