Connexion utilisateur

81e du Congrès de l'Acfas

Colloque 481 - L’analyse des réseaux dans la recherche sociale appliquée : pertinence et diversité des approches

Vendredi 10 mai de 08 h 30 à 16 h 30.
Responsable(s)
Deena White Université de Montréal
Description

L’analyse des réseaux – perçue comme un paradigme, une approche ou une méthodologie – a connu un essor étonnant dans la littérature en sciences sociales au cours des quinze dernières années. Plus précisément, il y a eu une diversification inouïe des manières de concevoir l’analyse des réseaux aux plans ontologique et épistémologique, des manières de faire l’analyse des réseaux ainsi que des objets et des situations qui sont traités dans cette optique. Dans plusieurs domaines de recherche appliquée, le concept de « réseau » a été couramment utilisé comme métaphore pour faire référence à un ensemble d’acteurs ou à un certain type de relation, ni hiérarchique ni marchande. Par contraste, aujourd’hui, les réseaux sont de plus en plus considérés sérieusement en tant que toiles de communication, d’interactions et de transactions. Dans les domaines notamment de l’administration publique, de la criminologie, du management et de la psychosociologie, des approches d’analyse des réseaux occupent une place de plus en plus importante. Cette tendance reflète la reconnaissance de la primauté du lien comme l’élément fondamental du social, et du fait que toute action humaine est imbriquée dans des réseaux. Ce colloque propose des conférences qui feront la démonstration de la pertinence de l’analyse des réseaux pour faire avancer les connaissances dans des domaines appliqués des sciences sociales, avec comme objectif de faire connaître la diversité émergente des approches théoriques et méthodologiques qui se réclament aujourd’hui de ce  paradigme. Les conférences aborderont des enjeux tels : la fabrication des relations interdisciplinaires, interorganisationnels ou intersectoriels dans les domaines de la santé et des services sociaux; l’articulation des réseaux locaux et transnationaux des communautés ethnoculturelles; les passages entre réseaux de pairs et réseaux d’adultes chez les jeunes; l’impact du chômage sur les réseaux concentriques du chômeur, etc.



Vendredi 10 Mai 2013

8 h 30 - 9 h 15
Ouverture du colloque
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
8 h 30_rem_
Deena White Université de Montréal

Ouverture du colloque : La perspective des réseaux - réfractions et frontières d'un paradigme

9 h 15 - 10 h 05
Structures et représentations sociales
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
9 h 15_rem_
Normand Carpentier Université de Montréal

Réseaux et domaines de sens : analyse réticulaire des entretiens clients/intervenants dans des situations de soins chroniques (gérontologie sociale)

(Afficher le résumé)

En introduisant le concept de netdom, Harrison White ouvre une nouvelle perspective d’analyse du discours en cherchant à jumeler les dimensions sociales et culturelles : net, pour réseau, et dom pour domaine de sens. Cette démarche est l’une des options possibles que peuvent emprunter les chercheurs soucieux d’intégrer les significations avec une démarche structurale. Le concept de netdom permet de jumeler les dimensions sociales et culturelles des réseaux et de comprendre l’activité sociale comme des commutations entre netdoms (network switching). Dans  cette conférence, cette approche est appliquée à l’étude des processus de recherche d’aide chez les aidants de personnes âgées avec des troubles chroniques de santé.

9 h 30_rem_
Xavier Badan Université Blaise Pascal, Laurent Rieutfort Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, Yves Michelin Vetagro Sup

Un paysage pour tous, des imaginaires pour chacun! 

(Afficher le résumé)

Pourquoi observons‐nous des conflits, des dissensions, une absence d’intérêt ou une absence d’implication menant parfois à l’échec lors de la mise en place d’actions de gestion agricole du paysage dans une zone protégée ? La modélisation d’un réseau social collectif à l’œuvre dans le domaine d’actions de gestion agricole du paysage dans une zone protégée met à jour l’impact des différentes représentations paysagères de chaque structure évoluant sur une zone protégée. Des organismes de gestion, les collectivités et les associations locales se mettent en relation par l’intermédiaire de référents, exprimant chacun la représentation paysagère collective du groupe auquel ils appartiennent. L’analyse et la cartographie des réseaux visent à dépasser les connotations positives ou négatives du discours individuel pour déceler la représentation paysagère collective des structures, afin de faciliter la communication et la prise de décision commune.

