12 février 2018
Joanna Berzowska
Université Concordia

Il y a dix ans, j’ai mis sur pieds XS Labs, un laboratoire de recherche-création spécialisé en innovation dans les textiles électroniques et les vêtements réactifs. Un composant essentiel de mes travaux est l’élaboration de méthodes, de matériaux et de technologies qui favorisent la nouveauté en matière de fibres fonctionnelles composites, d’électronique souple et de fabrication additive.

12 février 2018
Jean-Ambroise Vesac
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Mes recherches-créations explorent les réalités mixtes, ces espaces où s’hybrident le réel et le virtuel, et qui occupent la même carte cognitive en termes de spatialité, s’entremêlant à l’intérieur d’une zone neuronale partagée.

11 février 2018
Thara Charland
Université de Montréal

Au centre de mon projet de thèse en recherche-création se trouve une question centrale, celle de l’herméneutique du père, soit l’interprétation des signes et des traces. À cette entreprise de compréhension de la figure paternelle s’ajoute aussi un travail sur les liens entre mémoire, transmission et territoire.

11 février 2018
Erin Manning
Université Concordia

1) Toute forme de création provoque, dans le processus de création même, un mouvement de la pensée. 2) Le mouvement de la pensée ne se limite pas aux mots - il est aussi texture, mouvement. 3) Dans le mouvement de la pensée, le langage n’est pas un déterminateur de sens. Il est une intensité parmi d’autres. 4) Etc...

11 février 2018
Jean Dubois
Université du Québec à Montréal

La recherche-création ne prétend pas à simplement augmenter le répertoire artistique ou le patrimoine culturel, elle se doit de proposer des discours inédits, élaborer des univers différents, suggérer même de nouveaux modèles de pensée par les approches expérimentales, exploratoires ou critiques qu’elle utilise.

10 février 2018
Cynthia Noury,Isabelle Caron,Emilie St.Hilaire
Université du Québec à Montréal,Université du Québec à Montréal,Université Concordia

Le temps d’un café, deux candidates et une récente diplômée discutent des enjeux reliés à la poursuite de leurs doctorats respectifs en recherche-création. La thèse création requise pour l’obtention de ce grade a la particularité de problématiser la démarche créative de l’étudiante ou de l’étudiant à travers la combinaison d’une réflexion théorique à la réalisation d’une production, dans ce cas, artistique.

31 janvier 2018
Johanne Lebel
Rédactrice en chef

En 1992, Louis Berlinguet accorde un entretien à Yves Gingras. C'est celui qui a été président de l'ACFAS en 1969 qui intéresse ici l'historien et sociologue des sciences, en train de terminer son ouvrage sur l'histoire de l'Association. En rendant disponibles ces quelques extraits, nous voudrions ainsi rendre hommage à l'homme et à son oeuvre.

21 décembre 2017
Natacha Gagné
Université Laval

André Lepage, étudiant participant au projet « Ethnographie de la Côte-Nord du Saint-Laurent », en compagnie d’un habitant du village de Tête-à-la-Baleine. Il devint un spécialiste de l’anthropologie des pêcheries et de l’anthropologie historique. Il œuvra notamment à la mise en valeur de sites historiques de l’Est-du-Québec, à la fois comme travailleur autonome et consultant à l’emploi de différentes firmes.

20 décembre 2017
Ian Parenteau
Collège militaire royal de Saint-Jean

Le Québec a récemment vu réapparaître dans l’actualité politique deux mots dont l’emploi avait presque disparu de notre paysage. Ceux-ci étaient peu à peu tombés en désuétude. Incapable sans doute de remplir leur rôle traditionnel de repère.

19 décembre 2017
Yann Fournis ,Amélie Dumarcher
Université du Québec à Rimouski,Université du Québec à Rimouski

Le Centre de recherche en développement territorial (CRDT) est un groupe de recherche interdisciplinaire revendiquant aux ambitions territoriales. Présent au sein des composantes régionales de l’Université du Québec, il revendique une recherche centrée sur les territoires, et qui doit y trouver toute sa pertinence. Pour autant, peut-on mesurer solidement cette ambition ? Nous nous sommes lancés dans une analyse bibliographique et lexicale des publications des membres du Centre, afin d’examiner si (et comment) les bottines suivent les babines ...

