Imprimer

Finaliste

Florent Lado Nogning

ÉTS - École de technologie supérieure

Florent Lado Nogning - MT180 - 2015


Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse à votre famille? Qu'est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?
J'ai effectivement réalisé quelques séances de vulgarisation dans ma famille. Le défi est d'utiliser un langage approprié en fonction des intérêts et de la scolarité de l'interlocuteur. Le plus gros défi reste cependant d'avoir un fil conducteur qui permette de « raconter son histoire ».

Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d'enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi?
Le projet doctoral est un rêve de jeune ingénieur devenu réalité plusieurs années plus tard après un détour professionnel. Cela représente aussi de nouvelles compétences au service de mon aventure professionnelle.

Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d'étudiant-chercheur? Quelle est l'expérience la plus enrichissante que vous avez vécue?
Ma vie quotidienne d'étudiant-chercheur est celle d'une planification rigoureuse de l'agenda afin que le projet doctoral ne s'éternise pas. Travailler sur le terrain de recherche et avoir l'impression et la confirmation que mon travail de recherche peut effectivement aider les PME est gratifiant.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?
J'ai décidé de participer à ce concours pour partager à un large public la passion que j'éprouve à mener mes travaux de recherche depuis quelques années. Le processus de vulgarisation en 180 secondes est également utile pour moi, pour m'approprier mes propres résultats de recherche.

En participant à ce concours, en quoi êtes-vous sorti des sentiers battus?
Résumer par une seule diapositive le travail de recherche que je fais a nécessité plusieurs heures de conception, d'essais et d'expérimentation, et même un concours de dessin avec mes fillettes.