Karen Messing
Karen Messing
Université du Québec à Montréal

Pourquoi une professeure-chercheure, auteure d'une centaine d'articles évalués par ses pairs et de quelques livres académiques, choisirait de produire un livre à l'intention d'un auditoire général? Pourquoi ai-je passé cinq ans à mordre ma plume (virtuelle) pour vulgariser mes expériences de recherche en santé au travail, un sujet qui n'attire pas souvent l'intérêt des médias ni du public.

Della
Dimitri Della Faille
Université du Québec en Outaouais

Notre ouvrage se situe quelque part entre une publication classique (style académique, problématisation, analyses, résultats et bibliographie) et une publication émergeant du milieu de la pratique musicale avec des codes stylistiques différents. Nous visions à concourir au décloisonnement des savoirs pour y inclure les savoirs de pratique. Ainsi, mon collaborateur et le co-auteur de ce livre, Cedrik Fermont, est musicien et n’a pas de formation universitaire. Sa contribution à parts égales…

PIerre Cosssette
Pierre Cossette
Université du Québec à Montréal

Dans cet ouvrage, je propose une vision à la fois globale et détaillée des règles à suivre pour celui qui veut être un chercheur convaincant, c’est-à-dire un chercheur qui va persuader le rédacteur en chef d’une revue ainsi que les évaluateurs auxquels il fait appel que son manuscrit mérite d’être publié dans cette revue. Il a donc pour objectif d’aider les chercheurs, en formation ou non, à préparer un projet de recherche et à rédiger un texte destiné à une revue savante.

Découvrir - Mars 2016
Yves Gingras
UQAM - Université du Québec à Montréal

Cet essai est né d’une interrogation : comment expliquer le retour en force, depuis les années 1980-1990, de la question des relations entre science et religion et des appels au « dialogue » entre ces deux domaines pourtant si éloignés par leurs objets et leurs méthodes?

Découvrir - Mars 2016
Thomas Boraud
CNRS

Thomas Boraud coprésidait le 16e Forum international Science et société de l'Acfas, en novembre 2015, à Montréal. Participant à l'atelier "Cerveau et libre arbitre", nous l'avons invité à nous présenter son dernier ouvrage dans cette rubrique.

Découvrir - Décembre 2015
Osire Glacier
Université Bishop's

Les droits humains émergent par "en bas". Les citoyens à l’échelle planétaire, y compris les citoyens marocains, se sont mobilisés pour exiger le respect de leur dignité humaine.

Découvrir - Octobre 2015
Chantal Pouliot
Université Laval

L’engagement des citoyens dans la redéfinition du problème, dans la constitution des connaissances scientifiques et dans les propositions de solutions a produit des effets sur la gestion de la controverse par les autorités municipales et provinciales.

Découvrir - Avril 2015
Valéry Ridde, Nicolas Barrau et Ludovic Queuille
Université de Montréal

L’un des défis de l'application des savoirs est de pouvoir attirer, intéresser, et retenir l’attention. Ainsi, nous avons décidé de nous embarquer dans une aventure relativement originale, croyons-nous : le partage des connaissances sous la forme de dessins satiriques.

Découvrir - Mars 2015
Yves Gingras
UQAM - Université du Québec à Montréal

Marie Victorin (1885-1944) fut un intellectuel exemplaire, intéressé de près aux problèmes de son temps, et qui n'a pas ménagé les interventions publiques pour défendre avec fermeté ses projets et ses idées sur l'enseignement et la culture scientifique. Il était en effet convaincu que « nous ne serons une véritable nation que lorsque nous cesserons d'être à la merci des capitaux étrangers, des experts étrangers, des intellectuels étrangers ».

Découvrir - Décembre 2014
Ethel Groffier
Université McGill

On ne peut pas s’opposer à une plus large accessibilité pour autant qu’elle soit fondée sur le mérite, pas plus qu’on ne peut refuser qu’une des tâches de l’université soit le service à la société dans laquelle elle se trouve. De là à accepter qu’elle soit transformée en entreprise commerciale régie par les lois du marché, que la liberté académique soit réduite à un cliché dénué de sens, que les recherches dépendent uniquement du bon vouloir des gouvernements et de l’industrie, il y a un pas…

Découvrir - Novembre 2014
Francis Gingras
Université de Montréal

Le livre Profession médiéviste s’inscrit dans la collection « Profession » des Presses de l’Université de Montréal qui se donne pour mission d’éclairer le rôle des universitaires dans la Cité. Ce petit ouvrage s’inscrit pour moi dans un contexte particulier, puisqu’il a été écrit, notamment, après le mouvement social du printemps 2012 qui a remis au centre du débat public la réflexion sur la place des intellectuels et des universités dans la société québécoise. Dans ce contexte, la…

Découvrir - Octobre 2014
Claude-Armand Piché
Chercheur indépendant

La rédaction de La Matière du passé est le fruit d’une longue réflexion prenant pour objet ce qui est dit dans les musées. Née d’une frustration alimentée par le caractère presque toujours immanent du discours sur l’histoire produit en milieu muséal, comme s’il allait de soit, la recherche à l’origine de cette publication s’est donné pour mission de mieux comprendre cette production discursive bicentenaire.

