Imprimer

Prix Acfas IRSST - Maîtrise

Astrid Velasquez Sanchez

Université de Sherbrooke

 Astrid Velasquez Sanchez

Le prix Acfas IRSST – Santé et sécurité du travail – Maîtrise 2018 est remis à Astrid Velasquez Sanchez, de l’Université de Sherbrooke.

Les travailleur-se-s de plus de 50 ans représentent une part croissante de la main-d’œuvre québécoise. De même que nous tous, ils sont touchés par des troubles mentaux qu’on qualifie de « commun », tels les troubles dépressifs, anxieux ou d’adaptation. Cependant, ils sont davantage à risque d’incapacité prolongée et leurs chances de reprendre le travail de façon durable sont moindres. La lauréate s’intéresse aux facteurs de l’environnement de travail qui font obstacle à ce retour, et c’est, étonnamment, une voie de recherche tout à fait nouvelle. Ainsi, son étude permettra d’exposer pour la première fois, dans le contexte québécois, ce qui influence le processus de retour au travail des travailleur-se-s vieillissant-e-s présentant une incapacité en raison d’un TMC. Les retombées auront directement un impact sur la bonne santé des personnes comme des entreprises.

L’incapacité au travail résulte de l’influence combinée de 4 systèmes : personnel, de la santé, régime administratif d’indemnisation et environnement de travail. Donc, pour prévenir l’incapacité prolongée, il est recommandé d’intervenir sur les facteurs clés provenant de ces systèmes qui font obstacle au retour au travail. Parmi eux, ceux reliés à l’environnement de travail sont connus pour leur importance prépondérante, or on connaît très peu ces facteurs.

L'objectif du projet est donc de décrire les obstacles associés à l'environnement de travail qui influencent le retour au travail (RAT) chez des travailleurs vieillissants de 50 ans et plus, absents en raison d'un trouble mental commun (TMC). La réalisation de cette étude se fera en deux phases distinctes, l’une quantitative, l’autre qualitative. L’analyse quantitative prend appui sur une étude antérieure qui visait à documenter les qualités psychométriques de l'outil d'Identification de la Situation de Handicap au Travail (OISHT). Cette base de données comprend des données sur 150 travailleurs absents du travail en raison d'un TMC et admis à un programme de réadaptation. Dans la présente étude, les données se rapportant au sous-groupe de travailleurs âgés de 50 ans et plus seront extraites. Des analyses descriptives seront effectuées pour faire ressortir les principaux obstacles documentés en lien avec l'environnement de travail. Ces résultats permettront d'orienter la deuxième phase du projet portant sur des données qualitatives en vue d'approfondir la compréhension des résultats quantitatifs. Les données qualitatives seront recueillies à l'aide d'entrevues réalisées auprès de gestionnaires et d’employés des ressources humaines impliqués dans la gestion de l’invalidité.

Cette étude permettra de décrire pour la première fois, dans le contexte québécois, les obstacles émergeant de l'environnement de travail qui influencent le processus du retour au travail des travailleurs vieillissants. Les résultats du projet permettront de mieux orienter les interventions et ainsi offrir des conditions favorables au retour à l'emploi durable de ces travailleurs ayant dû s'absenter du travail en raison d'un TMC. Les retombées auront, indirectement, un impact sur la santé même des entreprises...