Connexion utilisateur

Pour diffusion immédiate


Acfas - Une PNRI qui répond aux attentes du milieu de la recherche

Montréal, le 16 octobre 2013 - L’Association francophone pour le savoir – Acfas se réjouit de la publication de la Politique nationale de recherche et d’innovation du Québec (PNRI), dont les mesures répondent à de nombreuses attentes du milieu de la recherche.

Le travail de consultation effectué tout au long de la préparation de cette politique a permis au gouvernement de proposer des mesures qui respectent et soutiennent tout le système de recherche, en particulier sur deux aspects qui doivent être soulignés. En premier lieu, le gouvernement a la volonté de respecter les équilibres fragiles entre les différentes pratiques de recherche (fondamentale, appliquée, libre, en partenariat, etc.) et l’apport de tous les champs disciplinaires est largement reconnu. En deuxième lieu, le gouvernement propose une vision sur cinq ans qui respecte les contraintes inhérentes aux activités de recherche.

Parmi les autres dispositions énoncées dans la PNRI, l’Acfas salue la bonification des budgets attribués aux Fonds de recherche du Québec, aux étudiants, aux universités et au réseau collégial, notamment pour les infrastructures de recherche. « Le milieu de la recherche a besoin de budgets stables pour développer de grands projets, dont certains peuvent s’étaler sur plus de dix ans » précise Louise Dandurand, présidente de l’Acfas. « De plus, le gouvernement reconnait l’importance de la recherche dans l’élaboration de ses politiques publiques, et la mise en place d’une table de concertation interministérielle sur les grands enjeux de société concrétise cet engagement » de conclure madame Dandurand.

Ensuite, l’Acfas salue les mesures incitant les organisations de recherche, d’innovation et de transfert des connaissances à collaborer, en particulier les mesures de soutien aux collaborations Cégep-université et à la recherche collaborative dans les Centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). L'Acfas s’attend à ce que la mise en place de nouvelles entités, comme le Réseau recherche innovation Québec et le Fonds InnoMonde, soit effectuée dans ce même esprit.

Enfin, l’Acfas comprend qu’un montant supplémentaire de près de 500 millions de dollars par rapport à la dernière SQRI a été consenti sur trois ans, et se réjouit de cette nouvelle, étant donné le contexte actuel. L’organisation attend de connaître les modalités de déploiement de ces budgets additionnels.

Implication de l'Acfas dans le processus de consultation
En mai 2012, le Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) confiait à l'Acfas et à l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ) le mandat de consulter les communautés de la recherche, de l'innovation, du transfert des connaissances et le milieu industriel dans le cadre du renouvellement de la Stratégie québécoise de recherche et d'innovation, aujourd'hui identifiée comme la PNRI. L'Acfas a collecté 65 mémoires, sur lesquels elle s'est basée pour rédiger son propre mémoire, intitulé Pistes pour une politique de la recherche et de l'innovation axée sur le bien commun.
  

À propos de l’Acfas 
Créée en 1923, l’Association francophone pour le savoir – Acfas s'attache à promouvoir l'activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l’Association regroupe plusieurs milliers de scientifiques et de passionnés de recherche issus de tous les secteurs de la connaissance. 

-30-

Louise Dandurand, présidente de l'Acfas, sera disponible pour des entrevues le jeudi 17 octobre au matin. 


Source :

Association francophone pour le savoir – Acfas

www.acfas.ca

 

Julie Dirwimmer
Coordonnatrice - relations médias et communications
Téléphone : 514 849-0045 poste 233
Courriel : julie.dirwimmer@acfas.ca

Suivez-nous!

linked-in rss