Aller au contenu principal

Du mardi 7 au mercredi 8 mai 2013

Le traitement médiatique de l’actualité internationale par les principales agences de presse (AFP, Associated Press, Reuters et Xinhua) et les grands médias internationaux (BBC, CNN, Fox News ou Al-Jazeera) fait souvent débat depuis plusieurs décennies aussi bien dans le milieu universitaire que dans l’opinion publique. La question du déséquilibre des flux d’informations et des manipulations médiatiques est un débat que l’on peut qualifier d’ancien (cf. Rapport Mac Bride) même si cette situation est encore d’actualité. La dernière décennie, à l’instar des précédentes, a vu les médias accorder une place importante à un certain nombre de conflits. Outre l’éternelle crise israélo-palestinienne, les attentats du 11 septembre 2001, les guerres en Afghanistan et en Irak, la situation en Colombie et plus récemment le printemps arabe ont occupé une place importante dans l’actualité internationale. La nouvelle politique interventionniste de certains États sous le couvert de l’ONU (Côte d’Ivoire, Libye, Syrie) a également été diversement interprétée. À l’ère des technologies émergentes, les grands médias traditionnels doivent faire face à la concurrence d’une nouvelle génération de journalistes-citoyens et des réseaux sociaux. Avec Internet et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.), on observe une diversité importante des sources d’information.

Cette diversification des sources d’information a-t-elle un impact sur la qualité du traitement de l’actualité internationale ? Contribue-t-elle au rééquilibrage des flux d’information? Peut-elle influencer la perception qu’a l’opinion publique des peuples « autres » mis en scène par les médias? Comment les populations touchées par ces conflits interprètent-elles le traitement qui en est fait? Quelles sont les conséquences du traitement de l’actualité internationale par les grands médias internationaux sur les rapports interculturels? Quelles sont les nouvelles formes de manipulations médiatiques que l’on observe?



Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 09 h 00
Communication orale
Communications orales
Allocution introductive
09 h 00 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Conférences inaugurales
Présidence/Animation : Gaby Hsab (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 00
Médias et analyses des tensions sociales : bis repetita
bertrand cabedoche(Université Stendhal Grenoble 3)
Résumé
09 h 30
Pourquoi observer le traitement médiatique de l'agenda international? La contribution des observatoires dans la recherche universitaire en communication
Carmen Rico(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
Discussion
10 h 30
Pause
10 h 45 à 13 h 00
Communication orale
Communications orales
Politique internationale, médias et opinion publique
Présidence/Animation : Caterine Bourassa-Dansereau (UQAM - Université du Québec à Montréal)
10 h 45
Le renouvellement des dispositifs de participation comme stratégie d'adaptation des médias internationaux : les Observateurs de France 24
Henri Assogba (Université Laval)
Résumé
11 h 05
Regard rétrospectif sur les premières heures de la révolution en Égypte :  place des médias internationaux dans la transmission des messages et la diffusion des discours dominants
Hassane Beidou(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 25
Que peuvent faire les médias face à des situations de crise à l'ère du numérique? 
Mustapha Belabdi(UQAM - Université du Québec à Montréal)
11 h 45
#YoSoy132 ou quand les étudiants mexicains se mêlent à la campagne présidentielle
Farrah Bérubé(UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
12 h 05
Entre discours humanitaire et interventionnisme international : quelle place pour la relation interculturelle? 
Fanny Guérin(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
12 h 25
Discussion
13 h 00
Dîner