9 h 45_rem_
Période de questions
10 h 05_rem_
Pause
10 h 30 - 11 h 15
L'inscription de la notion de réseau dans les politiques
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
10 h 30_rem_
Nancy Emond Université Laval

Comment profiter des failles du système? 

(Afficher le résumé)

L’objectif de cette communication est de présenter, de manière empirique, une application de l’analyse de réseau à la gestion d’une ressource naturelle collective mais rivale, la ressource-eau au Québec, dans un contexte de gestion multiniveau. Il s’agira de montrer comment le rapport entre la structure d’un système de gestion et l’interaction entre les acteurs qui y prennent part, leurs ressources et caractéristiques, contribuent ou non à atteindre l’objectif d’une gestion plus intégrée, mieux coordonnée et donc davantage collaborative. La méthode permet de comprendre la logique d’un système d’action en fonction de la position des acteurs et de leur capacité à occuper les arènes stratégiques.

10 h 45_rem_
José Carlos Suárez-Herrera KEDGE Business School, Corrine Grenier Université de Provence Aix-Marseille, Jean-Louis Denis École nationale d'administration publique

Paradoxes de la gouvernance intersectorielle des réseaux de services sociaux et de santé au Québec : entre innovations territoriales et régulations politiques

(Afficher le résumé)

Cette communication s’appuie sur les résultats préliminaires d’un projet de recherche-action participative mené par les co-auteurs au CSSS de Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent. Une perspective théorique combinant plusieurs approches organisationnelles de l’action collective (théorie de la l’action stratégique, théorie de la régulation sociale et théorie de l’acteur-réseau) nous permettra d’examiner les interactions à la lumière des rapports de pouvoir et des mécanismes de régulation associés aux processus de gouvernance intersectorielle. L’objectif de la communication est de comprendre comment se configure, à l’occasion des dernières réformes fondées sur la régionalisation du système de santé et de services sociaux au Québec, l’émergence de nouvelles stratégies de gouvernance intersectorielle des réseaux de services sociaux et de santé. 

11 h 00_rem_
Période de questions
11 h 15 - 12 h 00
L'effectivité des réseaux mandatés
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
11 h 15_rem_
Matey Mandza Université de Sherbrooke, Nicole Dubuc Université de Sherbrooke, Marie-France Dubois Université de Sherbrooke

La pertinence de l’analyse des réseaux comme approche d’étude de la continuité relationnelle des soins en contexte d’interdisciplinarité : l’application au projet PRISMA-Estrie

(Afficher le résumé)

Le vieillissement est souvent synonyme de complexité, d’où la nécessité de mettre en place des approches et des équipes multi professionnelles. Le défi posé par l’intégration consiste à assurer la continuité des services en vue de composer avec la multitude des ressources et des intervenants. Les indices numériques de continuité relationnelle recensés dans la littérature ne conviennent pas dans un contexte d’interdisciplinarité; ceci exige un nouveau regard, notamment, vers l’analyse des réseaux.  L’objectif de l’étude qui fera l’objet de la conférence consistait à identifier les configurations relationnelles du réseau des professionnels qui ont œuvré auprès des aînés lors de l’implantation des services du modèle PRISMA et à les comparer à celles observées sur un territoire ne possédant pas de réseau intégré.

11 h 30_rem_
Yves Couturier Université de Sherbrooke, Nicole Dubuc Université de Sherbrooke, Julie Lamontagne Université de Sherbrooke, Louise Belzile Université de Sherbrooke

Méthodologie mixte d’étude de l’expansion des réseaux pour documenter l’effectivité des Réseaux intégrés de services pour les personnes âgées en perte d’autonomie

(Afficher le résumé)

Dans leur mandat, les responsables de l’implantation des Réseau de services intégrés (RSI) sont encouragés à former des partenariats pour la prestation des services sur leur territoire, et ce, avec les acteurs des autres secteurs. Comme les territoires des CSSS affichent des particularités locales, les réseaux se distinguent sur plusieurs plans. Cette exploration d’une méthodologie d’analyse quantitative des RSI pour aînés est par la suite documentée par une analyse qualitative, visant à mieux comprendre les limites et conditions de la pertinence de la première méthode pour documenter l’effectivité des RSI.

