Aller au contenu principal
Édito Médias sociaux
21 novembre 2019
Samuelle Ducrocq-Henry et Johanne Lebel, Acfas
UQAT et Acfas

Les médias sociaux sont fréquentés par plus de trois milliards d’internautes, et chaque jour s’ajoutent un million de nouveaux abonnés. Le tiers du temps passé sur Internet le serait désormais sur ces médias. Difficile de penser ce phénomène massif avec du recul tellement tout se passe si rapidement dans cette l’expérience en temps réel où nous sommes tous un peu embourbés.

René Audet
21 novembre 2019
René Audet
Université Laval

C'est principalement sur Twitter que j'ai mon activité de mise en réseau. Sa concision, sa simplicité, son « empreinte » limitée dans mon quotidien maintiennent mon intérêt, même si je sais que ce RS reste bien mystérieux pour plusieurs.Après 10 000 tweets (sur une période de plus de dix ans, il n'y a pas abus...), j'en viens au constat que ce réseau [Twitter] m'a bien servi, m'ouvrant à une diversité d'approches critiques, de postures intellectuelles, de phénomènes culturels – malgré toutes…

Millerand
21 novembre 2019
Florence Millerand
Université du Québec à Montréal

La possibilité technique n’est pas l’acte de communication. Il ne faut pas tenir pour acquis qu’une fonctionnalité technique entraîne nécessairement une pratique sociale.

Photo Samuel Nowakowski par Sébastien Di Silvestro
Crédits:
Sébastien Di Silvestro
21 novembre 2019
Samuel Nowakowski
Université de Lorraine et Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications

L'avenir est pour moi dans la présence multipliée des chercheurs sur les réseaux [...]. L'implication, les débats, les apports des chercheurs sur les médias pourraient contribuer à voir s'y développer un espace de délibération, quelque chose que j’appellerais univer(s)cité.

Marielou
21 novembre 2019
Marilou Tanguay
Université du Québec à Montréal

Il y a beaucoup de liens à établir entre ma pratique de chercheuse, ma recherche et mon utilisation des réseaux sociaux. Premièrement, je suis une historienne qui se spécialise en histoire des médias. Je m’intéresse beaucoup à la présence (et à l’absence) des voix marginalisées dans les quotidiens généralistes au Québec. Il va de soi que la manière dont le sujet est porté par les médias (ou non), incluant les réseaux sociaux, me fascine.

Turcot
21 novembre 2019
Laurent Turcot
Université du Québec à Trois-Rivières

J’ai développé une chaine YouTube avec l’idée de transmettre une culture générale en histoire au grand public, le tout dans l’esprit irrévérencieux et la forme dynamique propres aux youtubeurs. Ce média attire beaucoup les jeunes, qui n’écoutent presque plus la télé. Ils y sont non seulement pour se divertir, mais aussi pour s’informer. C’est une télé dont ils choisissent le menu à la carte.

Valéry Ridde
19 novembre 2019
Valéry Ridde
Université de Montréal

J’utilise ce média [Twitter] comme un instrument complémentaire pour enrichir mes sources d’informations scientifiques (revues et conférences). Il me permet d’être à jour sur ce qui a été publié ou sur l’actualité concernant des domaines spécifiques, dans mon cas, ce sont les systèmes de santé au Sud. Je l’utilise aussi comme un moyen de partager mes résultats de recherche (articles, communications, etc.), –et ceux des étudiants que j’accompagne – et de communiquer sur nos activités de…

Toupin
19 novembre 2019
Rémi Toupin
Université du Québec à Montréal

L'objectif de ma thèse de doctorat est de brosser le portrait Twitter de la participation des publics non scientifiques à la communication de contenus savants. Ce texte présente quelques résultats de mes recherches à propos de ceux et celles qui gazouillent les productions scientifiques relatives aux changements climatiques.

Vincent
18 novembre 2019
Vincent Larivière et Stefanie Haustein
Université de Montréal

Depuis quelques années, les médias numériques dits « sociaux » ont pris une importance croissante dans la mesure des tendances et opinions, tant sociales que politiques. En effet, les sondages traditionnels sont maintenant réalisés, voire remplacés, par des estimations de tendances sur Twitter ou Facebook révélant, par exemple, la visibilité en ligne d’un politicien (il est suivi par 10 000 abonnés!), ou encore, l’opinion de la « société » par rapport à une thématique ou une personnalité…

Nathan
17 novembre 2019
Nathan C. Hall, en entretien avec Marie-Pierre Cossette
Université McGill et Université Concordia

Tout comme vos communications scientifiques, vos participations à des activités associatives professionnelles ou étudiantes, vos échanges avec vos pairs ou avec votre groupe de recherche, votre activité dans les médias sociaux est une expression de votre personnalité universitaire, à laquelle s’ajoute cependant une perspective plus personnelle.

S'abonner à Médias sociaux