Aller au contenu principal
Découvrir - Décembre 2012
30 novembre 2012

Deux chercheurs engagés en société

Francis Dupuis-Déri
UQAM et UQAC

« Les nouvelles sources d’inspiration des sciences humaines émergent toutes de la société, et c’est là qu’il faut être », Alejandro Rada

Découvrir - Octobre 2012
1 octobre 2012

De la gouvernance des universités

Armande Saint-Jean
Université de Sherbrooke
Les débats sur la gouvernance ne touchent pas uniquement la bonne marche des choses à l’intérieur de nos murs, mais recouvrent également des velléités de mainmise sur l’orientation et le fonctionnement des universités.
Découvrir - Mai 2012
28 avril 2012

Vert urbain

Myriam Robichaud et Jean-François Saint-Onge
Université Concordia et Université de Montréal
Défini par le système complexe qu’est la ville, le vert urbain se déploie sous diverses formes selon ses multiples fonctions.
Découvrir - Avril 2012
1 avril 2012

Que cache le terme "gouvernance"?

Daniel Weinstock
Université de Montréal
"Nos démocraties sont souvent en deçà de leurs propres idéaux de légitimité démocratique, mais au moins avons-nous une conception de ce à quoi doit ressembler le contrôle démocratique, conception qui nous permet de critiquer les démocraties réelles.
Découvrir - Mars 2012
27 février 2012

Recherche féministe, pratiques militantes et science

Francine Descarries
Université du Québec à Montréal
"Deux questions me sont fréquemment adressées. La première est posée à la chercheuse universitaire : la recherche féministe peut-elle être considérée comme de la « vraie » recherche?
Découvrir - Février 2012
31 janvier 2012

Utiles, les sciences sociales?

Céline Saint-Pierre
UQAM et Université Concordia
La grande difficulté des sciences sociales par rapport à d’autres sciences appliquées, c’est qu’elles agissent sur des représentations et des discours – et non pas, comme les ingénieurs civils, sur des matériaux et des objets.
Découvrir - Décembre 2011
29 novembre 2011

Malaise dans les sciences humaines

Jacques Désautels
Université Laval
Malaise d’avoir à se déclarer "chercheur" , au sens de nos collègues d'en face, plutôt qu'humaniste, d'avoir à troquer, pour le mot de recherches, le terme dynamique d'études, plus adapté à nos sphères, à la fois style de vie et manière éprouvée de former I' esprit, le sien et celui des autres.
Découvrir - Septembre 2011
7 août 2011

Face à face : Camille Sandorfy

Carole Thibodeau
Journaliste
II faut comprendre que la science est le meilleur investissement à long terme et qu'elle n'est pas un luxe à éliminer en temps de crise économique.