11 h 45_rem_
Période de questions
12 h 00_rem_
Dîner
13 h 30 - 14 h 15
La constitution des liens intersectoriels aux échelles mondiale et locale
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
13 h 30_rem_
Jacques Caillouette Université de Sherbrooke, Sid Ahmed Soussi UQAM - Université du Québec à Montréal

L’espace partenarial de recherche en co-construction : le poids des identités d’acteurs en réseau

(Afficher le résumé)

Pour la théorie de l'acteur-réseau (Akrich, Callon, Latour, 2006), tout acteur est un réseau et inversement, l'action d'une entité du réseau entraîne la modification de ce dernier; toute action impliquant l'ensemble du réseau a une incidence sur ses propres composantes. À partir de cette problématique, nous jetterons un éclairage sur les processus identitaires qu'implique l’engagement des acteurs – praticiens et chercheurs – dans des démarches de recherche partenariale. Ces processus n’appellent pas que l’addition de différents types d’engagement et  de différentes logiques d’action (Thévenot, 2006), ils demandent leur inter-fécondation, le tout pour constituer un univers identitaire nouveau. Au lieu de parler de la constitution d'un acteur-hybride, il est beaucoup plus heuristique et conforme à la réalité de parler de la constitution d'un espace-hybride d'action et de recherche. 

13 h 45_rem_
Johanne Saint-Charles UQAM - Université du Québec à Montréal, Pierre Mongeau UQAM - Université du Québec à Montréal

Les communautés de pratique en tant que réseaux sociaux

(Afficher le résumé)

La mise sur pied d’une communauté de pratique qui transcende les secteurs, les disciplines et les pays soulève nombre de défis qui vont de la pratique de la transdisciplinarité aux facteurs affectant l’atteinte des objectifs de la communauté et sa résilience. Dans cette présentation, nous nous appuierons sur les résultats d’une enquête réseau longitudinale menée auprès des membres d’une telle communauté. Entre autres, nous y montrerons comment le réseau des relations entre les membres a évolué au fil du temps, comment il a résisté aux départs de certains membres et à l’arrivée de nouvelles personnes.

14 h 00_rem_
Période de questions
14 h 15 - 15 h 15
Tisser les liens
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
14 h 15_rem_
Nassera Touati École nationale d'administration publique, Charo Rodriguez Université McGill, Jean-Louis Denis École nationale d'administration publique

Comprendre l’impact de la capacité d’agir des acteurs sur la dynamique de réseaux : l’exemple de la collaboration médicale entre niveaux de soins

(Afficher le résumé)

Cette conférence propose un cadre d’analyse, en cours de validation à travers une étude empirique, apportant une plus-value à la compréhension des processus de collaboration médicale entre niveaux de soins. Si les théories institutionnelles apportent un éclairage intéressant sur le rôle des normes dans les processus de collaboration,  elles n’ont pas théorisé suffisamment la capacité d’agir alors que les changements institutionnels sont intimement liés aux projets professionnels. Le cadre proposé s’attarde à l’inter-influence entre des dimensions des dynamiques d’acteurs (cognitive, politique et identitaire) et entre les dynamiques individuelles, organisationnelles et institutionnelles, en vue de mieux comprendre comment les éléments structurels influencent les processus de collaboration et comment ces processus influencent  en retour les structures.

