Connexion utilisateur

La politique linguistique au congrès

À l’occasion du congrès annuel, l’Acfas veillera à ce que les auteurs de communications scientifiques respectent sa politique linguistique, tout en facilitant le plus possible la mobilisation des chercheurs de l’université hôtesse.
 

Politique linguistique

Les présentations se font en français, que ce soit dans le cadre d’un colloque ou d’une session de communications libres (orales ou par affiche). Exceptionnellement, l’Acfas accepte que certaines communications se fassent dans une autre langue pour les conférenciers intervenant dans un colloque. Leur support visuel devra être en français (présentation PowerPoint, document papier distribué aux gens présents, etc.) ou un interprète devra être présent dans la salle (tous frais de traduction ou d’interprétation seront à la charge du responsable de colloque ou du conférencier). Les responsables de colloque devront en informer au préalable le personnel de l’Acfas.
 

Modalités d’application
  • Toutes les propositions de colloques et de communications libres doivent être soumises en français.
    Exceptionnellement
    , les propositions de colloques seulement pourraient êtres soumises en anglais au comité scientifique du congrès, à condition que les champs « 1 - Titre » et « 3 - Thème » du formulaire soient remplis en français au moment du dépôt de la proposition.
  • Les titres et les résumés de toutes les communications scientifiques (les communications libres et celles dans les colloques) seront publiés en français dans le programme du congrès.
  • Les noms des institutions d’attache apparaissant au programme seront inscrits selon les normes définies par l’Association des universités et collèges du Canada pour tous les conférenciers issus du Canada. Le nom des institutions non canadiennes sera inscrit dans la langue officielle du pays des conférenciers étrangers si elles n’ont pas de nom usuel en français (ex : Bülent Ecevit University, Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul).
  • Lorsque l’Acfas ou le comité scientifique est informé qu’une communication se tiendra dans une autre langue, le personnel de l’Acfas veillera à ce que le responsable de colloque ait pris les mesures nécessaires pour que son colloque soit accessible aux unilingues francophones.
  • Une attitude facilitatrice et une approche d’accompagnement seront privilégiées auprès des responsables de colloque.

 

Consulter la politique générale d’usage du français à l’Acfas

Fil de nouvelles