Imprimer

Prix Acfas André-Laurendeau

Robin Yates

Université McGill

Robin Yates - Prix Acfas - 2008
Il y a une trentaine d'années, des découvertes archéologiques majeures, qui mettaient à jour des textes oubliés depuis 2000 ans, ont ouvert de nouvelles perspectives sur l'histoire de la Chine ancienne. Le lauréat a contribué à l'exploration de ce nouveau champ de recherche, un domaine jusqu'alors considéré comme quasi-anecdotique.

L'étude des textes chinois anciens est un défi difficile à relever; leur orthographe spécifique, leur état de conservation, et notre faible connaissance de la société antique chinoise en rendent l'interprétation très ardue.

Président de la Society for the Study of Early China, Robin D.S. Yates est un expert reconnu internationalement dans ce domaine. Fondant son travail sur une approche profondément pluridisciplinaire, il cherche à recontextualiser la pensée chinoise ancienne. Dans ce but, il met à profit le large champ de compétences de son expertise de recherche, de l'histoire militaire et l'histoire des femmes à la littérature chinoise, en passant par divers aspects de l'histoire scientifique, technologique et juridique. Face à ce gigantesque puzzle, il continue de contribuer à la lente reconstitution du contexte historique et social de la Chine antique. Ainsi, Robin D.S. Yates a bousculé les vues traditionnelles de la recherche en étudiant concurremment les courants de pensée taoïste, huang-lao et yin-yang, non seulement sous un angle philosophique, mais aussi dans leur contexte politique et intellectuel.

Ses écrits témoignent amplement de cette large vision de l'histoire. Il a, entre autres, rédigé la moitié, et supervisé la rédaction de l'autre moitié, d'un ouvrage sur les techniques militaires et les technologies chinoises pour la série renommée « Science and Civilisation in China », publiée par Cambridge University Press,. Il a aussi publié un livre, devenu une référence en la matière, sur les origines de la philosophie taoïste, Five Lost Classics : Tao, Huang-Lao and Yin-Yang in Han China. Ces cinq textes, issus d'une école de philosophie politique datant de l'empire Han, écrits avant la montée du confucianisme, sont tout aussi centraux pour l'histoire chinoise que les manuscrits de la mer Morte pour l'histoire occidentale.

Ses qualités humaines font de lui un excellent communicateur, tant dans le monde de la recherche qu'auprès du grand public. En tant que conseiller scientifique, il a assuré l'organisation de l'exposition « Xi'an, capitale éternelle » au Musée de la civilisation de Québec, qui a passionné en 2002 pas moins de 287 000 visiteurs. Il a aussi participé à de nombreuses émissions nord-américaines et européennes consacrées à l'histoire et à la technologie chinoises.