18 décembre 2017
Benjamin Gagnon Chainey
Université de Montréal

Dans l’effort de réadapter les corps souffrants « au-delà de la matière » – du strict matérialisme scientifique qui objective les corps au détriment de leurs contradictions subjectives et culturelles –, je poursuis, parallèlement à ma carrière de physiothérapeute en réadaptation neurologique, des recherches littéraires sur l’évolution de l’empathie et des subjectivités au cœur des relations de soin, qui révèlent les ambivalences des luttes intimes et collectives face à la maladie.

18 décembre 2017
Marie-Frédérique Desbiens
Fonds de recherche du Québec – Société et culture

La méthode historique que François-Xavier Garneau pratique, alliant « science analytique rigoureuse » et souffle dramatique, révèle une vraie modernité. Inspiré par le romantisme, courant sociopolitique et culturel qui empreigne tout le XIXe siècle, Garneau est au diapason des écrivains européens qu’il admire : Byron, Hugo et Lamartine.

14 décembre 2017
Jeanne Millet
Université de Montréal

J’ai découvert la puissance du dessin comme outil de recherche scientifique en consultant un livre sur l’architecture des arbres de la forêt tropicale. Les dessins illustraient synthétiquement le fonctionnement des systèmes complexes que sont les arbres. Dès lors, mon regard s'est transformé. Dans le désordre apparent des branches, je reconnaissais le plan d’organisation d’une structure dont l’édification suivait une séquence de développement aux règles simples.

13 décembre 2017
Vincent Larivière
Université de Montréal

Cette chronique montre que le nombre de revues savantes croit encore de manière exponentielle, principalement depuis l’arrivée de l’ère numérique. Par contre, cette croissance amène également plus de « bruit ».

13 décembre 2017
Emmanuelle Bernheim,Pierre Noreau
Université du Québec à Montréal,Université de Montréal

La thèse : un guide pour y entrer… et s’en sortir propose un tour d’horizon des défis et des satisfactions que rencontrent l’étudiant ou l’étudiante inscrits au troisième cycle. Bien que chaque destinée et chaque expérience soit singulière, les figures imposées reviennent invariablement : choisir un directeur de thèse, forger une question de recherche, rédiger la thèse, la soutenir, construire un CV académique diversifié.

13 décembre 2017
Jean-Claude Simard
Université du Québec à Rimouski

En tant qu’historien des sciences et des techniques, l'auteur ne se prononce pas sur le bien-fondé de la démarche visant à promouvoir une industrie 4.0. En revanche, la trame historique que mobilise ce courant et sur laquelle s’appuie son argumentaire présente un grand intérêt et mérite qu’on s’y arrête.

12 décembre 2017
Natalie Stake-Doucet
Université de Montréal

Ce qui m’intéresse dans le cadre de mes recherches, c’est de comprendre comment ce système hétérogène affecte le travail des infirmières. J’ai pour ma part travaillé comme infirmière dans divers milieux hospitaliers, et j’ai toujours eu l’impression de porter des œillères. Les tâches à accomplir étaient relativement claires, mais les raisons, les décisions, les règles administratives qui les entouraient semblaient obscures et insaisissables.

11 décembre 2017
Entretien avec Ted Hewitt
Président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada - CRSH

Nous n’avons pas à trancher entre recherche disciplinaire et recherche multidisciplinaire. Les deux doivent coexister et même s’entrecroiser. Les travaux disciplinaires permettent d’obtenir des données précises qui peuvent contribuer, ou être nécessaires, à la résolution de problèmes plus larges.

10 décembre 2017
David Montminy
Université de Montréal

Remplacer, dans une photo, le philosophe Michel Foucault assis à son bureau par un robot, c’est assez facile. Mais déterminer de quoi ce robot aurait besoin pour produire de la connaissance foucaldienne, c’est un peu plus ardu. Une première réponse assez intuitive serait de le munir d’une capacité de raisonnement exceptionnelle. Un tel robot producteur de savoir devrait donc être muni d’un appareil logicomathématique infaillible, d’un ordinateur superpuissant en somme.

10 décembre 2017
Alexandre Klein
Université Laval

Nous sommes au Sanatorium Prévost, dans Cartierville, une banlieue chic au nord de Montréal, et il est un peu plus de 17 heures, ce mercredi 13 octobre 1954, lorsque Rachel Gagnon se voit remettre des mains de Wilbrod Bonin, le doyen de la faculté de médecine de l’Université de Montréal, son certificat de perfectionnement en psychiatrie accompagné d’un insigne professionnel créé pour l’occasion.

