Connexion utilisateur

82e du Congrès de l'Acfas

Colloque 650 - L’innovation dans l’industrie du vêtement : perspectives d’avenir

Mardi 13 mai de 08 h 30 à 19 h 00.
Responsable(s)
Paulette Kaci Vestechpro, Dr. Marie-Eve FAUST Université de Philadelphie, Jocelyn Bellemare UQAM - Université du Québec à Montréal
Description

L’industrie du vêtement s’adapte constamment à l’évolution des marchés, aux nouvelles technologies et aux exigences des consommateurs. Dans un premier temps, le colloque souhaite mettre en lumière la transformation des attentes et des profils des consommateurs (ex. : sensibilité au développement durable, utilisation d’Internet). Dans cette partie, des chercheurs seront invités à divulguer les nouvelles connaissances et informations en la matière. Dans un second temps, par des conférences offertes par des chercheurs experts de l’industrie, le colloque vise à mettre de l’avant les réponses proposées par l’industrie, qui se traduisent par des innovations dans les processus (logistique, production), les produits (vêtement et accessoires), la mise en marché (commercialisation, marketing, etc.) ainsi que les modèles d’affaires qui les sous-tendent. Enfin, dans un troisième temps, le colloque propose, à travers une table ronde, d’exposer les perspectives d’avenir de l’industrie du vêtement. À titre d’exemple, les nouveaux équipements (ex. : scanner corporel) et produits (ex. : textiles intelligents) induiront, à n’en pas douter, de nouveaux défis stimulants pour l’industrie. La formation initiale et la formation continue, la planification, les nouveaux besoins (ex. : veilles informationnelle et technologique), l’ajout de nouveaux services (ex. : vente par Internet, essayage virtuel), la réduction les délais de production et de livraison, etc. devront être au cœur des perspectives d’avenir. La table ronde sera composée de chercheurs, de professionnels de l’industrie et de responsables du milieu de l’éducation. 

Mardi 13 Mai 2014

8 h 30 - 9 h 15
Ouverture du colloque
Communications orales
Présidence/animation : Paulette Kaci Vestechpro
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
8 h 30_rem_
Mot de bienvenue
8 h 45_rem_
Discussion
9 h 15 - 10 h 30
Conférence : la transformation des attentes et des profils des consommateurs (troisième conférencier à confirmer)
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
9 h 15_rem_
Jocelyn Bellemare UQAM - Université du Québec à Montréal

Pluralité de l’offre : déconsommation?

(Afficher le résumé)

Individualiste, hédoniste, engagé, résistant, pirate, collaboratif et créatif : quels sont les nouveaux visages de la consommation ? Les entreprises du secteur de la mode et de l’habillement font actuellement face à une concurrence de plus en plus féroce causée en partie par la globalisation des marchés qui affecte à son tour les attentes des consommateurs. À cette difficulté s’ajoute l’augmentation croissante des exigences des clients en termes de qualité, de coûts, de délais et de services. Les phénomènes de la mondialisation et de la démocratisation ont fait subir à ce secteur d’importants changements au cours des dernières années et on assiste désormais à une décroissance constante de la rentabilité. Aussi, ces entreprises doivent sans cesse développer de nouvelles approches et redéfinir leur service à la clientèle. Pour ce faire, elles doivent investir afin de mieux comprendre les besoins et les attentes des nouveaux consommateurs dans un environnement d’individualisme de masse. Cette mise en contexte soulève les questions suivantes : l’offre des grands détaillants arrive-t-elle encore à séduire dans cette ère de la consommation addictive? Un client insatisfait n’aide-t-il pas à détecter très tôt des dysfonctionnements d’un modèle d’affaires? Un client satisfait ne devient-il pas l’ambassadeur de la marque? Nous proposons de faire le point sur le nouveau consommateur et identifier quelques pistes de réflexion aux tenants des effets associés à cette déconsommation.

