303 - Nostalgies, mémoires et cultures médiatiques : entre esthétique, marchandisation et politisation  

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

  • Jeudi 10 mai 2018
  • Vendredi 11 mai 2018


Responsables
  • Katharina Niemeyer - UQAM - Université du Québec à Montréal
  • Sébastien FEVRY - UCL - Université catholique de Louvain
  • Emmanuelle Fantin - Sorbonne Université

Appel à communications

Jeudi 10 et vendredi 11 mai 2018

Appel à communications: Colloque - Numéro d’activité : 303

Nostalgies, mémoires et cultures médiatiques : entre esthétique, marchandisation et politisation

Allant de la rétro-photographie aux expositions commémoratives, des communautés en et hors ligne au cinéma, le spectre des manifestations nostalgiques est désormais large et diversifié. Les modalités médiatiques de la nostalgie sont complexes, qu’elles se déploient à travers une visée politique (un groupe de nostalgie post-soviétique sur Facebook), relationnelle (les réfugiés qui utilisent un mobile pour rester connectés avec leur famille), mémorielle (un programme de télévision rediffusé), esthétique (les films de famille numériques vieillis avec un filtre sépia) ou encore commerciale (les rééditions augmentées de certains classiques de musique rock ; certaines séries télévisées de Netflix). La nostalgie est un phénomène protéiforme dont les expressions oscillent entre sentiment intime et mouvances collectives, entre regard joyeusement attristé sur le passé et désir de retourner ou d’aller pour la première fois dans son pays. Les nouvelles technologies, les médias et les réseaux sociaux peuvent susciter la nostalgie, et sont devenus  des espaces pour la partager ou l’adoucir.

Si les réflexions sur les liens qu’entretiennent les cultures médiatiques avec la nostalgie ont pris une place considérable ces dernières années en sciences humaines et sociales, elles se sont principalement développées à travers des publications en anglais ou allemand (e.g. Kay et al. 2017, Schrey 2017, Holdsworth 2011). Les publications en français sont pour l’essentiel issues de l’anthropologie (Angé et al. 2015) ou de la littérature (Cassin 2013). Peu de publications en langue française proposent de porter un regard critique sur la nostalgie et son lien avec la mémoire, les médias, les nouvelles technologiques et les réseaux sociaux en ligne. Dans une perspective transdisciplinaire, ce colloque vise à rassembler et confronter les recherches émergentes de chercheur-e-s, artistes ou professionnels francophones qui s’attachent à réfléchir sur la question ...

Calendrier 

25 janvier 2018 : Date limite pour envoyer une proposition originale non publiée à nostalgieacfas@gmail.com/ Format : 500 mots (sans bibliographie), explicitation claire de l’approche théorique et de la méthodologie ; courte biographie (5-7 lignes)

10 février 2018 : Envoi des réponses d’acceptation du comité d’organisation

7 mai 2018 : Envoi des communications complètes (min. 20 000 signes)

10 et 11 mai : Les journées du colloque

 

LA SUITE DE L'APPEL EST VISIBLE DANS LE PDF ET/OU via l'URL indiqué

 

Lien vers l'appel à communications