10 décembre 2017
Alexandre Turgeon
Université d'État de Bridgewater, Massachusetts, États-Unis

Sur Twitter, je scrute les tweets liés aux hashtags #ggi (grève générale illimitée), #polqc (politique québécoise),et #assnat (Assemblée nationale). C’est ainsi que je tombe, le 16 mai 2012, sur un tweet parmi tant d’autres.

8 décembre 2017
Julie Bouchard
Université de Montréal

Fonder une école, réaliser une recherche, élever un enfant : trois défis pouvant sembler a priori fort différents. Ils tirent pourtant leur source d’un même souffle dans ma thèse de doctorat : contribuer à la réussite éducative de tous. L’image qui me vient pour l’illustrer est celle d’un enfant qu’on a porté, accompagné et qui a grandi, petit à petit. Il part, le sac à dos rempli des outils qu’on lui a fournis.

6 décembre 2017
Marie LeBel
Université de Hearst

Ces clés suspendues sont celles des chambres de l’hôpital psychiatrique de North Bay dans le Nord-Est de l’Ontario; la « Côte » comme on disait dans la région, en menaçant, d’un ton qui se voulait taquin, l’un des nôtres de le « laisser sur la côte à North Bay ». Je me souviens que mon père nous servait une tirade similaire lorsqu’en station wagon familial nous passions à l’Annonciation… Autres lieux d’internement, même imaginaire de la folie.

4 décembre 2017
Chantal Bayard
INRS - Centre Urbanisation Culture Société

Dans le cadre de mes recherches, je m’intéresse aux expériences, aux mises en scène et aux représentations de la maternité sur les réseaux sociaux. De manière générale, je cherche à comprendre comment et pourquoi les femmes enceintes et nouvellement mères affichent leur maternité sur les réseaux sociaux, et quelles sont les conséquences de cette utilisation sur leurs expériences de la maternité.

1 décembre 2017
Maxime Descoteaux
Université de Sherbrooke

Le « projet génome humain » était d'établir le séquençage complet de l'ADN. Celui du « connectome » humain est de cartographier l’entièreté des liaisons neuronales du cerveau. Sur la présente image, chaque ligne représente un tracé complexe de la circuiterie cérébrale, c’est-à-dire la connexion entre chaque région du cerveau. Les couleurs sont, elles, aléatoires et choisies pour des raisons esthétiques.  

29 novembre 2017
Sandra Harrisson
Université du Québec de Trois-Rivières

C’est dans les archives médicales, où se trouvent les nombreux dossiers de patients, que je pars à la découverte des parcours psychiatriques des personnes atteintes de problèmes de santé mentale. Quatre années, assise à ce bureau, à lire des milliers de pages relatant l’expérience de l’hospitalisation au sein du département de psychiatrie de courte durée de l’Hôpital Montfort. 

27 novembre 2017
Mathieu Perron
Université du Québec à Trois-Rivières

Ces petits bouts de papier numérotés sont un certificat d’appui et une reconnaissance du gouverneur, tous deux adressés à la veuve Arnaud du faubourg Saint-Laurent à Montréal en février et mars 1769 pour l’obtention d’une licence autorisant le détail des boissons fortes dans son auberge.

24 novembre 2017
Jacques G. Ruelland
Université de Montréal

Dans cette image, le premier « atelier » d’entretien de la Laurentide Pulp & Paper, au Lac-à-la-Tortue, vers 1920. L’époque héroïque des avionneries québécoises! 

20 novembre 2017
Marie-Claude Thifault
Université d'Ottawa

Ce travail de broderie sur un linge de vaisselle a été réalisé par Marguerite-Marie, une épileptique internée à l’âge de 12 ans à l’Hôpital Saint-Jean-de-Dieu. Entre les murs de cette institution asilaire montréalaise où elle passera toute son existence (1921-1950), Marguerite-Marie rêvait d’une vie, hors des murs, semblable à celle de ses sœurs qui tour à tour se marieront et pour qui soigneusement, avec patience et talent, elle brodera, sur des coupons de cotonnade, les initiales des futurs époux ou des gerbes de fleurs piquées de rose et de lilas. C’est ainsi que j’ai eu accès à la correspondance de Marguerite-Marie et que j’ai pu ajouter sa voix au récit de son internement et par là même à l’histoire de la psychiatrie québécoise.

20 novembre 2017
Kateri Lemmens
Université du Québec à Rimouski

Et s’il s’agissait de faire parler l’expérience de la création de l’intérieur, en déployant tous les doigts de la main de la bibliothèque vers la vie et de la vie vers la bibliothèque? Et s’il s’agissait de raconter et de témoigner d’un cheminement de création avec les idées et les images et les formes?