9 h 35_rem_
Dr. Marie-Eve FAUST Université de Philadelphie

 Le luxe dans l’industrie du vêtement : compromis acceptable (entreprises écologiques et socialement responsables) – compromis inacceptable (Factory outlets)

(Afficher le résumé)

Il va sans dire que le luxe peut être défini de multiples façons, autant de façon arbitraire que relative, alors que plusieurs facteurs sont déterminants aux yeux des consommateurs. Pour certains, il s’agit de produits exclusifs, ayant un certain statut, d’une qualité remarquable, issus du travail d’artisans ou encore ayant un style ou un design reconnaissable et de prix très élevé. Pour d’autres, à l’autre extrême, la valeur principale d’un produit de luxe réside dans son utilité psychologique. La question qui se pose est de savoir comment le consommateur évalue un tel produit dans un contexte atypique, à savoir (a) auprès d’une entreprise se positionnant dans le recyclage et qui se qualifie de socialement responsable ou (b) lorsque ces produits de luxe sont distribués dans les factory outlets?

Cette étude, issue d’une double collecte de données menée aux États-Unis et au Canada, s’intéresse à la perception des consommateurs vis-à-vis ces deux situations.

9 h 55_rem_
Discussion
10 h 30_rem_
Pause
10 h 50 - 11 h 50
Conférence : l’innovation commerciale
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
10 h 50_rem_
Naoufel REMILI UQAM - Université du Québec à Montréal

Quelques stratégies gagnantes pour l’innovation commerciale dans le contexte de l’industrie de la mode

(Afficher le résumé)

L’innovation constitue aujourd’hui un impératif de compétitivité. Cependant, l’accent est souvent mis sur celle qui tourne autour du produit, des matières premières, de la technologie et des processus de production. Le but de cette proposition est de mettre la lumière sur une autre facette, à savoir l’innovation commerciale. Définie comme des améliorations substantielles au niveau du processus qui va de la conception jusqu’à la mise en marché et le service après vente, ces stratégies visant avant tout l’amélioration de l’expérience offerte au client. Ce dernier constitue en fait le moteur de cette innovation commerciale dans la mesure où il se retrouve de plus en plus au centre des préoccupations qui sous-tendent les stratégies marketing. Plus encore, conséquence naturelle de la mondialisation, nos sociétés occidentales sont essentiellement tournées aujourd’hui vers les services, alors il est logique que l’innovation serve de levier pour améliorer et renouveler cet aspect. Ainsi, dans cette proposition, il sera question de différentes stratégies visant l’amélioration du processus commercial et particulièrement de l’expérience offerte au client. Il sera question entre autres de l’importance de l’environnement de vente, du concept d’omnicanal et du crowdsourcing. Différentes illustrations viendront démontrer les enjeux liés à ces outils et les répercussions qu’elles entrainent dans le contexte spécifique de l’industrie de la mode.

11 h 10_rem_
Louis MOREAU Against Nudity

Art-à-Porter, une galerie d’art portable

(Afficher le résumé)

Après 4 années de croissance importante et le développement de plus de 200 points de vente dans 4 pays, les fondateurs d’Against Nudity décident de prendre du recul. Cette remise en question de leurs objectifs les fait réaliser la lenteur de leur chaine d’approvisionnement avec la Chine, les coûts reliés au financement des stocks, le coût de la nouveauté, le besoin croissant de nouveautés et l’interdépendance avec la valeur de la devise canadienne par rapport à la devise américaine. Ils décident donc de retourner à la table à dessin et de débattre jusqu’à ce qu’émerge un concept novateur qui s’adapte aux faiblesses de l’industrie et tire profit de ses forces. Ainsi prend naissance la galerie d’art portable ART-À-PORTER. Soutenu par un réseau grandissant d’artistes de tout genre (peintres, sculpteurs, photographes…), Art-à-Porter offre à ses clients les œuvres des artistes de son réseau en imprimant en haute résolution des séries limités (de 1 à 500 unités par œuvre) sur les meilleurs canevas possible. Effectivement, les canevas sont des vêtements de très haut de gamme, en coton Supima cultivé aux États-Unis, tricotage 28 gauges à Montréal, production à Montréal, couture pour une durabilité maximale… La galerie d’art portable prenant naissance en ligne, les œuvres sont imprimés à  la demande ce qui réduit les stocks au minimum et la mise en marché se fait par les artistes eux-mêmes qui sont payés à commission pour ne nommer que quelques avantages du concept novateur.

