Aller au contenu principal

Du jeudi 9 au vendredi 10 mai 2013

La période récente est marquée au Canada et au Québec, comme dans nombre de pays occidentaux, par l’émergence des artistes en tant que groupe professionnel. À cette reconnaissance s’ajoute l’habitude, devenue courante en Amérique du Nord et en Europe, d’approcher le secteur culturel comme bassin de main-d’œuvre et d’emplois. Ces tendances participent elles-mêmes d’un rapprochement intervenu, au cours des dernières décennies, entre monde culturel et monde économique. Ces mouvements ne vont pas de soi pour autant. Ils rencontrent diverses résistances, y compris chez les premiers intéressés, artistes et travailleurs culturels. Les artistes forment-ils vraiment un groupe professionnel? Confrontée à l’économie singulière de ces métiers, la recherche a ainsi été conduite à envisager un ensemble de caractéristiques dites "atypiques" en regard du monde du travail et d'univers professionnels plus traditionnels : absence de barrière à l’entrée de ces professions; pluriactivité et polyvalence plutôt que spécialisation au fondement du "professionnalisme"; organisation par projets plutôt qu’au sein d’organisations hiérarchiques formellement constituées; réussite professionnelle déterminée par la notoriété et la renommée plutôt que par des gains proprement financiers; fragmentation et complexité de la relation d’emploi, engendrant une diversité de statuts, du travailleur indépendant au salarié, en passant par ce statut hybride mais courant voire prédominant de l’indépendant-salarié. Travailleur, professionnel, entrepreneur ou pigiste? Le statut d’artiste vient troubler ces clivages habituels. Un ensemble de dispositifs, institutionnels ou organisationnels, viennent toutefois baliser, voire stabiliser, cet univers professionnel atypique. Parmi les plus visibles, mentionnons la formation professionnelle certifiée en milieu universitaire, les programmes d’aide publique à la création, les regroupements de type syndical ainsi que l’adoption au sein de ces mondes créatifs, de pratiques entrepreneuriales et managériales typiques du nouveau capitalisme. L’objet de ce colloque est précisément d’explorer ces caractéristiques atypiques et ces dispositifs organisationnels aujourd’hui au cœur de cette économie de la création. Ces caractéristiques atypiques sont-elles compatibles avec les formes actuelles d'organisation du travail? Les dispositifs existants sont-ils adaptés aux conditions réelles de travail artistique? Quel a aussi été, au cours des dernières décennies, le chemin parcouru en termes de statut professionnel et de condition de travail? De plus, le colloque vise à tous ces égards à souligner les différences de situation vécues au sein des différents domaines de création : arts et lettres, arts du spectacle, cinéma, médias numériques... Il vise également à mobiliser dans une perspective pluridisciplinaire des chercheurs de mondes tant académique que gouvernemental ou entrepreneurial, provenant du Canada et de l’étranger.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 30
Communication orale
Communications orales
Ouverture du colloque
09 h 00
Mot de bienvenue et présentation du colloque
Guy Bellavance (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Dominique JUTRAS (ISQ - Institut de la statistique du Québec)
09 h 30 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
1ère séance : Nouveaux modèles de création? Nouvelles figures de l'artiste?
