Connexion utilisateur

Prix Jacques-RousseauEn partenariat avec : Fonds de recherche du Québec

Sylvain Martel

prix de la multidisciplinarité
École Polytechnique de Montréal

Le prix Acfas – Jacques-Rousseau 2014, pour des travaux de nature multidisciplinaire, est remis à Sylvain Martel, professeur au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal.

Des robots si petits qu’ils ne sont pas visibles à l’œil nu! Voilà un thème digne de la science-fiction. Et pourtant, nous sommes bel et bien en pleine science-réalité. Une réalité nanorobotique que le lauréat et son équipe de recherche hautement pluridisciplinaire a littéralement révolutionnée. On doit par exemple à ce visionnaire plusieurs premières mondiales, dont le développement d’un minuscule véhicule téléguidé destiné à faire partie de l’arsenal chimio-thérapeutique. Avec ce chercheur au volant, le cancer n’a qu’à bien se tenir!

L’originalité des travaux de Sylvain Martel réside dans la combinaison de multiples expertises : médecine, microbiologie, dynamique des fluides, sciences des matériaux, nanotechnologie, micromécanique, physique, chimie, microélectronique et ingénierie informatique. Cette approche « combinatoire » permet au chercheur de proposer des idées jamais envisagées auparavant par d’autres équipes dans le monde. De fait, il a innové dans plusieurs domaines, notamment en mécatronique, en électronique, en cardiologie, en chirurgie à distance ainsi qu’en instrumentation médicale. Le contrôle par ordinateur de bactéries pour diverses applications et le développement d’implants pour les interfaces cerveau-machine s’ajoutent à cette gamme.

Titulaire d’un doctorat en génie électrique de l’Université McGill dans le domaine du génie biomédical, le lauréat a fait ses premières armes au Massachussetts Institute of Technology, en tant que stagiaire postdoctoral puis comme chercheur, avant d’être embauché comme professeur à Polytechnique Montréal en 2001. Il y poursuit aujourd’hui ses activités de recherche au sein du Laboratoire de nanorobotique.

Sylvain Martel est un pionnier dans l’utilisation de la nanorobotique pour les applications médicales. Il a développé, entre autres, la navigation de microdispositifs contenant des agents thérapeutiques circulant dans le système vasculaire afin de cibler directement les régions cancéreuses à traiter.

Depuis plus de 10 ans, il a travaillé en étroite collaboration avec les médecins et autres spécialistes incluant ceux de l’industrie pharmaceutique pour mieux cibler les besoins réels et mieux répondre aux défis jusqu’ici insurmontable dans la lutte contre le cancer.

Il a aussi contribué à l’avancement des connaissances en formant des chercheurs de haut niveau dans le domaine du génie informatique, logiciel et biomédical. Il a ainsi dirigé et codirigé les travaux de doctorat et de maîtrise de plus de 50 étudiants, et il a également contribué à la formation de chercheurs postdoctoraux et assistants de recherche.

Sujets : génie & technologie, matériaux & fabrication

En partenariat avec