Connexion utilisateur

84e du Congrès de l'Acfas

Colloque 40 - Forum sur l’édition savante à l’ère du numérique : modèles économiques, pratiques et approches innovantes

Mardi 10 mai de 09 h 00 à 19 h 00.
Responsable(s)
Éric Duchemin UQAM - Université du Québec à Montréal, Martin Drouin UQAM - Université du Québec à Montréal, François Huot UQAM - Université du Québec à Montréal, Anne Élaine Cliche UQAM - Université du Québec à Montréal, Sandra BREUX INRS-UCS, Laurence Charton Institut national de la recherche scientifique, Louise VANDELAC UQAM - Université du Québec à Montréal
Description

Depuis plusieurs années, l’édition savante s’adapte au monde numérique. De nombreuses plateformes sont certes apparues, mais les pratiques éditoriales et les modèles économiques des revues ont peu évolués pour faire face aux changements intervenus dans les modes d’édition et de mise en marché des publications. L’édition en accès libre constitue aussi un défi important, tant elle est devenue un thème obligé des discours politiques et sociaux sur la diffusion du savoir et, en particulier, des discours des organismes subventionnaires.

Les outils numériques mis au point au cours des derniers dix ans tels que les systèmes de gestion de contenu, les réseaux sociaux, les flux de syndication, les blogues scientifiques ont transformé le contexte de l’édition scientifique. Tous ces outils constituent-ils une opportunité invitant à éditer autrement? Il faut cependant comprendre et saisir les enjeux à long terme de la mise en œuvre de tels outils pour le développement et la survie des revues scientifiques francophones. Comment changent-ils et changeront-ils l’édition savante?

Dans un tel environnement, comment les relations entre revues, éditeurs, diffuseurs et lecteurs sont-elles touchées ou reconfigurées? Comment les revues peuvent-elles toujours (et mieux) s’en sortir financièrement? Dans un tel contexte, comment assurer la survie et le rayonnement des revues savantes francophones, qui sont au cœur de la défense de la diversité culturelle scientifique et de la constitution de communautés scientifiques francophones dans divers domaines de recherche? Ces questions sont au cœur de ce colloque qui examinera les modèles économiques mis en œuvre par les revues savantes, les transformations actuelles du contexte de diffusion des travaux savants et l’importance pour l’avenir même de ces contenus en français, de soutiens significatifs de la part des instances universitaires et des instances de la recherche et de la francophonie.

Voilà les grands questionnements qui sous-tendent ce colloque.

Mardi 10 Mai 2016

9 h 00 - 10 h 45
Les plateformes d’édition savante
Communications orales
Présidence/animation : François Huot UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – DS-2508
9 h 00_rem_
Louise Poissant UQAM - Université du Québec à Montréal

Mot d’ouverture : L’édition savante à l’ère du numérique au Québec

9 h 15_rem_
Émilie PAQUIN Chercheure indépendante, Tanja Niemann Université de Montréal, Vincent Larivière Université de Montréal

Érudit et PKP, une alliance renforcée pour un écosystème pérenne, intégré et ouvert au service de la publication savante en SHS

(Afficher le résumé)

En marge de la France et dans l’ombre des États-Unis, le milieu canadien de la publication savante est dans une situation singulière. Composé de deux communautés linguistiques, il est également partagé entre deux modèles de production et de diffusion de la recherche : un premier axé sur la gestion éditoriale et un deuxième sur la diffusion. Depuis leur création en 1998, Érudit et le Public Knowledge Project (PKP) se sont développés en parallèle, répondant aux besoins spécifiques des communautés francophones et anglophones. Afin de créer un écosystème de publication incluant les fonctionnalités des logiciels de PKP, la gamme de services offerts par Érudit, ainsi qu’une cellule de recherche et développement commune, Érudit et PKP ont renforcé leurs liens et unis leurs forces au cours des deux dernières années. Cette communication vise à présenter les termes de collaboration entre Érudit et PKP ainsi que les principaux jalons de la réalisation du futur écosystème de publication. Elle abordera la préoccupation centrale qui sous-tend le projet : la nécessité pour les infrastructures sans but lucratif de coopérer davantage - et de façon concertée - pour faire face à la pression des éditeurs commerciaux, au virage vers le libre accès et l’importance de soutenir durablement les revues nationales en SHS.

