Imprimer

622 - Le soutien en ligne : acteurs, usages et enjeux en santé des populations

Le mercredi 27 mai 2015

Internet et les autres technologies de l’information et de la communication (TIC) ont révolutionné tous les champs de connaissances en permettant l’accès à des ressources de plus en plus nombreuses, une tendance qui se manifeste aussi dans le domaine de la santé des populations. Ils sont souvent utilisés par les différents segments de la population à la recherche d’informations sur la santé (habitudes de vies, santé physique, mentale et sexuelle, alimentation, relations interpersonnelles et sociales, etc.) alors que les praticiens et les intervenants y ont recours pour diffuser des conseils et des programmes de prévention, d’intervention et de promotion touchant les divers enjeux de santé.

Les dispositifs synchrones et asynchrones utilisés comprennent les forums de discussion, les babillards questions et réponses, les blogues, le clavardage en direct, les applications mobiles et les réseaux sociaux.Toutefois, dans ce vaste univers du cyberespace, les pratiques et les expériences liées à ces usages de la part des individus et des intervenants restent encore peu documentées et peu évaluées. Quels sont les acteurs à l’origine de ces interventions? Quels sont les domaines et les populations ciblés, les objectifs visés et les plateformes privilégiées? Quels sont les enjeux éthiques et déontologiques? Enfin, quelles sont les interventions qui semblent les plus efficaces et comment s’articulent-elles  aux modes plus traditionnels d’action en présentiel?

Ce colloque, qui réunira chercheurs, étudiants et praticiens, a pour objectif de présenter les différentes expériences de soutien en ligne par les pairs et par les professionnels de la santé publique et du réseau communautaire au Québec, de cerner plusieurs des enjeux communs et les stratégies de mise en place de ces interventions au plan de leur conception, de leur mise en œuvre, de leur impact et de leur évaluation et ainsi d’identifier des pistes de réflexion qui pourraient orienter des recherches futures.

Lire la suite »
Colloque
Section 600 - Colloques multisectoriels
Responsables
RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec
RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 09 h 30
Communications orales
Accueil
09 h 20
Mot de bienvenue
09 h 30 à 10 h 30
Communications orales
Le soutien en ligne : un bilan
Présidence/Animation : Jean DUMAS (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)
09 h 30
Le soutien en ligne : avantages et limites
Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)

Le cyberespace est devenu l'un des domaines de pointe dans le développement des  interventions de soutien dans le champ psychosocial et de la santé. Plusieurs études descriptives et évaluatives ont permis de mieux comprendre l'apport de ces approches dans la modulation de la qualité de vie et de la santé.  Cette communication présentera dans un premier temps,  un portrait général des approches de soutien en ligne (problématiques, outils, stratégies). Dans un second temps, les limites et les avantages de ces types d'intervention seront discutés. Dans un troisième temps, à partir d'une recension des études et des méta-analyses récentes, les retombées du soutien en ligne sur le bien-être des participants seront dégagées. Ces recherches  indiquent que les effets du soutien en ligne ne semblent pas toujours présents et ils semblent varier avec le type de problématique et les stratégies d'intervention. Elles mettent en évidence l'importance de baser les programmes d'intervention sur des approches théoriques plus explicites et de les soumettre à une évaluation qui fait appel à des approches randomisées, susceptibles de mieux mettre en relief  la contribution de ces initiatives à l'amélioration de la santé des participants.

Résumé
09 h 50
Les blogues pour soutenir les professionnels de la santé : que sait-on de leur efficacité?
Marie-Pierre Gagnon (Université Laval)

