Imprimer

Budget fédéral 2017-2018 : l’Acfas regrette l’absence d’un réinvestissement substantiel en recherche

Pour diffusion immédiate

1

Montréal, le 23 mars 2017 –  L’Association francophone pour le savoir – ACFAS salue les annonces en matière d’innovation et de compétence de la main d’œuvre dans le budget fédéral présenté hier par le ministre Bill Morneau. Elle est cependant très préoccupée que le réinvestissement majeur en recherche que laissait entrevoir la consultation de l’automne 2016 ne se concrétise pas.
Malgré des soutiens ponctuels à certaines initiatives ciblées – chaires de recherche 150, intelligence artificielle, sciences agricoles, innovations sociales, collaborations internationales en recherche, appui à Promoscience, notamment  –  l’ACFAS maintient que pour développer le plein potentiel de la communauté de la recherche un réinvestissement substantiel est nécessaire dans les trois conseils subventionnaires – CRSNG, IRSC, CRSH-, dans les infrastructures via la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) ainsi que dans les autres organismes de recherche. 
Les engagements pris durant la campagne électorale, reflétés dans le budget en 2016, étaient encourageants. Mais le présent budget ne répond pas aux besoins criants de la communauté de la recherche. « Les consultations de l’automne dernier avaient mis de l’avant qu’un  réinvestissement substantiel serait effectué dès cette année. Le présent budget est donc très préoccupant. Ce dernier n’offre pas de mesures fortes pour développer l’ensemble du système de recherche. Or, nous n’avons jamais eu autant besoin de nos chercheurs et de leurs découvertes pour répondre à nos défis de société. L’ACFAS restera vigilante et espère des signaux clairs de réinvestissement dès la mise à jour économique de fin d’année. », de commenter Frédéric Bouchard, président de l’ACFAS.


À propos de l’ACFAS

Créée en 1923, l'Association francophone pour le savoir – ACFAS s'attache à promouvoir l'activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l'Association regroupe plusieurs milliers de passionnés de la recherche issus de tous les secteurs de la connaissance.
                             

   -30-
 

 

Source
Association francophone pour le savoir – Acfas    
www.acfas.ca

Contact
Isabelle Gandilhon
Conseillère principale 
Téléphone : 514 849-0045, poste 222 
Cellulaire : 514 993-0400
Courriel : isabelle.gandilhon@acfas.ca