404 - Les reconfigurations de l'échange marchand : tour d'horizon, enjeux et perspectives

Section 400 - Sciences sociales

  • Mardi 8 mai 2018


Responsables
  • Myriam ERTZ - UQAC - Université du Québec à Chicoutimi
  • Damien Hallegatte - UQAC - Université du Québec à Chicoutimi
  • Julien Bousquet - UQAC - Université du Québec à Chicoutimi

L’objectif général de ce colloque est de mettre en commun les travaux académiques les plus récents sur l’études des nouvelles formes d’échange. De manière plus spécifique, ce colloque permet d’en apprendre davantage sur les comportements de consommation, les modèles coopératifs et autres modèles d’affaires innovants, pouvant accompagner la transition vers une économie plus participative.

Appel à communications

De manière croissante, la consommation contemporaine s’effectue au sein de configurations consommatoires nouvelles ou réinventées : marché de l’occasion, systèmes de troc, systèmes d’échanges locaux, économies de plateformes, consommation basée sur l’accès libre et/ou gratuit. 

Paradoxalement, alors que les rapports d’échange (et donc, de création de valeur) dépassent le cadre de la consommation classique, les dispositifs de suivi de l’activité économique, ainsi que la majeure partie des travaux scientifiques et managériaux sur l’échange et la consommation, continuent à prendre l’entreprise et la consommation conventionnelle comme unités d’analyse centrales. Pour comprendre les relations de consommation contemporaines, il apparaît cependant nécessaire d’adopter un cadre analytique beaucoup plus intégrateur. Ce cadre adjoint à la consommation conventionnelle, les configurations consommatoires nouvelles ou réinventées ; et reconnaît de manière plus prononcé le rôle dual (consommation et production) de chaque acteur économique, soit les individus, les institutions, les organismes sociaux et solidaires, au-delà des seules organisations à buts lucratifs.

 

Propositions

Les propositions de communication attendues devraient traiter de l’étude des nouvelles formes d’échange. Ces nouvelles configurations d’échanges permettent de créer de la valeur mais selon des modes de compensation variés incluant des formes de compensation et des intervenants variés. L’échange est compris au sens large et comprend tous types de ressources (ex : biens, logement, argent, information, etc.). Les propositions peuvent s’inscrire dans les quatre axes non-exhaustifs suivants :

Les reconfigurations de l’échange : Quel est l’impact des nouvelles technologies ;

Les reconfigurations de l’échange : Quelles sont les nouvelles formes d’échanges dans des secteurs spécifiques ? Dans des pays, régions ou zones géographiques particulières ?

Les reconfigurations de l’échange : Comment adapter la fiscalité, la régulation, et rôle de l’État ?

Développements théoriques sous-tendant les reconfigurations de l’échange et de la consommation.¸

 

Formats attendus

Les soumissions peuvent être envoyée à Myriam_Ertz@uqac.ca avant le 15 février 2018 à 23h59. Le format requis est de 5000 caractères maximum et le document devrait faire figurer les noms, institutions et adresse courriel des participants ; le titre ; un résumé de la communication (comprenant les sections suivantes : 1) la problématique, 2) les objectifs de recherche, 3) le cadre conceptuel, 4) la méthodologie et 5) les principaux résultats).

 

Échéances

15 février : date limite de soumission des proposition et envoi au comité scientifique;

23 février : retour des évaluations aux auteurs;

5 mars : date limite pour s’inscrire au congrès de l’ACFAS;

16 avril : envoi des communications finales;

8 mai : date du colloque (journée)

Télécharger le pdf de l'appel à communications

Lien vers l'appel à communications