Introduction: Plusieurs études s'interrogent sur les effets des médias sociaux pour les patients, mais peu ont porté sur leur utilisation pour soutenir les professionnels de la santé. Cette présentation vise à faire un survol des connaissances sur les blogues comme outils de soutien aux professionnels de la santé. Méthodes: Une revue de la littérature sur les blogues utilisés en soutien aux pratiques des professionnels de la santé a été réalisée afin d'identifier les principaux usages qui en sont faits de même que les facteurs pouvant influencer leur succès. Résultats : Encore peu d'études ont spécifiquement évalué les effets des blogues sur les pratiques professionnelles ou les soins aux patients. Les effets mesurés concernent surtout la satisfaction et la communication. Les principaux facteurs associés au succès des blogues sont leur facilité d'utilisation et leur utilité perçue. Des enjeux associés au professionnalisme, à la confidentialité et au respect de la vie privée ont également été soulevés. Discussion: Il existe peu de connaissances sur les effets des blogues pour soutenir les pratiques et leur impact sur les soins. L'évaluation de ces outils est essentielle afin de promouvoir leur développement. Pour ce faire, il importe de considérer la qualité de l'information, sa pertinence ainsi que la crédibilité de la source. Les questions reliées à la mise à jour de l'information, à la confidentialité des informations ainsi qu'à la pérennité des blogues sont également à considérer.

Résumé
10 h 10
Discussion
10 h 30
Pause
10 h 50 à 11 h 50
Communications orales
Le soutien en ligne auprès des populations LGBT
Présidence/Animation : Chantal ROBILLARD (Université Concordia)
10 h 50
Accès et utilisation des dispositifs de soutien en ligne parmi les LGBT : résultats de recherches
Jean DUMAS (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)

Des recherches menées dans plusieurs pays ont démontrés que les personnes LGBT utilisent plus fréquemment des dispositifs de soutien en ligne pour leur santé, notamment parmi les jeunes et les personnes trans. Les motifs pour chercher du soutien en ligne peuvent être spécifiques à ces populations : acceptation de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre, sentiment d'isolement, expériences de discrimination ou de violence subies (homo-bi-transphobie), besoin d'un certain niveau d'anonymat pour discuter de sujets sensibles tels que la santé sexuelle, etc. Depuis la fin des années 1990, des organismes ont développé de nombreux dispositifs pour soutenir ces populations, principalement dans le domaine de la santé sexuelle mais aussi en santé physique, en santé mentale et pour les relations interpersonnelles et sociales. Certaines minorités, comme les personnes trans, utilisent Internet non seulement pour briser un isolement qui peut être particulièrement aigu mais aussi dans leur lutte pour leur reconnaissance politique et sociale. Cette communication présentera les résultats de quelques recherches récentes sur ces thématiques au plan canadien et international.

Résumé
11 h 10
L'intervention de proximité en ligne visant la promotion de la santé auprès des hommes qui ont des relations sexuelles avec d'autres hommes (HARSAH) : l'expérience de RÉZO
Frederick PRONOVOST (REZO - Santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels), Robert ROUSSEAU (REZO - Santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels), Roberto ORTIZ-NUÑEZ (REZO - Santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels)

La mission de RÉZO est de favoriser la santé et le mieux-être des hommes gais, bisexuels et des autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. L'organisme lançait en 2000, un programme interactif de prévention du VIH/ITSS et de promotion de la santé sur Internet. Ce programme offre une variété de dispositifs de soutien en ligne synchrones et asynchrones: site offrant des rubriques d'information sur plusieurs aspects de la santé sexuelle, la santé mentale, les habitudes de vie, les relations interpersonnelles et sociales, babillard questions et réponses, possibilité de clavarder en direct avec un intervenant, présence régulière d'un intervenant dans des sites de rencontres, une page Facebook, et plus récemment, la possibilité de discuter et de rencontrer un intervenant à l'aide de son profil visible sur des applications de géolocalisation. En plus de présenter un bilan réflexif de 15 ans d'activités en ligne : historique du programme, facteurs facilitants et difficultés liés au développement de ces dispositifs (formation des intervenants, évolutions des technologies, évaluation des composantes du programme, financement), cette communication permettra de présenter 5 types de cas illustrant les impacts d'une intervention de proximité en ligne ainsi que les défis et enjeux éthiques associés.