9 h 35_rem_
Marie PELLEN OpenEdition

OpenEdition, une infrastructure d’édition électronique : entre appropriation et délégation

(Afficher le résumé)

OpenEdition est une infrastructure complète d’édition électronique au service de la communication scientifique en sciences humaines et sociales, basée sur l'appropriation et la délégation. Elle rassemble quatre plateformes complémentaires dédiées respectivement aux revues avec Revues.org, aux collections de livres avec OpenEdition Books, aux blogues de recherche avec Hypotheses.org et aux annonces scientifiques avec Calenda.

Dans le cadre de cette présentation, nous nous intéressons à Revues.org et OpenEdition Books et plus spécifiquement aux services proposés pour les équipes éditoriales : innovation éditoriale, multilinguisme, chaîne de publication multi-support… le tout dans une perspectve d'appropriation et de délégation par les revues et la plateforme.

9 h 55_rem_
Pierre Roberge UQAM - Université du Québec à Montréal

« No sheriff in town » : le rôle des dépôts institutionnels dans le far-west du libre accès

(Afficher le résumé)

Historiquement, l’émergence des dépôts institutionnels s’explique par la volonté des communautés de chercheurs et des institutions de faire contrepoids à l’augmentation vertigineuse des coûts d’abonnement aux revues. Alors que les entraves posées par les éditeurs au peuplement des archives se sont accumulées, les dernières années ont été marquées par une tension croissante entre les tenants du libre accès et les grands éditeurs commerciaux, l’apparition des revues prédatrices, l’éveil des organismes subventionnaires à l’importance de diffuser les résultats de la recherche et, finalement, le désarroi des auteurs face à tous ces phénomènes.

 

Au Canada, la nouvelle politique des 3 principaux organismes subventionnaires entrée en vigueur le 1er mai 2015 oblige maintenant les chercheurs à publier les résultats de leurs recherches dans une revue en libre accès ou à déposer la version acceptée de leur document dans un dépôt en libre accès dans les 12 mois suivant la publication de l’article. Les effets de cette politique seront sans doute perceptibles d’ici quelques années mais cette tendance est mondiale et il est prévisible qu’elle ait un impact sur l’équilibre des forces du marché de l’édition savante. Le rôle des dépôts institutionnels sera à redéfinir en fonction de l’évolution de ce nouveau contexte. Prospective.

10 h 15_rem_
Discussion
10 h 45_rem_
Pause
11 h 15 - 12 h 15
Les modèles économiques de l’édition savante
Communications orales
Présidence/animation : Martin Drouin UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – DS-2508
11 h 15_rem_
Anne-Solweig GREMILLET Centre national de la recherche scientifique, Odile Contat CNRS

Publier : à quel prix? Étude sur la structuration des coûts de publication pour les revues françaises en SHS

(Afficher le résumé)

La publication d’articles dans des revues scientifiques est un enjeu fort pour les institutions de recherche françaises car il s’agit bien d’un vecteur essentiel de la visibilité des travaux des chercheurs et qu’il est fondamental de maximiser l’impact de ces travaux. Cette publication a un coût pour les institutions publiques, que ce soit pour le financement du processus éditorial et de production, ou pour l’achat en bibliothèques et la mise à disposition auprès des chercheurs. Cet article présente les résultats de l’enquête sur les coûts éditoriaux des revues scientifiques menée par le groupe édition de BSN de mars 2014 à janvier 2015 avec pour objectif de collecter une information récente et représentative de la diversité des situations, au sujet des coûts éditoriaux des revues de recherche, afin de faire un état des lieux complet et à jour.

11 h 35_rem_
Éric Duchemin UQAM - Université du Québec à Montréal, Béatrice LEFEBVRE UQAM - Université du Québec à Montréal

L’édition savante au Québec : état des pratiques éditoriales et modèles économiques en place

(Afficher le résumé)

Cette présentation visera à produire un état présent de l’édition savante québécoise (numérique et papier) dans les domaines des sciences humaines et sociales ainsi qu’à tracer les perspectives de son développement probable. Cet état comportera essentiellement des informations sur les modèles économiques utilisés (et prévus) par 37 revues savantes québécoises et sur leurs pratiques éditoriales.

