Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

210 - Avancées en robotique collaborative pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie

  • Vendredi 7 mai 2021

Responsables

L’industrie manufacturière mondiale est confrontée à une grave pénurie de main-d’œuvre qualifiée en raison du départ à la retraite des ouvriers de production qualifiés et de la non-attractivité de ces emplois pour la jeune génération. Selon une étude de Deloitte en 2015, plus de 80% des entreprises manufacturières considèrent l'embauche de ces travailleurs (par exemple, des machinistes, des opérateurs, des artisans, des techniciens) comme leur principal défi pour les 3 à 5 prochaines années. 

Au cours des dernières années, les robots industriels se libèrent de leurs cages pour travailler à proximité des humains. De plus, la recherche de solutions pour la pénurie de main d’œuvre conduit au développement de technologies de rupture dans le domaine de la robotique. La collaboration humain-robot représente un changement de paradigme en robotique, mais le fait que des humains et des robots travaillent ensemble présente de nombreux défis propres à la sécurité et les capacités accrues requises par les robots. Les récents développements technologiques permettent maintenant à des robots abordables de fonctionner à proximité et même en collaboration avec des humains dans un environnement non structuré. Cela représente une opportunité de changement pour de nombreuses petites et moyennes entreprises manufacturières. Le marché de la robotique collaborative devrait croître à un taux de croissance annuel composé de 50 % pour atteindre 12 milliards USD d'ici 2025. 

Les possibilités de carrières reliées à la robotique collaborative sont très larges : cela va de l'intégration des technologies robotiques à la conception d'espaces de travail collaboratifs, en passant par le développement de capacités spécialisées (senseurs, actionneurs, vision, audition, contrôle, planification, apprentissage automatique, intelligence artificielle) à intégrer sur des plateformes robotiques et la conception de mécanismes et de systèmes robotiques innovants, dans l'industrie ou dans un cadre universitaire. La robotique collaborative étant un domaine émergent, le milieu académique se doit de comprendre les besoins de l’industrie, et l'industrie a tout intérêt à savoir quelles techniques ou méthodes de pointe peuvent être bénéfiques pour ses applications. 

Organisé comme faisant partie du 4e Forum d’été du programme CRSNG FONCER CoRoM portant sur la robotique collaborative pour le secteur manufacturier, l’objectif principal du colloque est d’échanger sur différentes visions et perspectives touchant la robotique collaborative. Ceci permettra de créer des liens entre les problématiques des milieux d’application et les capacités technologiques et expertises présentes au sein des laboratoires de recherche en robotique.