104 - Séquençage à haut débit et bioinformatique : besoins, enjeux et défis en pays en voie de développement

Section 100 - Sciences de la santé

  • Lundi 7 mai 2018


Responsables
  • Ingrid Labouba - Centre International de Recherches Médicales de Francville (CIRMF) - Gabon
  • Nicolas Berthet - Institut Pasteur
  • andriniaina andy nkili meyong - Centre International de Recherches Médicales de Francevile (CIRMF)

Divers aspects jalonnant l'accès au séquençage à haut débit en Afrique subsaharienne francophone seront abordés. Nous soulèveront ici la pertinence et les besoins de ces technologies dans des régions où le risque d'émergence infectieuse est élevée et dont l'anticipation repose sur l'identification du pathogène, la connaissance de sa circulation parmi les réservoirs avant sa transmission à l'homme.

Appel à communications

Dans le cadre du 86e Congrès de l'Acfas, le 7 Mai 2018 se tiendra le colloque #104 intitulé ''Séquençage à haut débit et bioinformatique: besoins, enjeux et défis en pays en voie de développement''.

Vous êtes étudiant(e), stagiaire post-doctoral(e) ou chercheur(e)? Vous utilisez le séquençage à haut débit ? Vos recherches portent sur des maladies infectieuses, des agents pathogènes ou tout autres domaines connexes en régions en voie de développement ou ailleurs? Vous désirez partager vos travaux et discuter de leur impact en santé publique? Ce colloque est donc pour vous! N'attendez plus, envoyez-nous vos propositions de communications ou d'affiches d'ici le 15 Février 2018 à acfas104@gmail.com.

Le séquençage à haut débit (SHD) regroupe des technologies dont les applications de plus en plus diversifiées répondent à de nombreuses problématiques en recherche comme en clinique avec l'avènement des thérapies personnalisées. Ces technologies connaissent encore aujourd'hui, des progrès fulgurants afin de les rendre plus accessibles en termes de coût et de manipulation; car il ne s'agit plus seulement d'avoir un séquenceur dans son laboratoire mais aussi les ressources humaines à l'expertise adéquate pour générer et traiter les données de SHD. Quoique désormais moins dispendieux qu'à ses débuts, le SHD génère tout de même des coûts et requiert des conditions de travail dont les standards élevés peuvent paraître difficile à atteindre dans des régions en voie de développement. Les maladies infectieuses et zoonoses en zone tropicale posent souvent le problème de délai de réponse en santé publique et même pour l'économie  des régions concernées. Cela dépend en partie de la capacité à identifier les pathogènes responsables lorsque ceux - ci ont émergé ou d’en anticiper l'émergence en amont afin de gérer au mieux les cas qui se présentent. Par conséquent, l'identification de pathogènes au cours d'épidémies s'avère donc une priorité et le SHD, un outil précieux. Nombre de pays en voie de développement où les standards minimum requis font encore défaut sont concernés. Ce colloque vise une réflexion sur les enjeux du SHD dans ces régions et des défis qu'ils imposent.