Cette présentation est le résultat d'une recherche menée par plusieurs revues savantes du réseau de l'UQ. Cette recherche vise à proposer des moyens  pour assurer la viabilité financière des revues et des outils pour faire face aux divers changements numériques dans le domaine de l’édition. Ce projet de recherche a reçu l’appui financier du Fonds de développement académique du réseau de l’Université du Québec.

11 h 55_rem_
Julien GILET Centre pour l'édition électronique ouverte

OpenEdition Freemium  : un modèle économique pour les revues et les plateformes valorisant l’accès libre

(Afficher le résumé)

Développé depuis 2012 le programme freemium est adossé à la plateforme OpenEdition et propose un modèle original de diffusion en libre accès de la littérature scientifique en sciences humaines et sociales. OpenEdition Freemium permet à tous les acteurs concerné par le libre accès, bibliothécaires, éditeurs, chercheurs, de s'associer afin de mettre en oeuvre de façon durable la circulation ouverte et libre de la littérature scientifique.

Dans le cadre de cette présentation nous ferons une analyse des 4 ans de cette expèrience d'une nouvelle approche de financement des revues et des plateformes d'édition en accès libre.

12 h 15 - 14 h 00
Dîner
Dîner
Bâtiment – Local : Site du congrès – Dîner libre
14 h 00 - 15 h 20
Édition scientifique innovante
Communications orales
Présidence/animation : Delphine Lobet INRS - UCS - Institut national de la recherche scientifique - Urbanisation Culture Société
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – DS-2508
14 h 00_rem_
Christine Berthaud Centre national de la recherche scientifique, Kevin Loiseau Centre pour la Communication Scientifique Directe, CNRS, Université de Lyon, Inria

Episciences.org, un modèle de revue scientifique pleinement inscrit dans le mouvement de l’accès ouvert

(Afficher le résumé)

C’est dans un contexte marqué par l’exigence de validation par les pairs des publications, par l’emprise économique des grands éditeurs et par les possibilités offertes par le numérique en matière d’archivage et de mise à disposition des documents, que se développent les épi-journaux.

Depuis 2001, le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD), propose à l’ensemble de la communauté scientifique, toutes disciplines confondues, l’archive ouverte HAL [https://hal.archives-ouvertes.fr/]. En 2012, le CCSD développe et administre Episciences.org [http://episciences.org/], plateforme d’hébergement  de revues scientifiques  en libre accès disposant des moyens techniques d'examen par les pairs. 

Les épi-revues sont des revues électroniques en libre accès, composées d’articles soumis via un dépôt dans une archive ouverte telle que HAL, arXiv.  Ces articles sont immédiatement consultables en accès ouvert, sans attendre les résultats de l’évaluation par les pairs. A l’issue du processus de 
relecture, l’article peut être validé pour la publication dans la revue. 

Episciences.org est une plateforme modulable qui offre à chaque revue la possibilité de décider de ses propres règles de gestion concernant aussi bien les auteurs des articles, les rédacteurs, les relecteurs…  

Cette communication propose une présentation et un premier bilan de ce nouveau modèle de flux d’édition scientifique.

14 h 20_rem_
Julien BORDIER , Pierre Mounier Open Edition, EHESS, Éric Duchemin UQAM - Université du Québec à Montréal

Évaluation ouverte par les pairs : de l’expérimentation à la modélisation. Récit d’une expérience d’évaluation ouverte par les pairs

(Afficher le résumé)

Cette présentation relatera le déroulement de l'expérimentation d'un dispositif d'évaluation ouverte par les pairs et de commentaire ouvert, pour des propositions d'articles à la revue en sciences de l'environnement VertigO, publication scientifique électronique en accès libre. Si cette expérimentation ne s'est pas déroulée sur un temps assez long (4 mois) et un corpus assez étendu (10 manuscrits) pour en tirer des conclusions quantitatives fermes, elle expose néanmoins des pistes et des réflexions concrètes sur les potentialités et les limites de l'ouverture des processus d'évaluation – au sens large – pour la publication scientifique. Se basant sur l'exemplarité de l'expérience et une observation participante en tant que secrétaire de rédaction consacré à l'évaluation ouverte, l'article propose finalement la modélisation du prototype expérimenté. Ce modèle, surnommé OPRISM, pourrait être utilisé dans d'autres cadres éditoriaux pour les sciences humaines et sociales.

