Aller au contenu principal

521 - Interventions précoces inclusives : des pratiques à développer et à évaluer

Section 500 - Éducation

  • Lundi 4 mai 2020

Responsables

  • Carmen Dionne
    UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières
  • Annie Paquet
    UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières

Il est clairement démontré qu’une intervention précoce de qualité peut influencer de façon significative la vie des enfants présentant des difficultés de développement et réduire l’impact de ces difficultés sur la famille et son réseau (Glascoe & Shapiro, 2008; Shonkoff & Philips, 2000). Cette intervention implique, en plus de la participation des parents, le recours des intervenants des milieux fréquentés par l’enfant, tels que les milieux de garde. Il faut d’ailleurs souligner que les milieux de garde inclusifs soutiennent le développement de tous les enfants, tant pour ceux ayant des incapacités (Koster, Nakken, Pijl, & Van Houten, 2009) que pour les autres (Stahmer et Carter, 2007). En effet, la présence d’au moins un enfant ayant des incapacités dans un milieu inclusif augmente la qualité générale du programme éducatif offert (Buysse, Wesley, Bryant, & Gardner, 1999).

Concrètement, les milieux inclusifs offrent de multiples opportunités d’imbriquer un ensemble de stratégies d’interventions spécialisées touchant plusieurs domaines d’habiletés chez l’enfant (Grisham-Brown, Pretti-Frontczak, Hawkins, & Winchell, 2009). Ce type d’intervention propose de mettre l’accent non pas sur ce qui distingue les enfants ayant des incapacités des autres, mais plutôt d’offrir un continuum de stratégies et d’intensité d’intervention pour répondre aux besoins individuels et développementaux de chaque enfant (Guralnick & Bruder, 2016). Cependant, des défis persistent et des aspects de l’inclusion méritent d’être approfondis afin d’améliorer les pratiques (Dionne et al., 2016; Villeneuve et al., 2013).

Ce colloque est l’occasion de présenter des résultats de recherche, mais aussi de permettre de porter un regard commun, entre chercheurs et représentants des milieux de pratiques, concernant l’intervention précoce auprès des jeunes enfants présentant des difficultés développementales en contextes inclusifs. Les travaux présentés s’inscrivent dans une perspective de soutien aux praticiens et aux décideurs dans l’adoption ou le déploiement d’interventions précoces de qualité pour tous. Ce colloque organisé par la Chaire UNESCO en dépistage et évaluation du développement des jeunes enfants, en collaboration avec l’équipe Partenariat pour une intervention précoce en milieux de garde : modèle intersectoriel de soutien aux enfants en CPE inclusifs propose quatre grands axes: 1) des outils de dépistage et d’évaluation des jeunes, 2) une intervention précoce de qualité pour tous, dont les enfants ayant des besoins particuliers, 3) une intervention spécialisée favorisant la participation des jeunes enfants dans leurs milieux de vie, et 4) un soutien aux familles et aux milieux de vie des jeunes enfants.