Imprimer

Récit de recherche - actualité : Que veut dire "remercier" dans les publications savantes?

Dans le cadre de mon doctorat, j’étudie les remerciements dans les articles scientifiques afin de mieux comprendre les pratiques d’attribution du crédit entre les chercheurs.

Les remerciements, ces courts paragraphes que l’on retrouve généralement à la toute fin des articles scientifiques, relèvent d’une forme de courtoisie académique où les auteurs d’une publication soulignent la contribution de collègues, assistants de recherche et étudiants. Ils permettent ainsi de révéler une facette de la collaboration scientifique qui autrement demeurerait invisible. En effet, les remerciements renferment souvent des détails quant au rôle de certains individus qui ont pris part à la recherche, mais dont la contribution n’est créditée nulle part ailleurs.

Grâce à l’analyse de plus de 1,5 million d’articles scientifiques publiés en 2015, les résultats préliminaires de mon projet de recherche montrent que les mesures de collaboration uniquement basées sur la signature scientifique (autorat) sous-estiment de façon importante les pratiques de collaboration des chercheurs, principalement dans les disciplines des sciences sociales et humaines. De plus, mes résultats confirment le déclin du chercheur solitaire, et ce, dans l’ensemble des disciplines étudiées, allant des sciences naturelles et biomédicales aux sciences sociales et humaines. Mes données montrent notamment que 40% des publications signées par un seul auteur comportent des remerciements à d’autres individus, témoignant d’une certaine forme de collaboration. L’inclusion de tous les individus qui ont contribué à un article scientifique – auteurs et remerciés – permettrait ainsi d’obtenir un portrait plus juste des pratiques de collaboration en recherche.

[M]es résultats confirment le déclin du chercheur solitaire, et ce, dans l’ensemble des disciplines étudiées, allant des sciences naturelles et biomédicales aux sciences sociales et humaines.

Adèle Paul-Hus

 

Auteur(e)

Adèle Paul-Hus
Université de Montréal

Adèle Paul-Hus est candidate au doctorat en sciences de l’information à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle est membre de la Chaire de recherche du Canada sur les transformations de la communication savante. Elle détient une maîtrise en sciences de l’information, ainsi qu’une maîtrise en anthropologie de l’Université de Montréal. Sa recherche doctorale s’intéresse à la fonction des remerciements dans le processus de communication savante.