14 h 30_rem_
René Lachapelle Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire - Université du Québec en Outaouais

Le Regroupement québécois des intervenantes et intervenants en action communautaire en CSSS (RQIIAC) : un réseau de praticiens de la liaison dans les réseaux locaux d’action concertée

(Afficher le résumé)

Inscrites dans des contextes locaux diversifiés, financées par de multiples programmes publics et privés, pratiquées par des intervenantes et intervenants dont la formation est de niveaux divers et relève de disciplines différentes, les interventions en développement de territoire présentent les caractéristiques des métiers flous (Jeannot, 2011) et tirent leur pertinence de la capacité d’établir des liaisons entre des acteurs collectifs. L’objectif de cette conférence est de préciser la fonction de liaison dans la pratique des organisateurs et organisatrices communautaires du réseau public de santé et de services sociaux, afin de mettre en évidence comment se réalise la création et le soutien de liens entre des acteurs collectifs, porteurs de leaderships complémentaires.

14 h 45_rem_
Francois Aubry Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, Yves Couturier Université de Sherbrooke

Comprendre le processus de collectivisation de soignants par l’analyse qualitative des réseaux et la théorie du système d’action concret

(Afficher le résumé)

L’objectif de cette conférence est de montrer l’intérêt, tel que l’a proposé Lazega (1994), de l’usage conjugué de l’analyse qualitative des réseaux et de la théorie du système d’action concret (Crozier, 1977) afin d’expliquer le processus de collectivisation des soignants dans un réseau de soins intra-organisationnel. Une analyse qualitative de réseaux, en tant que « méthode de description et de modélisation inductive de la structure relationnelle de l’ensemble d’acteurs » (Lazega, 1994), peut être proposée à l’avenir comme une méthode pertinente pour comprendre cette dynamique de collectivisation, si elle est conjuguée aux éléments théoriques du système d’action concret.

15 h 00_rem_
Période de questions
15 h 15 - 16 h 00
Réseaux sociosémantiques
Communications orales
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
15 h 15_rem_
Pierre Mongeau UQAM - Université du Québec à Montréal, Johanne Saint-Charles UQAM - Université du Québec à Montréal

Procédure de construction de réseaux sociosémantiques et exploration des liens avec les réseaux sociaux d’influence

(Afficher le résumé)

L’objectif de cette communication est de présenter certains développements méthodologiques permettant de lier les réseaux sociosémantiques de nature cognitive et qualitative et les paramètres quantitatifs utilisés pour l’analyse des réseaux sociaux. Un réseau sociosémantique peut être conçu comme un type spécifique de réseau social où les relations entre les individus sont basées sur les similarités de leurs discours. L'analyse combinée des réseaux sociaux et des réseaux sociosémantiques permet de traiter sous un nouvel éclairage le problème de la relation entre communication et cognition sociale. À titre d’illustration, les résultats d’une étude du leadership liant les contenus des échanges et la structure du réseau d’influence seront présentés.

15 h 30_rem_
Francois P. Robert UQAM - Université du Québec à Montréal, Pierre Mongeau UQAM - Université du Québec à Montréal

Utilisation de l’analyse de réseaux sociosémantiques et de réseaux sociaux pour décrire la délibération en contexte de participation citoyenne

(Afficher le résumé)

Cette communication vise à présenter les maillages complexes d’interinfluences entre les personnes et les idées lors d’une délibération dans le cadre de forums délibératifs ou d’événements de participation citoyenne. Nous explorons spécifiquement les liens entre le réseau sociosémantique, construit à partir des similitudes sémantiques entre les individus, et le réseau de discussion des participants à un forum portant sur la question des frais de scolarité en janvier 2012. La communication présentera les principales étapes de la collecte des données et la procédure pour la construction du réseau sociosemantique et ensuite, l’analyse des liens entre ce réseau et le réseau de discussion des  participants.

15 h 45_rem_
Période de questions
16 h 00 - 16 h 30
Table ronde — La perspective des réseaux pour appuyer l’action politique et collective : forces, faiblesses et nouvelles opportunités
Panel
Participant(s): Alex Battaglini CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent - CAU, Oscar Firbank Université de Montréal, Bernard-Simon Leclerc CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent - CAU, Maurice Lévesque Université d’Ottawa
Bâtiment – Local : Pavillon Charles-de Koninck – 1271
16 h 30_rem_
Mot de clôture

Participez à la conversation

Cette section est parrainée par

Partenaire des activités scientifiques