Résumé
11 h 30
Discussion
11 h 50
Dîner
Après-midi
13 h 30 à 14 h 30
Communications orales
Le soutien en ligne auprès de populations
Présidence/Animation : Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)
13 h 30
eJHA : enjeux des jeux de hasard et d'argent en ligne (ENHJEU-Québec)
Chantal ROBILLARD (Université Concordia), Sylvie R. GAGNON (Centre de réadaptation en Dépendances de Lanaudière, Centre de Santé et de Services Sociaux du Nord de Lanaudière (CSSSNL))

La prévalence de la participation aux jeux de hasard et d'argent en ligne dans la population adulte québécoise demeure faible selon les données d'ENHJEU-Québec (en 2012 : 1,5 % dans la population générale, 2,3 % parmi les joueurs). Cependant, comparativement aux joueurs hors ligne exclusivement, les joueurs qui jouent aussi en ligne sont plus souvent des joueurs à risque modéré ou des joueurs pathologiques probables (23 % c. 2,7 %). Ils sont aussi proportionnellement plus nombreux à déclarer d'autres conduites addictives. Enfin, les joueurs en ligne rapportent des dépenses significativement plus élevées que celles de l'ensemble des joueurs hors ligne. La notion du temps devient aussi source de préoccupation. Ces données nousamènent à questionner comment la translation des JHA vers Internet peut représenter un risque additionnel de développer des problèmes de jeu. Comment les problèmes de JHA en ligne se comparent-ils ou pas aux autres problèmes associés à Internet? Comment la prévention et le traitement peuvent tenir compte de cet environnement en ligne et des risques spécifiques qu'il représente? À l'aide des résultats de deux enquêtes populationnels de ENHJEU-Québec menées auprès d'échantillons aléatoires représentatifs de la population du Québec (2009 : 11 88, 2012 : 12 008), la discussion visera à identifier les enjeux que pose internet à la recherche, à la prévention et au traitement des problèmes de JHA.



Résumé
13 h 50
VIH-TAVIE™ et TAVIE en santé™ : interventions infirmières en cybersanté pour soutenir la prise des antirétroviraux et l'adoption de comportements de santé auprès d'une clientèle VIH
Geneviève ROULEAU (CRCHUM), José CÔTÉ , Pilar RAMIREZ-GARCIA , Annick HERNANDEZ , Yann-Gaël GUÉHÉNEUC

Introduction :Il devient impératif d'innover dans de nouvelles modalités de soins pour relever les défis reliés à l'accroissement des problèmes chroniques de santé et aux soins complexes qui en découlent. Les interventions en cybersanté représentent une solution prometteuse.Objectifs :Un concept d'intervention infirmière virtuelle appelé TAVIE™ (Traitement, Assistance, virtuelle, infirmière et Enseignement) a été développé pour soutenir de manière personnalisée les personnes vivant avec un problème de santé chronique, comme les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), dans la gestion des défis inhérents à leur condition de santé. Deux interventions seront présentées : VIH-TAVIE™, conçue pour soutenir la prise des antirétroviraux; et TAVIE en santé, développée pour motiver l'adoption de comportements de santé.Méthode :Le développement des interventions est issu d'un croisement des savoirs clinique, empirique, théorique et d'un travail avec les experts des arts multimédia et de l'informatique. L'efficacité de VIH-TAVIE™ a été évaluée en milieu clinique à l'aide d'un devis quasi-expérimental et qualitatif.Résultats:Les PVVIH ont trouvé que l'infirmière virtuelle humanisait leur expérience de participer à VIH-TAVIE™ et ont retiré des bénéfices de l'intervention.Conclusion :VIH-TAVIE™ et TAVIE en santé™ sont présentement évaluées via un essai randomisé en ligne. L'évaluation de ces interventions ouvre une voie vers des changements dans les modes traditionnels de prestation des soins.



Résumé
14 h 10
Discussion
14 h 30
Pause
14 h 50 à 16 h 30
Communications orales
 Le soutien en ligne sur les réseaux sociaux
Présidence/Animation : Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)
14 h 50
Témoigner de son agression sexuelle sur les réseaux sociaux : formes du soutien social en ligne et hors ligne, et expérience des victimes qui témoignent
Christine Thoer (UQAM - Université du Québec à Montréal), Rym BENZAZA (UQAM - Université du Québec à Montréal)

