Connexion utilisateur

Prix Jacques-RousseauEn partenariat avec : Fonds de recherche du Québec

Mohamad Sawan

bionique implantable
École Polytechnique de Montréal

Le prix Acfas — Jacques-Rousseau 2012, pour des travaux de nature multidisciplinaire est remis à Mohamad Sawan, professeur titulaire au Département de génie électrique de l’École Polytechnique de Montréal.

Ce chercheur nous fait résolument pénétrer dans le monde fascinant de la bionique implantable. Depuis environ deux décennies, ses recherches s’orientent vers le design et la construction de microsystèmes sans fil, implantables dans le corps humain, visant la récupération d’une capacité sensorielle ou d’une fonction organique perdue, au moyen du monitorage et de stimulations à courant faible. Le lauréat a ainsi fait sa marque dans des domaines aussi variés que la vision, l’urologie, la neurologie, la respiration, l’épilepsie et le mouvement des membres.

Depuis plus d’une décennie maintenant, le professeur Mohamad Sawan est titulaire d’une Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en dispositifs médicaux intelligents. L’originalité de ses travaux réside principalement dans le fait qu’ils permettent de miniaturiser plusieurs types de capteurs, stimulateurs électriques et outils de diagnostiques construits à partir de composantes miniatures de type labopuce.

Sa mise en œuvre d’interfaces cerveau-ordinateur, pour l’enregistrement de signaux neuronaux, et la microstimulation intracorticale directe, dédiée à diverses dysfonctions nerveuses – vision, audition et épilepsie, lui a valu une visibilité considérable à travers le Canada et le monde entier, et ce, tant dans la presse populaire que dans les publications scientifiques. De même, ses travaux sur un dispositif de contrôle de la vessie permettant à des patients ayant subi une lésion de la moelle épinière de recouvrer deux fonctions essentielles (la rétention urinaire et la miction) en ont fait un candidat tout choisi pour la bourse Barbara-Turnbull, l’un des prix les plus prestigieux au Canada pour les recherches dans ce domaine.

Mohamad Sawan est né à Baalbeck, au Liban, en 1958. Après son immigration au Québec, il a obtenu son diplôme d’ingénieur de l’Université Laval en 1984, sa maîtrise ès sciences appliquées de l’Université de Sherbrooke en 1986 et son doctorat de la même institution quatre années plus tard, le tout en génie électrique. En 1991, il a joint l'École polytechnique de Montréal. Ses pairs le décrivent comme un homme énergique et innovateur, ainsi que profondément humaniste.

« Il est une des rares personnes qui soit aussi à l’aise dans le domaine de l’ingénierie que de la biologie », souligne son collègue Yann Deval, directeur des études à l’Institut Polytechnique de Bordeaux. « Son intérêt pour les dispositifs médicaux intelligents miniaturisés, poursuit le chercheur français, se situe également au centre de préoccupations de notre laboratoire en ce qui concerne la technologie sans fil et de faible consommation d’énergie ».

Car il faut rajouter aussi, au crédit du lauréat, des réussites touchant tant la transmission sans fil bidirectionnelle simultanée de données à haute vitesse, pour des dispositifs implantables alimentés sans fil aussi, que la mise au point d’appareils portatifs d’échographie (par ultrasons) destinés à la télésurveillance des organes internes! Et comme si ce n’était pas suffisant, certaines des innovations du professeur Sawan ont même pu être utilisées dans le domaine de l’alimentation et de l’environnement (examen d’échantillons à l’échelle du picolitre).

Destiné à un chercheur ayant dépassé son domaine de spécialisation, le prix Jacques-Rousseau couronne en Mohamad Sawan, dont la contribution multidisciplinaire couvre déjà de nombreux domaines en sciences pures, appliquées et médicales, un de ses plus illustres récipiendaires.

Sujets : génie & technologie, matériaux & fabrication, santé

En partenariat avec