14 h 40_rem_
Éric Duchemin UQAM - Université du Québec à Montréal, Marin Dacos OpenEdition

Théma – Environnement : comment valoriser les archives d’une ou plusieurs revues

(Afficher le résumé)

Les revues publient de nombreux articles scientifiques et lesdarchives de celles-ci ne cessent de grossir, pourtant ses articles souvent de grande valeur sont faiblement valorisée. Si l'édition papier rendait difficile une telle valoristion, ce n'est pas le cas des revues numériques. Il en va de même des platformes qui regroupent de plus en plus de revues. Comment valoriser un tel patrimoine de connaissance en constante croissance?

Dans une telle perspective nous avons imaginé Le projet THÉMA ENVIRONNEMENT, plate-forme d’innovation, d’intégration et de valorisation de la diffusion de la recherche scientifique interdisciplinaire, intersectorielle et internationale francophone, en sciences de l’environnement, se propose de joindre les publications de nombreuses revues scientifiques et d'autres formes d'édition numérique de la connaissance (carnets, veilles, podcasts), afin de mieux articuler la recherche aux débats publics et aux mécanismes de prise de décision pour un avenir viable.

Nous présenterons ce projet en gestation qui développe une perpsective du développement de méta-revues dans l'écosystème de l'édition savante.

15 h 00_rem_
Ingrid MAYEUR Université de Liège

De l’usage des « carnets de recherche » et des blogues accompagnant la parution des revues en ligne sur OpenEdition

(Afficher le résumé)

Les portails de diffusion des revues numériques en sciences humaines permettent la communication d’annonces, billets et actualités lié aux périodiques édités. Ces genres 
textuels sont soit pris en charge par le site même de la revue, soit diffusés sur un blogue d’accompagnement – qui peut également jouer un rôle de veille scientifique, de réflexion et 
d’échange. Dans le cadre de ma recherche doctorale sur les modes de circulation du savoir au sein des  plateformes numériques de la recherche en sciences humaines, je voudrais étudier au moyen des  outils classiques d’analyse du discours (Maingueneau 2013), de l’étude des écrits d’écran (Davallon et al. 2003) et des processus d’éditorialisation (Vitali Rosati 2016) les spécificités des textes véhiculés sur ces blogues, et leur complémentarité avec le site de la revue. Comment l’architexte (Jeanneret et Souchier 2005) du portail de diffusion contraint-il la publication de textes liés à la revue? Quels sont les genres textuels mis en œuvre dans l’accompagnement d’un périodique ? De quelle manière 
l’actualité (annonce de parution, appel à contribution) se voit-elle corrélée au contenu même du périodique ? Mon étude portera essentiellement sur la plateforme OpenEdition, et les carnets de recherche Hypotheses accompagnant une revue en ligne diffusée sur Revues.org. J’observerai aussi, de manière contrastive, la gestion de ces flux d’actualité par un autre portail, Erudit.org.

15 h 20_rem_
Pause
15 h 40 - 17 h 00
Forum ouvert sur l’avenir de l’édition savante : pourquoi, comment, quelles politiques, quels écosystèmes pour assurer l’édition savante francophone? Discussion entre les acteurs de l’édition savante pour une position commune interpellant les organi
Panel
Présidence/animation : Louise VANDELAC UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Pavillon J.-A.-DeSève (DS) – DS-2508
15 h 40_rem_
Discussion
17 h 00 - 19 h 00
Réseautage de l’édition savante
Cocktail
Bâtiment – Local : Extérieur du site du congrès – Lieu extérieur

Participez à la conversation

Partenaire des activités scientifiques