Imprimer

129 - Nouvelles formes d'organisation du travail pour améliorer la performance et la qualité des services infirmiers

Le mercredi 8 mai 2013

L’administration des services infirmiers (ASI), telle que définie par le Centre FERASI, recouvre un ensemble de questions qui touchent à la fois l’organisation des soins et des services infirmiers, la main-d’œuvre infirmière et les politiques les influençant. Les diverses pressions exercées sur les systèmes de santé, entre autres par les contraintes budgétaires, la croissance des besoins de santé de la population et les déséquilibres au niveau de la main-d’œuvre ont entraîné des changements majeurs dans la pratique infirmière, les services infirmiers et l’administration de ces derniers. Ces pressions fortes forcent les établissements de soins à revoir les modalités d’organisation des services infirmiers et du travail et à trouver des stratégies permettant d’utiliser à leur plein potentiel les ressources disponibles. Ce colloque offre une occasion de présenter les résultats de plusieurs projets de recherche et d’études de récentes innovations visant à développer de nouvelles formes d’organisation du travail ou à renouveler la pratique professionnelle au Québec. L’accent sera porté, dans les diverses présentations, au niveau local, c’est-à-dire celui des établissements de santé, des microsystèmes cliniques de soins, et des équipes de soins. Il s’agira de discuter, à partir de données de recherche, des pistes qui peuvent guider les actions de ces différentes entités au niveau local. Diverses études conduites par des chercheurs du Centre FERASI fourniront des pistes pour soutenir le développement de nouvelles formes d’organisation du travail qui misent, entre autres, sur la collaboration intra- et inter-professionnelle et la pratique professionnelle des infirmières pour assurer une meilleure performance et qualité des soins. Le colloque s’inscrit ainsi dans une perspective qui cherche à concilier performance clinique et organisationnelle. Il offre une occasion unique de transférer les connaissances acquises sur l’organisation du travail au plan de sa contribution à la performance, à l’interdisciplinarité, à la collaboration intra-professionnelle et à l’amélioration de la qualité.

Lire la suite »
Colloque
Section 100 - Sciences de la santé
Responsables
Université Laval
Carl-ardy Dubois
UdeM - Université de Montréal
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
08 h 00 à 12 h 00
Communications orales
Projets innovateurs en organisation du travail
08 h 45
Mot de bienvenue
09 h 00
Innover dans l'organisation du travail pour renouveler le professionnalisme et la pratique professionnelle
Carl-ardy Dubois (UdeM - Université de Montréal)

Dans tous les secteurs, les organisations de santé sont engagées dans la mise en œuvre de projets visant à mieux utiliser les compétences des intervenants (professionnels et techniciens) impliqués dans les services. Ces initiatives qui visent à répondre à des pressions diverses comme la pénurie de main-d'œuvre viennent bousculer des pratiques professionnelles bien établies. Cette présentation examinera les stratégies utilisées par les organisations pour introduire de nouveaux modes d'organisation du travail, les nouvelles pratiques professionnelles qui émergent des ces processus et les effets de ces processus sur l'offre de services. L'analyse a été développée à partir d'une dizaine d'études de cas conduites dans différents secteurs d'activités. Elle montre que la réussite de tels projets repose d'une part sur la combinaison de dynamiques ascendantes et descendantes d'autre part sur la capacité à mobiliser un ensemble de leviers qui incluent : l'apprentissage individuel et collectif, des mécanismes de communication et d'interaction, la mobilisation de preuves pour appuyer les changements proposés, le soutien organisationnel aux équipes impliquées dans le changement. Les résultats suggèrent un virage vers un professionnalisme renouvelé qui dépasse le cadre de l'interaction professionnel-usager et  permet de prendre davantage en compte à la fois les interdépendances entre les intervenants et les possibilités et contraintes de l'environnement dans lequel les services sont offerts

Résumé
09 h 45
La dynamique du travail entre les infirmières chefs et les assistantes infirmières chefs
Clémence Dallaire (Université Laval), Geneviève Roch (Université Laval)

Une recension des écrits et une collecte de données empiriques ont été effectuées afin de mieux saisir la dynamique du travail entre les infirmières-chefs (IC) et les assistantes infirmières-chefs (AIC). En effet, dans le contexte des changements récents, ces dernières ont une grande pertinence au sein de l'équipe de gestion et dans le maintien de la qualité et de la sécurité des soins. Le rôle des infirmières-chefs (IC) est complété par celui des AIC afin de moduler un partage de rôles et de responsabilités qui permet de rencontrer les objectifs organisationnels en considérant les particularités propres à leurs unités de soins. Selon le cas, elles travaillent en présence des IC ou elles prennent le relais de certaines fonctions en travaillant souvent de façon étroite avec des équipes de soins souvent inexpérimentées, ce qui module les rôles respectifs. Ainsi, les AIC, mais aussi les IC, doivent tenir compte de l'ensemble de ces acteurs cliniques et de différents acteurs administratifs dans la prise de décision et le fonctionnement d'une unité de soins. La présentation portera sur la recension de la littérature scientifique et grise documentant les rôles des IC et des AIC et les résultats préliminaires d'une collecte de données dans un milieu clinique universitaire et visant à mieux saisir le travail des unes et des autres.

