Aller au contenu principal

1er prix du jury

Inktio

Production d’encre TiO2 semi-conductrice pour l’électronique imprimée

Il existe actuellement un grand besoin d'encres adaptées aux procédés de l'EI ​​(Électronique Imprimée), l'EI étant considérée comme le principal processus de fabrication permettant de réaliser des dispositifs flexibles à coût modique. Pour garder les coûts de fabrication faibles,  les encres doivent offrir une capacité de traitement en conditions ambiantes.  Cependant, les encres actuelles nécessitent souvent des traitements à très haute température.

Nous avons développé une encre de dioxyde de titane (TiO2) qui répond au besoin de traitement en conditions ambiantes. Le TiO2 est commun à plusieurs plateformes et est utilisé dans la fabrication de dispositifs tels que les cellules solaires, biocapteurs et plusieurs autres senseurs. Notre encre peut être imprimée et traitée en conditions normales en utilisant des méthodes optiques plutôt que des méthodes à haute température. Ces méthodes optiques sont déjà disponibles dans les lignes de production d'EI  actuelles et permettront l'intégration aisée de notre produit.

Membres de l'équipe
  • Charles Philippe Trudeau
    École de Technologie Supérieure
  • Luis Felipe Gerlein Reyes
    École de Technologie Supérieure
  • Jaime Alberto Benavides Guerrero
    École de Technologie Supérieure
Mentor
  • Sylvain G. Cloutier
    École de Technologie Supérieure

2e prix du jury

AYOS Diagnostic

Un outil de diagnostic de haute précision pour faciliter une gestion durable des ravageurs en agriculture

Le soya fait partie des trois principales productions agricoles en termes de valeur au Canada et dans le monde. Cette culture est affectée par différentes maladies, dont la pourriture phytophthoréenne qui cause des pertes annuelles se chiffrant en milliards de dollars. Les producteurs de soya ont recours à certains fongicides pour combattre cette maladie, mais la méthode de lutte la plus efficace demeure l’utilisation de gènes de résistance naturels. Toutefois, avant de pouvoir recommander les variétés de soya à utiliser, on doit connaître les souches de la maladie présentes dans le champ, information qui n’est pas disponible actuellement.

AYOS Diagnostic propose un outil moléculaire qui utilise des marqueurs génétiques afin d’identifier rapidement et précisément les différentes souches de la maladie à partir d’un simple échantillon de sol ou de plante. Cet outil permettra aux producteurs de réduire l’utilisation de fongicides et, par le fait même, les pertes de production.

Membres de l'équipe
  • Geneviève Arsenault-Labrecque
    Université Laval
  • Chloé Dussault-Benoit
    Université Laval
Mentors
  • Francis Bélime
    SOVAR
  • Luc Bissonnette
    SOVAR

Prix démarrage

DeLeaves

Un outil révolutionnaire pour l’industrie forestière

L’industrie forestière dépend d’une ressource limitée et précieuse pour l’écosystème planétaire : le bois. L’apport en matière première des entreprises de ce secteur est influencé par plusieurs facteurs tels que les insectes ravageurs, les maladies, l’accessibilité de la ressource, les enjeux environnementaux et, évidemment, la croissance lente des forêts. Depuis quelques années, nous évoluons dans un contexte d’optimisation et de développement durable en foresterie.

DeLeaves propose une nouvelle révolution dans le domaine en offrant la possibilité de cueillir des branches au sommet des arbres avec un drone. Que ce soit pour la collecte de plantes en voie de disparition, l’analyse de la fertilisation des plantations, la détection précoce d’insectes nuisibles et de maladies, ou même le repeuplement de forêts entières à l’aide du bouturage, le drone DeLeaves est la solution.

De nouvelles possibilités… jusqu’ici hors d’atteinte!

Membres de l'équipe
  • Guillaume Charron
    Université de Sherbrooke
  • Hughes La Vigne
    Université de Sherbrooke
Mentor
  • Alexis Lussier Desbiens
    Université de Sherbrooke

Prix du public

MISO

Découvrir de nouveaux traitements synergétiques contre le cancer

Des millions de composés thérapeutiques sont archivés par les organismes de recherche publics et privés. Certains sont commercialisés, mais d’autres abandonnés, n’ayant pas prouvé leur efficacité sur les patients. Trop peu de ces composés sont développés avec l’objectif d’être utilisés en combinaison avec la radiothérapie. Pourtant, dans la pratique, plus de 60 % des patients cancéreux reçoivent une radiothérapie dans le cadre de leur traitement.

MISO a conçu un dispositif permettant de tester la combinaison radiothérapie-chimiothérapie sur des micro-tumeurs synthétiques (des sphéroïdes) afin de découvrir de nouvelles synergies pour guérir le cancer. Cette avancée aidera à (re) positionner des agents thérapeutiques et à réduire le temps et les coûts du développement des traitements contre le cancer.

Membres de l'équipe
  • Étienne Laurent
    Polytechnique Montréal
  • Samuel Gremaud
    Polytechnique Montréal
  • Yousra Aloui
    Polytechnique Montréal
  • Anas Jemaa
    Polytechnique Montréal
  • Maeva Bavoux
    Polytechnique Montréal
  • Elena Refet
    Polytechnique Montréal
Mentor
  • Isabelle Deschamps
    Polytechnique Montréal
EsonOptiX

Le futur du nez est optique

EsonOptiX propose un système de détection de gaz dont le fonctionnement repose sur une technologie optique développée à Polytechnique Montréal, au laboratoire du professeur Yves-Alain Peter. Cette technologie a l’avantage d’être plus précise, plus sélective que les technologies actuelles, et de consommer moins d’énergie. Le système permet de mesurer des gaz toxiques afin de cartographier les émanations de sulfure d’hydrogène et d’ammoniac dans les étables. Ces gaz peuvent causer des maladies pulmonaires chez les bovins, ce qui diminue la productivité et augmente les coûts de production en raison d’une utilisation supplémentaire de nourriture et d’antibiotiques.

Avec ces nouvelles informations, l’éleveur bovin pourra surveiller et diminuer les sources d’émission en déployant peu de ressources. La baisse des maladies pulmonaires réduira de beaucoup les frais médicaux et augmentera la productivité des étables.

Membres de l'équipe
  • Alexe Corbeil-Courchesne
    HEC Montréal
  • Hind Belakrouf
    HEC Montréal
  • Régis Guertin
    Polytechnique Montréal
  • Marc-Antoine Bianki
    Polytechnique Montréal
Mentor
  • Lotfi Kesraoui
    Univalor
Mistronix

Mieux détecter, mieux vivre

Mistronix développe des capteurs sans contact capables de mesurer en temps réel le rythme cardiaque et l’activité respiratoire grâce à une technologie radar. Puisqu’il n’y a pas de contact avec le patient, cette technologie est plus confortable et plus facile à déployer comparativement aux produits concurrents. Ce dispositif présente notamment de grands bénéfices pour les soins à domicile en diminuant l’utilisation de ressources médicales pour les systèmes de télémédecine ainsi que les systèmes cliniques.

La première version du dispositif de monitorage que nous proposons sera destinée aux chercheurs dans le domaine de la santé afin de réaliser des recherches sur de petits animaux. Les données de recherche validées serviront également de référence pour les applications humaines dans les prochaines étapes de commercialisation. Par ailleurs, en modifiant quelque peu le système, nous pourrons aussi mesurer la tension artérielle et la composition du sang.

Membres de l'équipe
  • Kuangda Wang
    Polytechnique Montréal
  • Amine Jorio
    Polytechnique Montréal
Mentor
  • Ke Wu
    Polytechnique Montréal