Imprimer

Prix des partenaires

Les prix de cotutelle de thèse parrainés par le ministère des Relations internationales du Québec et le Consulat général de France à Québec ainsi que les trois prix de l'ADÉSAQ sont attribués chaque années durant la remise des prix Acfas Relève. 

 

Prix de cotutelle de thèse

Soucieux d’encourager la mobilité des doctorants entre la France et le Québec, le ministère des Relations internationales du Québec et le Consulat général de France à Québec offrent les prix de thèse en cotutelle, qui récompensent les meilleures thèses produites dans le cadre d’une convention de cotutelle franco-québécoise.

Lauréates 2016 : 

Lauréats Prix Cotutelle de thèse
De gauche à droite : Vanessa Chenel, lauréate québécoise avec Chantale Morin, directrice France par intérim au ministère des Relations internationales et de la Francophonie / Christine Bernier, codirectrice de thèse d'Elsa Guyot, lauréate française avec Emmanuelle Pavillon-Grosser, consule générale adjointe au Consulat général de France à Québec. 
Crédit : Hombeline Dumas

Prix de l'ADÉSAQ

L'Association des doyens des études supérieures du Québec (ADÉSAQ) remet chaque année trois prix pour les meilleures thèse dans chacun des grands secteurs de recherche. Ils sont parrainés par les trois Fonds de recherche du Québec

Lauréats 2016 : 

Lauréats Adésaq 2016
De gauche à droite : Donald Gagné, lauréat Santé; Jonathan Gagné, lauréat sciences naturelles  et génie; Philippe-Edwin Bélanger, président de l'Adésaq; Adolfo Agundez-Rodriguez, lauréat sciences sociales et humaines, arts et lettres.
Crédit : Hombeline Dumas

 

Lauréats et lauréats 2016 

PRIX DE THÈSE EN COTUTELLE QUÉBEC-FRANCE ET FRANCE-QUÉBEC


VANESSA CHENEL, Université de Sherbrooke et École Centrale de Lyon

Le parcours universitaire de la lauréate associe sciences de la santé, technologies et éthique appliquée. Sa thèse, menée en cotutelle, examine l’influence de la culture disciplinaire et sociale des chercheurs sur les perceptions sociales des impacts, l’acceptation et l’acceptabilité de nanocapsules de vectorisation ciblée. La nanovectorisation consiste à administrer un médicament directement aux cellules malades, afin d’éviter aux cellules saines d’être également affectées. Si cette technique est une avancée en matière de traitements médicaux, des enjeux éthiques, économiques, légaux ou encore sociaux transparaissent. Aujourd’hui stagiaire postdoctorale à l’Université de Montréal, la lauréate contribue à un projet relatif aux enjeux de l’adaptation et l’adoption d’un outil d’aide à la décision créé au Royaume-Uni pour les personnes âgées.


ELSA GUYOT, Université Paul-Valéry de Montpellier et Université de Montréal

La lauréate est historienne de l’art, spécialiste en art médiéval et en muséologie. Son parcours se caractérise par de multiples expériences professionnelles en institutions muséales tant au Québec (Musée des beaux-arts de Montréal) qu’en France (Musée municipal de Gannat). C’est d’ailleurs lors d’un séjour d’études à l’Université de Montréal qu’elle développe un vif intérêt pour les collections d’art médiéval au Canada et, en particulier, pour la perception du Moyen Âge de ce côté de l’Atlantique. Elle choisit alors de mener sa thèse en cotutelle. Proposant une analyse inédite d’un corpus d’expositions tenues dans des musées québécois
sur le thème du Moyen Âge, ses recherches ont permis d’apporter un éclairage nouveau sur l’histoire sociale, culturelle et muséale du Québec.

PRIX ADÉSAQ

Sciences naturelles et génie : JONATHAN GAGNÉ, Université de Montréal

C’est en faisant un stage de recherche portant sur l’étude des naines brunes, des objets astronomiques similaires à Jupiter, que le lauréat commence à s’intéresser à l’astrophysique. Après cela, il complète son doctorat au sein de l’Institut de recherche sur les exoplanètes de l’Université de Montréal, sous la direction de David Lafrenière et de René Doyon. Aujourd’hui postdoctorant au Carnegie Institution for Science, à Washington, il cherche à localiser des objets isolés dans l’espace, et dont la masse est suffisamment faible pour être comparable à celle des exoplanètes géantes gazeuses. L’étude de l’atmosphère de ces objets encore peu connus permet aux chercheurs de mieux comprendre les procédés physiques en jeu chez ces cousines de Jupiter.


Sciences de la santé : DONALD GAGNÉ, INRS-Institut Armand-Frappier

Après une maîtrise en physiologie-endocrinologie à l’Université Laval, le lauréat va d’abord travailler dans les milieux universitaires et pharmaceutiques. Il complète ensuite sa formation par un doctorat en biologie à l’INRS-Institut Armand-Frappier. Sous la direction du professeur Nicolas Doucet, il s’initie à la biologie structurale. Ses travaux portent sur les mouvements moléculaires durant la catalyse chez les membres de la famille des ribonucléases humaines, ces enzymes responsables de la dégradation de la molécule ARN. Il poursuit aujourd’hui des études postdoctorales dans le laboratoire du professeur Kevin H. Gardner au CUNY-Advanced Science Research Center à New York. Il cherche à comprendre le mécanisme de régulation des protéines HIFs (Hypoxia Inducible Factor), impliquées dans plusieurs formes de cancers.


Sciences sociales et humaines, arts et lettres : ADOLFO AGUNDEZ-RODRIGUEZ, Université de Sherbrooke

Le lauréat est biologiste, écrivain et pédagogue. Lors de ses études à l’Université de Sherbrooke, il établit les bases d’une pratique de « l’éducation à la consommation » à l’école, tout en favorisant sa pratique. Sa proposition est centrée sur les aspects éthiques de la consommation et sur la surconsommation comme cause de l’inégalité sociale et de la détérioration de l’environnement. Il est aujourd’hui chercheur associé au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté (Centr’ERE). Il y étudie les relations entre la surconsommation et le changement climatique. Son objectif est d’appuyer la pratique d’une éducation visant la prise de conscience, l’engagement et l’action écocitoyenne des jeunes du secondaire et des adultes dans la lutte contre le changement climatique.