Résumé
10 h 15
Pause
10 h 45
L'interdisciplinarité dans les équipes d'oncologie : quels effets sur l'expérience de soins des personnes atteintes de cancer ?
Dominique Tremblay (UdeS - Université de Sherbrooke)

Problématique : Le travail en interdisciplinarité dans les équipes d'oncologie s'inscrit parmi les orientations prioritaires du Programme québécois de lutte contre le cancer afin d'optimiser l'offre de soins. L'ensemble des équipes locales qui dispensent des soins ambulatoires s'est mobilisé pour améliorer leur fonctionnement. Mais il demeure que le niveau d'interdisciplinarité varie d'une équipe à l'autre et les connaissances sont relativement limitées en ce qui concerne les effets de différents niveaux d'interdisciplinarité sur l'expérience de soins des personnes atteintes de cancer. Dans le cadre de l'étude, l'expérience de soins décrit la façon dont les soins et les services reçus sont perçus ou ressentis par les personnes. Cette expérience peut inclure divers attributs pouvant être évalués par les personnes. Cette présentation focalise sur l'accessibilité, les soins centrés sur la personne et la capacité d'autosoins ont été mesurés.

But : Évaluer l'effet de l'intensité du travail en interdisciplinarité dans les équipes ambulatoires d'oncologie sur la perception qu'ont les personnes atteintes de certains aspects de leur expérience de soins.

Résumé
11 h 15
Discussion
12 h 00
Dîner
Après-midi
13 h 30 à 16 h 30
Communications orales
Comment soutenir la mise en place des nouveaux projets tout en maximisant la performance, la qualité et la collaboration
13 h 30
Le développement et l'implantation d'un système d'évaluation de la performance des services infirmiers à travers un partenariat chercheurs/décideurs
Danielle D'Amour (UdeM - Université de Montréal), Isabelle BRAULT (UdeM - Université de Montréal)

Peu d'organisations de santé disposent d'un système de gestion de la performance des services infirmiers alors que les résultats de la recherche permettent de plus en plus d'identifier des indicateurs sensibles aux soins infirmiers qui peuvent nous informer sur la performance des soins.

Objectifs : Présenter une démarche systématique d'implantation d'un système d'évaluation de la performance des services infirmiers dans un CHU.

La présentation comporte trois parties soit :

1- le développement d'un cadre de référence de la performance des services infirmiers (travail du chercheur) (Dubois et al, 2013)

2- le développement d'un système d'évaluation de la performance des soins infirmiers dans un CHU à partir du cadre de référence (partenariat chercheurs / décideurs)

3- la préparation du milieu notamment par la formation de tous les cadres infirmiers à tous les échelons (partenariat chercheurs / décideurs).

Il s'agit d'une démarche d'implantation d'un changement organisationnel important. La démarche est en cours de réalisation et n'a pas été évaluée.

Résumé
14 h 15
Les pratiques innovantes de l'intégration socioprofessionnelle des infirmières diplômées hors Québec (DHQ) et Canada (DHC)
Marie-douce Primeau (UdeM - Université de Montréal)

Face au déficit systémique de la main-d'œuvre infirmière, un intérêt de plus en plus marqué est porté au recrutement d'infirmières formées à l'étranger. Si bien que depuis 10 ans, plus de 1500 nouveaux permis d'exercice furent délivrés à des infirmières DHQ/DHC. Toutefois, leur intégration et leur rétention en emploi demeurent un défi pour les établissements de santé du Québec. Dans leurs tentatives d'implanter des stratégies optimales pour faciliter l'adaptation professionnelle des DHQ/DHC, les établissements sont confrontés à  un manque  de données probantes. Dans ce contexte, une étude exploratoire a été réalisée sur « les facteurs explicatifs de la réussite de la formation d'appoint et de l'intégration en début d'emploi des infirmières DHQ/DHC ».

Objectif : Cette conférence vous propose un survol de la problématique et des résultats préliminaires de l'étude, avant de faire un survol des pratiques innovantes de l'intégration socioprofessionnelle des infirmières DHQ/DHC.

La présentation comporte trois parties :

1- une description de la problématique de l'intégration et de la rétention des infirmières DHQ/DHC au Québec

2- une exploration des obstacles et des facteurs facilitant l'intégration socioprofessionnelle des DHQ/DHC en établissement de santé

3- une exploration des pratiques innovantes visant la réussite de l'intégration socioprofessionnelle des infirmières DHQ/DHC

Résumé
14 h 45
Modèles de travail et performances sociales : similitudes et divergences avec le secteur manufacturier
Steven Ouellet (Université Laval)
15 h 15
Pause
15 h 45
Discussion
16 h 00
Mot de clôture