A la suite de l'affaire impliquant l'animateur vedette Jian Ghomeshi, la Fédération des femmes du Québec et les fondatrices du blogue JeSuisIndestructible créent sur Twitter, le mot clic #AgressionNonDenoncee. Cet espace de parole, utilisé par des milliers de victimes, entraine une réflexion sur la question des agressions à caractère sexuel au Québec. L'objectif de cette recherche menée avec le regroupement des Centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, est de mieux documenter comment les femmes utilisent les plateformes des médias sociaux, notamment Twitter, pour témoigner de leur expérience d'agression. Les formes de soutien social que reçoivent les victimes en ligne comme hors ligne, à la suite de leur témoignage sont dégagées, tout comme l'expérience de la démarche de témoignage en ligne et son impact sur le parcours des victimes et leur processus de reconstruction. La communication s'appuie sur une analyse de contenu d'un corpus de messages publiés sur Twitter par des victimes d'agression sexuelle. Des entrevues avec des femmes ayant témoigné en ligne ont fait aussi l'objet d'une analyse qualitative. Nos résultats indiquent que le témoignage en ligne constitue une voie alternative et parfois complémentaire à d'autres formes de recherche d'aide. Ils soulignent l'importance de mener une réflexion sur les façons d'encadrer les témoignages des victimes d'agression sexuelle sur les médias sociaux.





Résumé
15 h 10
L'intégration des outils numériques pour les ressources de première ligne : exemple de projet pilote et enjeux
Michel LAFORTUNE (HUMÉRIK), Élizabeth BROSSEAU (Humérik)

Confrontés aux changements d'habitudes des jeunes dans l'utilisation des services de première ligne, nous avons piloté l'implantation d'un nouveau mode d'intervention par texto. La stratégie développée visait à intégrer cet outil numérique à d'autres plates-formes telles que le site de référence et les réseaux sociaux afin d'en maximiser les impacts.Objectifs de la présentation: 1) Identifier les principaux enjeux organisationnels, technologiques, cliniques et éthiques liés à l'implantation et l'intégration des outils numériques : texto, site de référence (web base), réseaux sociaux, 2) Identifier les conditions gagnantes de la mise en place et de la synergie entre ces plates-formes, 3) Illustrer par des données probantes et des exemples concrets la réalité de l'intervention par texto.Aperçu du contenu : 1)  Le processus : La planification stratégique, l'implantation et l'accompagnement clinique. Quelle technologie doit-on utiliser? Combien d'intervenants sont requis pour maintenir le service? Combien d'interventions sont possibles par jour? 2) Les avantages et les limites: peut-on vraiment intervenir en 140 caractères? Doit-on être disponible 24h/24h? Qui utilise le service? Quelles sont les règles de confidentialité? 3) Résultats de la recherche accompagnant cette démarche.



Résumé
15 h 30
Discussion
15 h 50 à 17 h 00
Communications orales
Le soutien en ligne : enjeux éthiques et déontologiques
Présidence/Animation : Christine Thoer (UQAM - Université du Québec à Montréal)
15 h 50
Le soutien en ligne et ses enjeux éthiques : pistes de réflexion
Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)

Les interventions en ligne à des fins de soutien dans le domaine  psychosocial et de la santé ont pris une extension considérable dans les dernières années. Cette amplification n'est pas sans soulever de nombreux enjeux dans le domaine de l'éthique et de la déontologie. Cette présentation  s'attachera à dégager les principaux champs de préoccupations, à partir d'une recension des travaux dans ce domaine, et ce au plan canadien et international. Les réflexions éthiques sur l'E-santé ont porté, d'une part, sur l'ensemble de ces services, et d'autre par sur des interventions particulières. Les cadres éthiques généraux mettent en évidence les problématiques touchant l'accessibilité aux services et leur distribution équitable, le maintien des exigences dans  les champs des responsabilités professionnelles et de leur partage, de même que la préservation de la confidentialité et de l'anonymat. Les  interventions spécifiques liées à la cyberthérapie suscitent, quant elles, des problèmes plus spécifiques comme la gestion des crises, les possibilités d'incompréhension entre clients et intervenants, la réduction des frontières entre les sphères privée et publique et les effets du bris dans le processus thérapeutique liés à des problèmes d'ordre technologique. Par contre, les questions éthiques entourant le recours à des groupes de support en ligne n'ont pas reçu la même attention, ce qui soulève les limites de l'encadrement éthique dans des domaines du cyberespace encore peu régulés.

Résumé
16 h 10
Discussion
16 h 30
Plénière
16 h 50
Mot de clôture