Découvrir - Septembre 2014
Éric Méchoulan
Université de Montréal

L'un des objectifs, dans ce livre, est d'examiner les valorisations actuelles de cette « nouvelle économie », proposer une sorte d’état des lieux, d’autre part, dilater les figures du présent dans l’épaisseur des temps passés pour y saisir des logiques à l’œuvre qui nous donnent accès à ce que nous vivons.

Découvrir - Avril 2014
Christian Bergeron
Université Laval

La modernité a fait sa marque au Québec comme ailleurs : virage à 180 degrés de la fécondité, divorce, remplacement de la famille par l'État pour de nombreux services aux enfants et aux personnes âgées [et redéfinition de la] conception même de la famille.

Découvrir - Mars 2014
Sanni Yaya
Université d'Ottawa

Pas de résumé

Découvrir - Février 2014
Marcelo Otero
Université du Québec à Montréal

L’individu humain ne souffre pas comme il le veut. La grammaire de sa souffrance ne lui appartient pas : elle est à tous et à personne.

Découvrir - Décembre 2013
Alain Létourneau
Université de Sherbrooke

Il est fréquemment demandé aux universitaires d’intervenir dans la presse écrite ou électronique. Pourquoi cette demande, qu’est-ce qui la motive? Comment les universitaires vivent-ils l’expérience d’avoir à "intervenir" dans l’espace, souvent contraignant, offert par les médias? Voilà deux questions à la source du présent ouvrage

Découvrir - Octobre 2013
Robert Gagnon
Université du Québec à Montréal

Suivre les traces d’Urgel-Eugène Archambault dans la deuxième moitié du XIXe siècle, c’est ainsi revoir les événements qui ont mené à la mise en place des grandes institutions d’enseignement primaire et universitaire.

Découvrir - Septembre 2013
Guylaine Beaudry
Université Concordia

Quelle est la raison d’être du bibliothécaire? Quelle est sa contribution à la société? Maintenant qu’Internet est bien entré dans nos vies, avons-nous encore besoin des bibliothèques et des bibliothécaires? Voilà les questions auxquelles l'auteure cherche à répondre dans ce livre.

Découvrir - Avril 2013
Étienne Berthold
Université Laval

Cet ouvrage a été conçu pour éclairer la situation présente et l'avenir du Vieux-Québec à l'aune de diverses expériences internationales. Il propose une « visite » de plusieurs quartiers historiques pour se familiariser avec les problématiques auxquelles ceux-ci sont confrontés, de même qu'avec les approches, les pratiques et les actions que leurs populations ont déployées pour les garder en vie, le plus longtemps possible...

Découvrir - Mars 2013
Sous la direction d'Isabelle Mahy et Paul Carle
Université du Québec à Montréal

Alors que nous concentrons notre attention sur le maintien de nos systèmes sociaux, nous oublions que leur renouvellement est un phénomène naturel, que leur changement est leur caractéristique permanente.

Découvrir - Février 2013
Gérard Bouchard
Université du Québec à Chicoutimi

Le trait principal qui fonde le caractère distinctif du modèle québécois consiste dans la reconnaissance d’un rapport entre une culture majoritaire et des minorités ethnoculturelles.

Découvrir - Décembre 2012
Célia Forget
Université Laval

Ce livre découle de 10 années de recherche consacrées aux nouveaux nomades nord-américains, les full-timers, qui vivent à l’année dans leur véhicule récréatif. Comme eux, la chercheure a pris la route...

Découvrir - Avril 2012
Chantal Bouchard
Université McGill

Les Québécois ont maintenant une meilleure opinion de leur langue qu’en 1960, mais malgré tous les progrès réalisés, un soupçon subsiste sur la légitimité de ses usages.

Découvrir - Mars 2012
Colette Bernier
Université Laval

"J’ai écrit ce livre pour comprendre l’effritement des idéaux d’éducation et de formation continue, qui avaient fait consensus durant la Révolution tranquille."