Imprimer

Ma thèse en 180 secondes (MT180) – Finale internationale : Damien Mathis, de l'Université Laval, remporte le 2e prix du jury

Liège, le 28 septembre 2017 – L’Université de Liège en Belgique accueillait aujourd’hui la finale internationale 2017 du concours francophone Ma thèse en 180 secondes (MT180), créé par l’Association francophone pour le savoir – ACFAS en 2012.
 
Cet évènement de culture scientifique a réuni 20 candidats de Belgique, du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, des États-Unis,  de France, d’Indonésie, du Liban, du Maroc, du Québec, de la République démocratique du Congo, de Roumanie, du Sénégal, de Suisse et de Tunisie. Ils ont présenté leur sujet de thèse en trois minutes, sur scène, et devant un public de plus 600 personnes.

Lauréats
Le jury, composé de chercheurs, de journalistes et d’administrateurs, avait la difficile mission de désigner trois lauréats. Parmi eux, Damien Mathis de l'Université Laval a remporté le 2e prix, pour la présentation de ses travaux de doctorat intitulé « Développement de nouveaux matériaux de haute inertie thermique à base de bois et matériaux à changement de phase biosourcés ».

 

Les autres lauréats sont :

Le 1er prix
Marielle Yasmine Agbahoungbata
Université d'Abomey-Calavi (Bénin)
« Élaboration de matériaux photocatalyseurs à base d'oxyde de titane (TiO2) pour l'élimination des micropolluants organiques des milieux aqueux »
 
Le 3e prix
Sarah Olivier
Université de Genève (Suisse)
« La mémoire mérovingienne au travers de ses réécritures. Transmission, renouvellement, légitimation (XIVe - XVe siècles) »
 
Le public a quant à lui voté pour son coup de cœur. Deux étudiants sont arrivés ex æquo : Sabrina Fadloun de la Communauté Université Grenoble Alpes (France) pour sa thèse « Étude d’un procédé de dépôt cuivre par MOCVD pour des vias traversants à fort facteur de forme pour l’intégration 3D » et Alexis Darras de l'Université de Liège (Belgique) pour sa thèse « Évaporation sous champ de gouttes de colloïdes superparamagnétiques ».
 
Historique du concours
Créé par l'ACFAS en 2012, le concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) est inspiré du concours Three minute thesis (3MTMD)  qui a eu lieu pour la première fois en 2008 à l’Université du Queensland, en Australie. Exercice ultime de concision, le concours MT180 permet à des étudiants au doctorat de présenter au grand public, en seulement trois minutes, leur sujet de recherche avec des termes simples. Au Québec, ce concours est présenté par Hydro-Québec et le voyage des étudiants québécois à l’édition internationale 2017 a été rendu possible grâce à Air Transat.

En 2014, l'ACFAS a mené une collaboration avec le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Conférence des Présidents d’université (CPU), en France, avec le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique au Maroc (CNRST) et avec l’Université de Liège en Belgique, afin que ces institutions organisent le concours sur leur territoire et pour mettre en place une première finale internationale. Celle-ci s'est déroulée le 25 septembre 2014 à Montréal.

En 2015, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a rejoint le comité international permettant à certains africains de la Francophonie de prendre part au concours; puis la Suisse en 2016, avec la Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO).


À propos de l’ACFAS

Créée en 1923, l’Association francophone pour le savoir – ACFAS s'attache à promouvoir l'activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l’Association regroupe plusieurs milliers de scientifiques et de passionnés de recherche issus de tous les secteurs de la connaissance.

 

-30-

 
Source :
Association francophone pour le savoir – ACFAS
 
Contact :
Alexandre Jay
Professionnel - Congrès, communications et partenariats
Association francophone pour le savoir – ACFAS
Tél. : 514 849-0045, poste 225
Courriel : alexandre.jay@acfas.ca