Parce que j'aime
le savoir !
Membre de l'Acfas

Keira MECHERI

Parce que j'aime
le savoir !
Membre de l'Acfas

Keira MECHERI

Imprimer
Je cherche à comprendre ce qui bloque et désoriente les individus dans leur marche vers une vérité qui fasse sens pour eux : n’y a-t-il pas une vérité universelle qui nous vient de notre appartenance à une seule et même humanité. Le modèle humaniste que je mets de l’avant vise à approcher les êtres humains du point de vue de leur profondeur en faisant de chacun un acteur de sa propre existence qui est chargé d’y infuser du sens. C’est sur l’horizon d’une ontologie du sujet que je cherche à conceptualiser un modèle fondé sur la sagesse – la Sophia –, modèle qui me permettra, je l’espère, de mettre le sujet au cœur même d’une clinique des soins spirituels.  Ainsi, j’en suis venue à étendre la question du « care » ou du « soin » jusqu’à en faire une question « ontologique » qui invite à définir la nature même de notre être à partir du soin. Le soin n’est plus alors une sorte d’annexe à nos vies mais il en est la condition même, le soin se définissant comme étant l’activité d’un vivant au prise avec les questions existentielles. Le soin est transformé, entre "Souci de soi" et "Vérité" (Foucault, 1986) dans l’approche de la« sophiatrie » que j’essaie de mettre de l’avant, en une question centrale dont la portée est à la fois thérapeutique, éthique et métaphysique.