Imprimer

Prix Acfas Pierre-Dansereau

Marguerite Mendell

Université Concordia

Marguerite Mendell - Prix Acfas - 2012
Lauréate du Prix Marie-Andrée-Bertrand 2013, le Prix du Québec en innovation sociale

Le bouquet de thématiques qui passionnent depuis 30 ans cette scientifique de haut vol se compose d’économie sociale, de nouvelles stratégies d’investissement, de développement économique communautaire comparé, d’innovation financière et de démocratie économique; travaux qui participent en outre de l’œuvre de l’historien de l’économie Karl Polanyi (1886-1964). Dénominateur commun de ces multiples voies de recherche : le développement de nouvelles formes de création collective de la richesse et, ultimement, la réduction de la pauvreté.

Actuellement, les travaux de Marguerite Mendell portent sur la possibilité de création d’un marché de la finance solidaire au Québec, ainsi que sur la fondation récente de CAP finance, le premier réseau en cette matière chez nous. La professeure Mendell occupe en outre, depuis 1987, les fonctions de directrice de l’Institut Karl-Polanyi d’économie politique, qu’elle a également fondé. Cet institut de recherche, reconnu à travers le monde, se consacre à la critique des fondements philosophiques et historiques du libéralisme économique. Jusqu’à maintenant, en plus du directorat, Madame Mendell y a occupé le poste d’organisatrice - ou co-organisatrice - des onze « colloques internationaux Karl Polanyi » dont la moitié s’est tenue à l’Université Concordia, le reste, à l’étranger.

À l’heure où de nombreux pays sont à la recherche de stratégies de sortie de crises économiques et/ou financières, l’engagement de cette éminente chercheuse dans la recherche-action – un des nombreux legs de Polanyi – se veut un modèle extrêmement stimulant. Née en 1947 à Paris, Madame Mendell est l’une des membres fondatrices de l’Association communautaire d’emprunt de Montréal (ACEM), un organisme créé en 1990, ayant pour mission d’offrir du microcrédit aux petites entreprises. De même, elle a été membre du comité de direction de la Coalition canadienne pour le réinvestissement communautaire, un regroupement national d’organismes travaillant à la réforme bancaire et à l’amélioration de l’accès aux services bancaires et au crédit pour les communautés et les citoyens. Elle siège actuellement au conseil d’administration du Chantier de l’économie sociale, une organisation qui représente un vaste éventail de réseaux d’entreprises collectives (coopératives et sans-but lucratif), d’acteurs régionaux et locaux et de mouvements sociaux.

Depuis 1999, la lauréate y joue un rôle central, notamment en approfondissant la compréhension théorique et pratique de ce type de mouvement, présentement en plein essor à travers la planète. Côté formation, mentionnons que Marguerite Mendell a travaillé assidument à l’établissement du diplôme de deuxième cycle en développement économique communautaire décerné par l’École des affaires publiques et communautaires de l’Université Concordia. Ce programme, qui en est maintenant à sa douzième année d’existence, s’adresse aux praticiens œuvrant dans les organismes communautaires et populaires. Près de 30 nouveaux étudiants y sont formés chaque année. Le diplôme a d’ailleurs retenu l’attention des médias en 2011 pour son caractère bilingue exclusif au Québec.