Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.
Auteur et co-auteurs
Francis Parenteau
Université Concordia
Andreas Bergdahl et David St-Pierre
Université Concordia, Université du Québec à Montréal
5a. Résumé

La maladie cardiovasculaire athéroscléreuse (MCV) est en processus de surpasser les maladies infectieuses en tant que principale cause de morbidité et de mortalité dans le monde. L’athérosclérose constitue l’accumulation de plaque dans les parois artérielles et peut engendrer des complications telles que les crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux. Les polyphénols, phytonutriments que l’on retrouve dans les fruits et légumes, ont reçu une attention particulière récemment pour leurs effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. Par contre, leur effet direct sur le développement de l’athérosclérose demeure incertain. Le but de cette étude est de tester un extrait de canneberge riche en polyphénols, particulièrement en proanthocyanidin de type A (PAC-1), sur la fonction mitochondriale des cellules musculaires lisses vasculaires (CMLV). Nous avons mesuré la consommation d’oxygène des CMLV à l’aide d'un capteur d'oxygène polarographique et nos résultats préliminaires démontrent une augmentation significative de la respiration mitochondriale lors de l’ajout d’une solution de PAC-1 aux tissus vasculaires. Cette augmentation suggère un effet direct de PAC-1 sur la production d’énergie au niveau cellulaire et pourrait se traduire en une augmentation de l’efficacité énergétique des mitochondries vasculaires. Cette étude novatrice permet un premier survol de l’effet des polyphénols sur les tissus vasculaires et leur potentiel apport dans la lutte contre la MCV.

Commentaires