Édito
14 mars 2019
Fabio Balli,Johanne Lebel
Université Concordia,Acfas

Ouvertes : la science, la donnée, l’innovation, la production de connaissances. Libres : l’accès aux articles savants, les logiciels, les licences. Tout un univers qui se retrouve au titre du dossier sous le terme de « communs ».

JH Roy
13 mars 2019
Jean-Hugues Roy
Université du Québec à Montréal

Le libre ne pèse pas lourd dans les institutions d’enseignement supérieur du Québec. Au cours des dix dernières années, les cégeps et les universités de la province ont dépensé près de 270 millions de dollars pour des logiciels propriétaires et pour des abonnements à des publications scientifiques payantes. En d’autres mots, de 2009 à 2018, l’accès à des logiciels produits par des entreprises comme Microsoft ou Oracle, ou encore à des ouvrages distribués par Elsevier, Taylor and Francis et d…

Commun
13 mars 2019
Pierre Dardot, en entretien avec Eve Seguin
Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et Université du Québec à Montréal

Nous entendons le commun comme un principe politique d’action. Il ne s’agit pas de simplement désigner en tant que commun des biens ou des ressources, ce qui est le sens habituel. Il s’agit plutôt de définir le commun comme action, comme un système qui régirait la relation entre des individus égaux et les choses. C’est en instituant des communs qu’on les fait exister, il est donc question d’un geste politique. Une communauté de personnes construit, réalise des choses, pose ensemble des…

Olivier C
13 mars 2019
Olivier Charbonneau
Université Concordia

Force est de constater que le libre accès impose son lot de mutations aux processus de la communication savante. Car les nouvelles méthodes de diffusion impliquent nécessairement un questionnement sur nos pratiques actuelles, afin de les confronter aux possibilités offertes par le numérique. Je vous propose donc ici une synthèse des faits saillants de ma présentation, qui s’inscrit à l’intersection de la bibliothéconomie et du droit.

Quirion
13 mars 2019
Mylène Deschênes,Rémi Quirion
Fonds de recherche du Québec

Pour les Fonds, tout ce qui concerne le libre accès aux publications scientifiques et aux données de recherche est devenu une priorité. Il y a encore beaucoup à faire, mais l'équipe de Mylène a énormément travaillé sur ce sujet au cours des dernières années, et on sera sous peu en mesure de déposer une proposition assez concrète. Pour examiner cette question, nous nous sommes inspirés des pratiques tant du côté canadien et européen qu’américain.

Megan
12 mars 2019
Megan Kanerahtenha:wi Whyte
Art-thérapeute

L'art a le pouvoir de tout faire tenir ensemble. Il est si flexible qu’il peut être conçu au sein de n’importe quel espace. Dans le lieu fermé de la thérapie, la création artistique aide à atteindre des objectifs personnels, à développer l’estime de soi, à acquérir un sentiment de sécurité et à utiliser les médias sensoriels pour améliorer la qualité de la vie. En groupe, elle offre un espace serein pour explorer les questions de justice sociale, telles que la santé environnementale, la…

Mosquito
12 mars 2019
Tiberius Brastaviceanu,Tim Lloyd,Fabio Balli
Sensorica et Breathing Games

L’intérêt pour la science ouverte gagne en popularité au sein du milieu scientifique, mais on investit peu pour développer les outils nécessaires à ces nouvelles pratiques. Comment les laboratoires et les équipements scientifiques actuels devront-ils être repensés?

Balli et Roy
10 mars 2019
Fabio Balli,Jean-Hugues Roy
Université Concordia,Université du Québec à Montréal

Le premier enjeu du libre est le système d’exploitation, qui gère tous les autres logiciels. Malheureusement, acquérir un ordinateur sans Windows, Mac OS ou Chrome reste encore difficile dans la grande distribution et dans les boutiques universitaires, tout comme il est rare de trouver des logiciels libres dans les salles de classes et les bibliothèques. De même, se faire rembourser la licence du système d’exploitation que l’on n’a pas demandé demande souvent une volonté de fer.

Neuro
10 mars 2019
Sylvain Baillet ,Annabel Seyller,Guy Rouleau
Université McGill

Il y a maintenant deux ans, le Neuro est devenu la toute première institution universitaire au monde à pratiquer sur le mode « sciences ouvertes ». Ouvrir et partager le savoir et les techniques neuroscientifiques est, selon nous, un vecteur d’accélération du processus de découverte de mécanismes neurobiologiques, pouvant mener à de nouvelles options de traitement. Nous faisons le pari ambitieux que l’ouverture radicale des pratiques de recherche s’impose en neurosciences.

Walker
10 mars 2019
James M. Walker
Université Indiana Bloomington

Les travaux d’Elinor Ostrom soulignent l’importance de la « diversité institutionnelle » comme complément de la « biodiversité » et comme base de résilience aux fins d’un développement durable. Pour elle, les institutions qui utilisent les connaissances locales sont nécessaires pour résoudre les problèmes d'interactions imbriquées qui se produisent au cours du temps et lorsque les domaines biophysiques et humains se chevauchent. Un thème central de cette approche est l’idée de s’éloigner de…

archives
9 mars 2019
Johanne Lebel
Acfas

Voici, tirés des archives de Découvrir, quelques textes qui au fil des ans ont abordé cet univers des communs.