Imprimer

Deuxième prix

Dmitri Fedorov

Polytechnique Montréal

Conception de systèmes mécaniques autoadaptatifs pour la locomotion

Dmitri Fedorov

Titre de la thèse non vulgarisé : Conception de systèmes mécaniques autoadaptatifs pour la locomotion.

Avez-vous déjà tenté de vulgariser votre thèse à votre famille? Qu’est-ce qui a constitué le plus gros défi? Ce processus a-t-il suscité des réactions cocasses?
Souvent, parce que je fais un doctorat, les gens s'imaginent que je suis un expert dans tout ce qui touche au génie mécanique, alors que je me concentre sur une application pointue d'un sous-domaine lui-même très restreint. La plus grande difficulté, c'est de faire la distinction entre les aspects fondamentaux et les détails secondaires. Fait vécu : alors que j'étais persuadé de faire la meilleure explication de ma vie pour impressionner les parents de ma copine alors que je les rencontrais pour la première fois, ce n'est que bien après que j'ai appris qu'ils n'acquiesçaient que par politesse, et que j'étais beaucoup moins clair que je le croyais! En ce sens, le concours MT180 m'a forcé à faire une sélection de mes meilleures métaphores et d'aller à l'essentiel.

Pour vous, que représente votre recherche : un rêve d’enfance devenu réalité, un choix de carrière réfléchi, etc.?
Je n'ai jamais pensé faire un doctorat jusqu'à ce que je me le fasse proposer par mon (futur) directeur de thèse. Au cours de mes études, je m'étais découvert un intérêt pour l'enseignement, et rester à l'université me permettait de continuer à donner des cours, tout en travaillant sur un sujet fascinant. Je ne regrette pas du tout mon choix!

Au quotidien, à quoi ressemble votre vie d’étudiant chercheur? Quelle est l’expérience la plus enrichissante que vous avez vécue en tant que chercheur?
Les jours se suivent et ne se ressemblent pas au doctorat, entre les périodes de travail intense et les moments de panne d'inspiration consacrés à la lecture de nouveaux travaux ou au retour à d'anciennes avenues. Ma partie préférée demeure la rédaction : une fois que les résultats ont été obtenus, créer les figures et le texte qui permettront de les communiquer de la façon la plus claire possible a toujours été très stimulant pour moi.  L'expérience la plus enrichissante demeure cependant ma première participation à une conférence internationale où j'ai dû présenter mes travaux en anglais pour la première fois, et où j'ai pu échanger avec plusieurs collègues de partout à travers le monde.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au concours Ma thèse en 180 secondes?
Mon directeur de thèse me mettait au défi de participer à chaque édition du concours depuis plusieurs années, mais j'ai toujours été appréhensif. J'ai finalement décidé de me lancer cette fois-ci, et je regrette maintenant de ne pas l'avoir fait plus tôt!

En participant à ce concours, en quoi avez-vous atteint de nouveaux sommets?
Rédiger un texte et travailler sur la présentation est une expérience beaucoup plus proche du théâtre que de l'enseignement, ce qui m'a forcé à sortir de ma zone de confort et découvrir une facette de moi que je ne connaissais pas. La participation à ce concours va rester un moment marquant de mes études.