Présidence/Animation : Guy Bellavance (INRS - Institut national de la recherche scientifique)
09 h 30
Développer ses projets artistiques : le cas des Activités de SMartBe
Sarah de Heusch(SMartBe)
Résumé
09 h 45
Notes de recherche : pour une typologie étendue des modèles entrepreneuriaux dans le domaine des arts
Guillaume Sirois (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 00
Le soutien public aux modèles actuels de création artistique
Résumé
10 h 15
Période de questions
10 h 30
Pause
10 h 45
Le programme La culture en entreprise de l'organisme Culture pour tous et les nouvelles figures d'artiste
Anithe de Carvalho (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 00
La conversion de la notoriété en ligne : une étude des trajectoires de vidéastes pro-am
Kevin Mellet(Orange Labs), Jean-Samuel Beuscart(Orange Labs)
Résumé
11 h 15
Période de questions
11 h 30 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Grande conférence (conférencier invité)
11 h 30
L'analyse du travail artistique : les acquis et les défis
Pierre-Michel Menger(Collège de France)
12 h 10
Période de questions
12 h 30
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 15 h 45
Communication orale
Communications orales
2e séance : Conditions de pratique et protection sociale
Présidence/Animation : Dominique Jutras (ISQ - Institut de la statistique du Québec)
13 h 30
L'emploi artistique en Champagne-Ardenne (France) : exploitation d'une étude menée dans cette région en 2008-2009 et perspectives de catégorisation
Fabrice Thuriot (Université de Reims Champagne-Ardenne), Thomas HÉLIE (Université de Reims Champagne-Ardenne)
Résumé
13 h 45
Indicateurs des conditions socioéconomiques des artistes au Québec : méthodologie et observations
Marie-Hélène Provençal (ISQ - Institut de la statistique du Québec)
Résumé
14 h 00
La situation de l'emploi dans l'industrie de l'humour francophone au Québec : appelés, élus et persévérants
Christelle Paré(INRS - Institut national de la recherche scientifique)
Résumé
14 h 15
Période de questions
14 h 30
Pause
14 h 45
Emploi, chômage, retraite. Une analyse longitudinale des carrières artistiques en France
Vincent Cardon(EHESS - École des hautes études en sciences sociales)
Résumé
15 h 00
La protection sociale des artistes et autres groupes de travailleurs indépendants : analyse de modèles internationaux
Martine D'Amours (Université Laval), Marie-Hélène DESHAIES (Université Laval)
Résumé
15 h 15
Les artistes en arts visuels, portrait statistique des conditions de pratique au Québec
Christine Routhier(ISQ - Institut de la statistique du Québec)
Résumé
15 h 30
Période de questions
15 h 45
Pause
16 h 00 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
3e séance : Réalité et représentation de la carrière en art contemporain
Présidence/Animation : Louis Jacob (UQAM - Université du Québec à Montréal)
16 h 00
Les mondes parallèles de l'art contemporain : hétérogénéité des expériences professionnelles et divergences d'intérêt parmi les artistes
Pascale Bédard (Université Laval)
Résumé
16 h 15
Bourses et carrière : les artistes en arts visuels au Québec
Marcel Fournier(UdeM - Université de Montréal), Marian MISDRAHI (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
16 h 30
Période de questions
17 h 00 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Lancement des ouvrages récents de la Chaire Fernand-Dumont sur la culture et de l'Observatoire de la culture et des communications
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 15 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
4e séance : Travail artistique et dispositifs territoriaux
Présidence/Animation : Martine D'Amours (Université Laval)
09 h 15
Des dispositifs publics de soutien aux artistes à la question des compétences 
Sophie Le Coq(Université Rennes 2)
Résumé
09 h 30
Les petits lieux de spectacles comme espace de travail créatif
Martin Lussier (UQAM - Université du Québec à Montréal), Line Grenier(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 45
Les politiques de la diversité et l'atypie du danseur montréalais
Louis Jacob (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
Période de questions
10 h 30
Pause
10 h 45
Vivre et survivre dans l'univers des institutions muséales et patrimoniales : quel avenir pour les jeunes professionnels?
Yves Bergeron (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 00
Un secteur en effervescence : la réalité des festivals de musique québécois - Résultats d'une enquête menée dans le cadre d'une étude internationale – Festudy
Diane Saint-pierre (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Claudine AUDET (Ministère de la Culture et des Communications du Québec)
Résumé
11 h 15
Territorialisation du travail artistique et transitions urbaines
Bernard Haumont(ENSAPVS - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris-Val de Seine)
Résumé
11 h 30
Période de questions
11 h 45 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Conclusion du colloque
11 h 45
Intervention finale
Pierre-Michel Menger(Collège de France)
12 h 05
Mot de clôture
Guy Bellavance (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Dominique JUTRAS (ISQ - Institut de la statistique du Québec)