Imprimer

Finaliste

Jean Massardi

UQAM - Université du Québec à Montréal

Conception et intégration d'algorithmes de reconnaissance de plan et de planification dans un volet mobile destiné à assister des personnes dans leurs activités quotidiennes

Jean Massardi

Titre de la thèse non vulgarisé : Conception et intégration d'algorithmes de reconnaissance de plan et de planification dans un volet mobile destiné à assister des personnes dans leurs activités quotidiennes.

Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse à votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi?  Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?
J'ai la chance de travailler dans un domaine très médiatisé, l'intelligence artificielle. Résultat, c'est plutôt mon entourage qui est curieux de ce que je fais et de comment ça marche (ou pas). La plus grosse difficulté pour moi, c'est de calmer leurs attentes et leurs craintes : non je ne travaille pas sur Skynet ou sur HAL 9000!

Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d'enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?
Ce n'est ni un rêve d'enfance, ni un choix réfléchi. Je me suis orienté vers la recherche après un diplôme d’ingénieur et un passage par la case entrepreneur. C'est vraiment lors de cette création d'entreprise que je me suis rendu compte que ce qui me plaisait le plus, c'était résoudre des problèmes en explorant de nouvelles solutions et c'est à ce moment que j'ai décidé d'être chercheur.

Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d'étudiant chercheur? Quelle est l'expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur?
Beaucoup de lectures et beaucoup de discussions. C'est en parlant avec mes collègues au laboratoire que je trouve le plus de solutions à mes problèmes.  C'est d’ailleurs au cours d'une discussion que j'ai eu mon expérience la plus enrichissante : au milieu d'une phrase qui n'a rien à voir avec ma recherche en cours, une révélation qui débloque 6 mois de frustrations.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?
Par envie : ce concours me permet d'associer deux de mes passions, ma recherche et le théâtre.  

En participant à ce concours, en quoi avez-vous atteint de nouveaux sommets?
Je me sens plus à l'aise de parler de mon sujet avec des gens qui ne sont pas de mon entourage. Quand ils me demandent ce que je fais, je me dis moins souvent que mes explications incompréhensibles. Ce concours m’a permis de confirmer ma capacité à vulgariser.