Découvrir - Avril 2016

Le 18 novembre 2015, sur les fils de presse circulait une belle nouvelle pour le milieu de la recherche, la signature d’une entente portant sur une réelle accessibilité pour les chercheurs aux données géospatiales du gouvernement du Québec.

Découvrir - Décembre 2015

Entretien réalisé le 18 novembre 2015 : Deux spécialistes du climat, la Canadienne Catherine Potvin de l'Université McGill et le Français Hervé Le Treut, du CNRS, livrent leurs regards croisés sur la COP21, et plus largement sur les relations entre science, politique et société sur leurs continents respectifs.

Découvrir - Février 2015

La ruralité est un champ de recherche qui encore aujourd’hui, au Québec et au Canada, n’est pas très développé. L’une de ces raisons : Gérald Fortin. Cet important sociologue québécois, de la même fournée que les Fernand Dumont, Yves Martin et compagnie, a commis un bouquin en 1971, La fin d’un règne, qui a fait école en sciences sociales. Il y disait, en résumé, qu’il n’y avait plus de ruraux au Québec, mais seulement des urbanisés à des degrés variables. Donc, plus d’objet à…

Découvrir - Octobre 2014

Le magazine Découvrir s’est entretenu de mobilisation des connaissances avec deux praticiens qui à travers leurs organisations y contribuent chacun à leur manière. Rencontre avec Caroline Roger, directrice du service des partenariats & du soutien à l'innovation de l’Université du Québec à Montréal et membre du Réseau Impact recherche (Research Impact), et Nicolas Pinget, responsable du développement des affaires chez eValorix.

Découvrir - Avril 2014

Au Yucatan, les villageois avec qui nous avons réalisé des études vivent de l'agriculture et de l'exploitation des ressources de la forêt, comme leurs ancêtres mayas, depuis des millénaires. Mais depuis plusieurs années, la saison sèche est de plus en plus longue et intense. Les cultures en pâtissent et les villageois intensifient leur utilisation de l'écosystème forestier.

Découvrir - Mars 2014

La presque totalité des plantes vertes terrestres prospèrent grâce à la symbiose mycorhizienne. Une vieille et heureuse relation avec les champignons datant de plus de 400 millions d’années. Un véritable moteur d’évolution.

Découvrir - Février 2014

Seul le quart des quelque 2 millions d’articles scientifiques publiés annuellement sont en accès libre. Et ce chiffre stagne douloureusement depuis 10 ans. Quelque chose de sérieux ferait-il obstacle?

Découvrir - Décembre 2013

L’économie politique internationale (EPI), telle qu’on la pratique aujourd’hui, est apparue au tournant des années 1970, aux États-Unis et en Grande-Bretagne simultanément. Ce ne sont pas des économistes qui en sont les initiateurs : aux États-Unis, ce sont des professeurs de sciences politiques, et en Grande-Bretagne, des historiens ou des politologues. La définition la plus citée de l’EPI est celle du professeur Robert Gilpin, selon qui cette discipline s’intéresse à « l’interaction…

Découvrir - Octobre 2013

Le 17 septembre dernier, Mireille Mathieu s’est entretenue avec Thérèse Gouin-Décarie. C’est là un moment privilégié que d’entendre Mme Gouin-Décarie revenir sur la longue carrière de chercheure, à l’âge vénérable de 90 ans.

Découvrir - Octobre 2013

Si les individus se désintéressent du bien commun, les institutions peuvent générer des effets négatifs désastreux, comme la corruption à grande échelle. Si au contraire les individus se prennent en main, elles peuvent avoir un effet levier fantastique pour accomplir de grandes choses.

Florence Piron

La place centrale des sciences et des technologies dans la vie contemporaine (santé, alimentation, transport, etc.) rend inacceptable l’éthique "classique" des chercheurs basée sur la neutralité et consistant à dire "je ne fais que mon métier de chercheur, je n’ai pas à m’intéresser aux usages qui sont faits de mon travail".

Découvrir - Novembre 2012

Pardonnez la banalité! Mais un prix nous amène aussi à prendre conscience du temps qui passe. En philosophie, cela a son importance.

Découvrir - Octobre 2012

L’activité de recherche s’inscrit dans un régime d’échange avec la société. Financement contre : expériences et publications, expertise et soutien du développement technique, analyses et perspectives de notre société dans le monde, etc. La politique scientifique que j’appelle de mes vœux consiste à tenir tout cela ensemble, à une époque où l’idéologie du progrès, qui constituait auparavant un ciment commun, s’affaiblit.

Découvrir - Septembre 2012

Le dialogue "science et société" est la reconnaissance que plusieurs rationalités sont à l’œuvre dans une société démocratique, et que celle-ci organise les actions qui permettent leur cohabitation en permanence par le débat.

Découvrir - Avril 2012

Dès que quelqu’un prononce le mot résidu, Simon Barnabé pense ressource et donc opportunité. Et si la matière est organique, le microbiologiste est encore plus heureux. Car il a alors à son service des centaines de petits ouvriers ne demandant pas mieux que de se mettre à l’ouvrage.