11 h 30_rem_
Genevieve DUPUIS HEC Montréal

Les nouveaux modèles d’affaires dans l’industrie de la mode : les transformations à l’ère du Web 2.0 – Le cas Shop the Hangout de Google et du CFDA

(Afficher le résumé)

Dans un contexte d’affaires fragmenté où de nouveaux marchés émergent au rythme accéléré de la progression technologique, gestionnaires et dirigeants d’entreprise doivent continuellement revoir les fondements de leur modèle d’affaires afin de demeurer concurrentiels. L’avènement de l’Internet dans un premier temps et du Web 2.0 collaboratif dans la foulée, complexifient la donne en raison des nouvelles dynamiques d’échanges qu’ils créent. Mobilisant la littérature sur l’innovation dans les modèles d’affaires et le Web 2.0, nous avons choisi d’analyser et d’apporter des éléments de réponse aux transformations présentement observées dans l’industrie de la mode.

Au-delà de la tendance incontestée de l’électronique vestimentaire, plusieurs changements s’opèrent grâce aux NTIC, notamment au niveau de l’engagement souhaité des consommateurs. En octobre dernier, Google et le Council of Fashion Designers of America (CFDA) annonçaient un partenariat visant à créer une expérience d’achat novatrice où médias sociaux et commerce électronique s’harmonisent dans une application développée par le géant de l’Internet. Ainsi, cette étude de cas aspire à démontrer la valeur ajoutée que permet une telle association pour une maison de couture, selon l’unité d’analyse qu’est le modèle d’affaires. Ce travail en construction pourra également suggérer des pistes d’analyse futures sur l’innovation dans les modèles d’affaires dans l’industrie de la mode. 

13 h 00 - 14 h 40
Conférence : l’innovation technologique et organisationnelle
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
13 h 00_rem_
Alexandre SKERLJ Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations

Le numérique et l’industrie de la mode et du vêtement : premiers constats du programme PME 2.0

(Afficher le résumé)

PME 2.0 est une mesure d’aide gouvernementale aux entreprises mise en œuvre par le CEFRIO et qui s’étalera jusqu’en 2015. Dans le cadre ce programme, le CEFRIO accompagne, documente et diffuse les résultats de projets d’adoption du numérique dans quinze PME de l’industrie de la mode et du vêtement. Cette communication diffusera les premiers constats empiriques de ce programme.

Afin de cerner les enjeux numériques de cette industrie, seront présentés des faits saillants de l’étude intitulée « Le numérique en effervescence : portrait de l’utilisation des technologies de l’information dans l’industrie de la mode et du vêtement au Québec ». Grâce à des enquêtes, ce portrait réalisé par le CEFRIO met en relief l’attrait  pour le numérique des entreprises d’ici. Cette étude conclut que le déploiement rapide du numérique mène à l’explosion des possibilités en matière de valorisation des activités de la PME dans ce secteur d’activité.

Afin de faire échos aux données de cette étude, cette communication ouvrira la discussion sur les premiers constats du programme PME 2.0 en matière de transformation de la PME par le numérique. Le CEFRIO constate que le commerce électronique résonne très fort dans cette industrie, et ce, peu importe la distance entre l’entreprise et le consommateur final. Or, pour la PME, décider de vendre sur Internet ne peut faire l’économie d’une réflexion et d’une planification rigoureuse en vue d’une transformation partielle, voire complète de son modèle d’affaires.

13 h 20_rem_
Vincent THERIAULT Surmesur

Surmesur : l’offre d’un vêtement unique dans un modèle d’affaire grand public

(Afficher le résumé)

M. Vincent Thériault présentera l’entreprise  de vêtement pour hommes Surmesur, à travers son historique, son concept, son équipe et sa logistique interne. La vision de Surmesur est de devenir la référence de l’industrie en termes de personnalisation et de mode masculine. Le succès de Surmesur repose sur ces trois facteurs : les attentes des consommateurs, le produit et le service. Ce modèle d'affaires comporte bien des avantages, mais également certaines limites. M. Thériault abordera ici les aspects suivants : la réalité d’une TPE, les liens entre l’offre et la demande et finalement le produit.

13 h 40_rem_
Eric Harvey Centre collégial de transfert en imagerie numérique et médias interactifs, Jocelyn Bellemare UQAM - Université du Québec à Montréal

Perspective d’application des technologies numériques 3D pour l’essayage et l’ajustement virtuel de vêtements

(Afficher le résumé)

Les technologies numériques 3D constituent des outils puissants dans plusieurs domaines d’application. L’industrie du vêtement s’est tournée vers ces technologies afin d’optimiser ses processus de conception et de fabrication. Récemment, ces méthodes numériques ont été appliquées aux étapes d’essayage à l’aide de scanneurs corporels et sont entrevues également pour l’ajustement de vêtements sur mesure réalisé par les tailleurs. 