Après-midi

14 h 00 à 16 h 45
Communication orale
Communications orales
Le traitement médiatique des conflits mondiaux à l'ère des technologies émergentes
Présidence/Animation : Carmen Rico (UQAM - Université du Québec à Montréal)
14 h 00
Les médias internationaux scrutés par la critique tunisienne : quels enjeux et quelles représentations? 
Zouha DAHMEN-JARRIN(Université Lille 3)
14 h 20
Usage et appropriation des communications mobiles textuelles (Twitter, SMS, Crowdsourcing) par les acteurs de la réponse humanitaire du séisme en Haïti
Isabelle Depelteau(Acfas - Association francophone pour le savoir)
Résumé
14 h 40
 Traitement de la crise postélectorale ivoirienne par la RTI, TCI et France 24 entre le 2 décembre 2010 et le 11 avril 2011 
Raymond KRA(Université Félix Houphouët-Boigny)
15 h 00
Discussion
15 h 15
Pause
15 h 30
L'information citoyenne à l'assaut des médias officiels : la couverture des conflits arabes sur les réseaux sociaux
Samia Mihoub(UdeS - Université de Sherbrooke)
15 h 50
Le traitement médiatique des relations interethniques lors des conflits en Afrique subsaharienne : le cas des radios vernaculaires au Kenya
Philip ONGUNY(USP - Université Saint-Paul)
16 h 10
Communication, crises et technologies : les otages de la toile
Résumé
16 h 30
Discussion
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 00 à 13 h 00
Communication orale
Communications orales
Technologies numériques, entre conquête de la démocratie et nouvelles formes de manipulations médiatiques
Présidence/Animation : bertrand cabedoche (Université Stendhal Grenoble 3)
08 h 20
 Usages des réseaux sociaux numériques et sens de la communication politique en Côte d'Ivoire 
N'Guessan Julien ATCHOUA(Université Félix Houphouët-Boigny)
08 h 40
Médias et conflits : entre censure et sensure
Aimé-Jules Bizimana(UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
09 h 00
Médias, technologies numériques et conquête de la démocratie : les droits humains en péril?
Jean-Jacques Bogui (UQAM - Université du Québec à Montréal), Christian Agbobli (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 20
Influence des médias, religion et pétrole dans les révolutions arabes – Analyse du rôle d'Al-Jazeera 
Awatef Ketiti(Université de Valencia en Espagne)
Résumé
09 h 40
Obstinées, mobilisatrices et leaders : les hauts, les bas et les coulisses socionumériques de deux activistes
Heidi Miller(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
Discussion
10 h 30
Pause
11 h 00
Les réseaux sociaux numériques : vers une nouvelle forme de propagande 
Yassine OUSSAIDANE(Université de Bejaïa)
11 h 20
Les médiamensonges : cas de la Libye et de la Syrie
, Zahra ID AHMED(Université Rennes 2)
Résumé
11 h 40
Jeunes tunisiens, Médias sociaux et la révolution du 14 janvier 2011 
Ines Touir(Association tunisienne des études sur la culture des jeunes), Maissoun Ben fraj(Association tunisienne des études sur la culture des jeunes), Ghada Touir (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
12 h 00
L'intériorisation du conflit international à l'échelle nationale : les enjeux autour de l'arrestation de M. Park, Jung-Geun en Corée du Sud
Cheolki Yoon (UQAM - Université du Québec à Montréal)
12 h 20
Discussion
13 h 00
Dîner

Après-midi

14 h 30 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Conférences
Présidence/Animation : OLIVIER PULVAR (Université des Antilles et de la Guyane)
14 h 30
La guerre en Colombie, un conflit où vérités et mensonges se confondent, où ce qui se passe et ce qui relève de la spéculation deviennent une réalité médiatique et nationale
Martin Movilla(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 00
Les nouvelles formes de communication face aux conflits et à la paix dans le monde : des promesses incertaines
Gaby Hsab(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 30
Discussion
16 h 00
Pause
16 h 15 à 17 h 45
Panel
Panel / Atelier
Communication internationale et conflits dans le monde à l'ère des technologies émergentes : regards théoriques et pratiques
Présidence/Animation : Christian Agbobli (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Participants : Christian Agbobli (UQAM - Université du Québec à Montréal), Aimé-Jules Bizimana (UQO - Université du Québec en Outaouais), Jean-Jacques Bogui (UQAM - Université du Québec à Montréal), Gaby Hsab (UQAM - Université du Québec à Montréal), Martin Movilla (UQAM - Université du Québec à Montréal), Yassine OUSSAIDANE (Université de Bejaïa), OLIVIER PULVAR (Université des Antilles et de la Guyane), bertrand cabedoche (Université Stendhal Grenoble 3)