L’essayage virtuel consiste essentiellement à mettre en correspondance deux modèles tridimensionnelles, soient le modèle anthropométrique du corps et le modèle du vêtement à essayer. Plusieurs méthodes basées sur des descriptions mathématiques sont à notre disposition pour réaliser la correspondance et ont été répertoriées dans la littérature. La précision de mise en correspondance dépend de la méthode utilisée.

Dans le cas du travail du tailleur, la production de vêtements sur mesure requière un ajustement directement sur la personne. En ce qui concerne l’ajustement par méthodes numériques, celui-ci doit être effectué sur la combinaison des modèles 3-D vêtement/mannequin virtuel. Dans le cadre de notre présent projet de recherche, nous explorons des méthodes pour réaliser la déformation du modèle du vêtement afin de l’ajuster aux dimensions requises.

14 h 00_rem_
Valérie DESJARDINS, CIRQUE DU SOLEIL Cirque du Soleil

Validation des intentions conceptuelles par la visualisation 3D

(Afficher le résumé)

Les ateliers de costumes évoluent dans un univers plutôt traditionnel.  Nous ne travaillons pas la production de masse mais plutôt le sur mesure avec des contraintes de performances  physique extrêmes. Nous basons nos protocoles de recherche sur des besoins spécifiques au Cirque, comme la performance physique, la sécurité de l’artiste, la reproductivité efficace, la durabilité et l’effet WOW!

Depuis quelques années nous avons fait l’acquisition de différents outils technologiques pour améliorer l’efficacité de nos étapes de réalisation de costume (scanner de prise de mesures, Handy scan, imprimante 3D, logiciel de patronage 3d, logiciels de modélisation, …)

Les explorations faites nous ont permis de constater des bénéfices pour le produit costume tout au long de son cycle de vie. Nous travaillons présentement le processus de validation des intentions conceptuelles. Il permet d’avoir une meilleur compréhension des intentions de création et  d’assurer l’intégrité du produit costume jusqu’à la fin de la vie d’un spectacle.  Une validation plus rapide nous fait sauver un temps considérable.  Ces outils de travail utilisé pour la validation, augmentent la productivité.

14 h 20_rem_
Pause
14 h 40 - 15 h 40
Conférence : l’innovation produit
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
14 h 40_rem_
Jacques GRYSOLE Expansion Stratégies, Hasti Valiallah

Les applications santé pour les textiles et les vêtements intelligents : perspectives et contraintes

(Afficher le résumé)

Le secteur de la santé offre un vaste champ d’applications pour les textiles et les vêtements intelligents. Dans un premier volet la présentation fera un survol de la tendance dans les innovations et des facteurs qui l’influence autant dans le domaine médical que dans celui du bien-être. Des exemples concrets illustreront ces nouvelles applications : chemises, bandes de poitrine, montres, chaussettes, chaussures, etc.

La deuxième partie portera sur les perspectives commerciales à l’échelle dans les différents segments : traitement, suivi médical, maintien d'un mode de vie sain, examen à distance du patient, suivi des études sur le sommeil, surveillance des signes vitaux, administration de médicaments, etc. Une revue des principaux joueurs permettra d’aborder les stratégies industrielles qui se dessinent dans ces segments encore en émergence.

La troisième partie portera sur les contraintes technologiques, l’impact de la réglementation, l’influence des tiers payeurs et autres considérations qui vont définir les modèles d’affaires les plus appropriés pour se démarquer dans ces nouveaux marchés.

15 h 00_rem_
Manuel DURAN-MURRAY Collège LaSalle

L’approche multidisciplinaire comme source d’innovation

(Afficher le résumé)

L'industrie du textile a connu au cours des dernières années une véritable explosion dans le développement de nouveaux produits répondant plus adéquatement aux attentes d'un marché en pleine croissance, comme celui de l’industrie du plein air. Les spécificités et particularités des domaines du vêtement technique et de l’uniforme obligent tout autant l'industrie du textile que celle du vêtement à innover et à s'ajuster à l'évolution de ces marchés. Quoique très différentes, ces deux industries se complètent et se soudent par leurs activités et leur développement alors que l'un des deux secteurs force souvent l'autre à s'ajuster afin de respecter la finalité du nouveau produit. Dans ce contexte, l’innovation favorise une approche multidisciplinaire, car elle repose essentiellement sur la collaboration entre compétences complémentaires. Dans ces domaines, le décloisonnement du processus de développement de produits vestimentaires et l’échange avec des professionnels issus de spécialités autres que la mode sont essentiels à la réussite des projets. Appuyer par certaines réalisations du secteur du vêtement sport de performance, nous proposons de démontrer en quoi cette approche contribue à l’innovation transformatrice et comment celle-ci impacte positivement d’autres secteurs industriels et manufacturiers. 

15 h 20_rem_
Justine DECAENS Groupe CTT - Cégep de Saint-Hyacinthe , Aldjia BÉGRICHE , Olivier Vermeersch Groupe CTT - Cégep de Saint-Hyacinthe

Le confort des vêtements pour le grand froid : défis et solutions

(Afficher le résumé)

L’Arctique est actuellement un milieu en pleine expansion, cependant son climat est extrême avec des températures très basses et des vents violents. Les vêtements de protection contre le froid doivent aujourd’hui prendre en compte de nombreux paramètres dont l’isolation thermique, la gestion de l’humidité ou encore l’imperméabilité à l’air. La diversité des facteurs, testés d’ordinaire individuellement, rend difficile l’évaluation des performances globales du vêtement. Seul un test sur mannequin thermique est capable de rendre compte de la complexité des interactions existantes entre les facteurs thermiques, le design du vêtement et l’activité physique du porteur. Bien que de nombreuses études soient centrées sur le confort thermique, les vêtements contre le froid soulèvent aussi d’autres problématiques comme la réduction de liberté de mouvement, entravée par l’encombrement des manteaux d’hiver. De plus, les conditions climatiques extrêmes de l’Arctique vieillissent prématurément les vêtements qui perdent alors leurs propriétés. Le Groupe CTT a ainsi cherché, par la réalisation d’un indice de performance complet, à associer les aspects de confort thermique, confort au porter et durabilité. L’intégration de textiles chauffants représente une solution prometteuse pour permettre à la fois d’améliorer les performances thermiques tout en réduisant l’épaisseur des manteaux. Cependant, le manque de méthode d’essai actuel rend leurs implémentations sur le marché difficile.

15 h 40 - 16 h 40
Perspectives d’avenir (participants à confirmer)
Panel
Présidence/animation : Paulette Kaci Vestechpro
Participant(s): Dr. Marie-Eve FAUST Université de Philadelphie, Alexandre SKERLJ Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
16 h 40 - 17 h 05
Conférence de fermeture
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 1.605
16 h 40_rem_
Jean-Patrice GROS lectra

Combiner méthode et technologie pour réussir dans le marché compétitif de la mode

(Afficher le résumé)

L’industrie de la mode et de l’habillement plus que tout autre secteur, subit un nombre incroyable de facteurs externes, de contraintes, des tendances qui changent tous les jours, une logistique globale et très contraignante, des styles et tendances complexes, et la liste ne cessent de s’allonger. De plus, le goût des consommateurs évoluent constamment et la demande pour de nouveaux produits innovants est plus forte que jamais. L'objectif est aujourd’hui d'offrir, le bon style dans le bon tissu, de la bonne couleur, à la bonne taille, au bon moment et au bon endroit, le tout sans compromettre la qualité ou les marges.

Comment les entreprises de mode et d'habillement basées au Canada peuvent établir et maintenir un avantage concurrentiel dans un marché saturé? La réponse est de combiner des méthodes rationalisées avec une technologie de pointe.

La présentation de Jean-Patrice mettra en évidence ces fonctionnalités clés:

· Utiliser la technologie afin de libérer la créativité et optimiser les meilleures pratiques

· Concevoir en ayant à l’esprit les processus de production

· Optimiser une plus grande collaboration à travers une approche de plate-forme

· Gestion de la logistique à l'échelle mondiale

La combinaison efficace de méthode optimisée et de la technologie, offre une plus grande visibilité, un contrôle sur le développement de produits, augmente la collaboration entre les nombreux groupes de travail impliqués, améliore la vitesse de mise en marché des produits en optimisant les coûts.

17 h 00_rem_
Mot de clôture
17 h 05 - 19 h 00
Cocktail sur invitation
Cocktail
Bâtiment – Local : Pavillon EV – EV 2.260

Participez à la conversation

Cette section est parrainée par

Partenaire des activités scientifiques