Imprimer

118 colloques et 2 000 communications scientifiques : l’ACFAS vous convie au plus grand rendez-vous scientifique multidisciplinaire de la francophonie

Montréal, le 19 avril 2018 – Du 7 au 11 mai prochains, le Congrès de l’Association francophone pour le savoir – ACFAS célèbrera sa 86e édition! Plus de 3 000 chercheurs et étudiants chercheurs convergeront vers l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pour prendre part à quelque 2 000 communications dans le cadre de 118 colloques et 31 domaines de recherche.

Un avant-goût de la programmation

Les communications couvriront tous les secteurs : sciences de la santé, sciences naturelles, mathématiques et génie, lettres, arts et sciences humaines, sciences sociales et éducation. Des colloques multisectoriels seront aussi au programme, de même que des activités portant sur différents enjeux de la recherche. Voici quelques suggestions de colloques qui traitent d’enjeux d’actualité, révèlent des résultats de recherche probants ou mettent en lumière les plus récentes avancées dans leur domaine.  

① En principe, chaque chercheur est libre de choisir ses sujets de recherche, les méthodes qu’il emploie, l’endroit où il diffuse ses résultats. Cependant, plusieurs contraintes pèsent sur cette liberté. Le colloque La liberté académique et la responsabilité scientifique : deux valeurs en quête de sens (C5) souhaite apporter des pistes de solution en reconnaissant le caractère social de la science et la responsabilité scientifique qui en découle.

② L’intense ronde de consultation qui a mené à la loi sur l’aide médicale à mourir a permis de créer un certain consensus autour de cette question, pourtant extrêmement délicate. Malgré cela, cette loi est de plus en plus critiquée. Le colloque L'aide médicale à mourir au Québec et la liberté de penser (C10) rassemblera certains des premiers défenseurs de la loi québécoise, ainsi que des auteurs, chercheurs et cliniciens, invités à discuter de l’évolution de leur pensée.

③ La multimorbidité a des conséquences importantes, allant de la diminution de la qualité de vie à une augmentation des risques de décès. L’ampleur de la situation suppose une surveillance attentive, mais elle n’existe toujours pas au Canada. Le colloque Multimorbidité et fardeau global des maladies chroniques : les enjeux liés au développement de la surveillance populationnelle (C105) propose de discuter du cadre scientifique permettant d’établir une telle surveillance.

④ La prise en charge des personnes en perte d’autonomie représente un grand défi, surtout pour une société vieillissante telle que la nôtre. L’arrivée sur le marché de nombreux objets connectés à Internet permet déjà à de nombreuses personnes en perte d’autonomie de rester à domicile, ce qui améliore leur qualité de vie tout en réduisant les coûts qui y sont associés. Le colloque Internet des objets et technologies au service de la santé et du maintien à domicile (C201) souhaite explorer les possibilités offertes par cette petite révolution technologique.

⑤ L’exploitation forestière, la transformation du bois et son utilisation produisent une grande quantité de déchets souvent inutilisés. Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) voit dans ces déchets l’un des principaux outils de lutte contre les changements climatiques. Le colloque De bois mal aimé à produits à haute valeur ajoutée (C205) présentera certains des projets les plus prometteurs au Québec.

⑥ Les minéraux enregistrent les processus géologiques dans leur texture, leurs associations, la structure de leurs cristaux et leur chimie. Le colloque Les minéraux : témoins des processus géologiques (C210) permettra de constater l’état d’avancement des connaissances sur les minéraux, l’unité de base des roches. Il sera notamment question des indicateurs cinématiques et de déformation, de la chimie minérale et des échanges eau-roche.

⑦ La présentation de la nouvelle politique culturelle par la ministre du Patrimoine, à l’automne 2017, a animé un large débat sur la fiscalité imposée aux entreprises télévisuelles à l’heure du numérique. Le colloque La télévision québécoise dans tous ses états (C311) souhaite pousser plus loin la discussion. 

⑧ L’école étant, après la famille, le principal milieu de vie des jeunes, il est important d’identifier les éléments du contexte scolaire qui peuvent avoir un impact sur leur santé physique et mentale, et de comprendre comment ces éléments agissent. Comment l'environnement scolaire peut-il contribuer à la santé et au bien-être des jeunes? (C403) permettra de mettre en lumière la contribution unique de l’école comme milieu de vie. 

⑨ Environ 56 % des immigrants arrivés au Canada entre 2011 et 2016 ont choisi de s’installer à Montréal, Vancouver ou Toronto. Pourtant, les politiques d’immigration actuelles tentent de diversifier les endroits où emménagent les nouveaux arrivants, mais sans grands résultats. Qu’est-ce que les décideurs publics peuvent faire pour atteindre leurs objectifs? Quel potentiel économique les régions peuvent-elles offrir aux immigrants? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles le colloque Les défis de la régionalisation de l'immigration au Québec et au Canada (C408) tentera de répondre.

⑩ Le mouvement #MoiAussi a placé le sujet de la violence faite aux femmes au cœur de l’actualité. Dans ce climat d’effervescence, les chercheurs sont sollicités pour expliquer, analyser et soutenir les revendications féministes. Le colloque Étudier les violences faites aux femmes : enjeux méthodologiques, théoriques et politiques (C426) souhaite prendre du recul pour examiner les questions soulevées par les relations complexes s’établissant entre militantisme et recherche scientifique.

⑪ Le cours Éthique et culture religieuse aborde la religion dans sa dimension culturelle et prône la neutralité de l’enseignant. Cette neutralité est-elle vraiment possible? Jusqu’à quel point un enseignant peut-il accepter l’expression d’idées religieuses fondamentalistes en classe? Ce sont les principales questions que le colloque L'éducation à la religion, le développement spirituel et les fondamentalismes à l'école laïque : quelle « neutralité » pour les enseignants? (C503) souhaite aborder.

⑫Le taux de diplomation secondaire chez les Autochtones du Québec est d’à peine 38 %. Le colloque La décolonisation de la scolarisation des populations autochtones : sens et défis (C522) se penchera sur cette problématique. Il insistera sur le fait que l’enseignement n’est pas adapté à la réalité des Autochtones puisqu’il valorise peu leur culture et leur mode de vie.

⑬ Les villes sont particulièrement vulnérables aux changements climatiques. Il suffit de penser aux inondations qui ont frappé Houston en août 2017 pour le constater. Le colloque Regards multidisciplinaires sur l’adaptation aux changements climatiques dans les futures villes : quelles nouvelles formes, insuffisances et nouvelles pistes? (C601) souhaite analyser les impacts actuels et prévus du réchauffement de la planète sur les villes et réfléchir aux meilleures façons de les adapter à cette nouvelle réalité.

⑭ Le fichier de population BALSAC regroupe près de trois millions d’actes de mariages, de naissances et de décès. Il permet d’étudier le développement sociohistorique de la population depuis les débuts de la Nouvelle-France jusqu’aux années récentes. Avec l’avènement de nouveaux outils technologiques, il amorce une nouvelle phase de son existence. Le colloque BALSAC d’hier à demain (C611) fera état de la recherche actuelle, identifiera des pistes susceptibles de maintenir le fichier attrayant pour la communauté scientifique et de discutera des stratégies, méthodes et directions à privilégier pour faciliter son développement. 


Accès gratuit à plus de 600 communications libres 

Scientifiques chevronnés et de la relève dévoileront leurs résultats de recherche lors de communications orales ou par affiches, gratuites et ouvertes à tous. Parmi les sujets abordés cette année : 

•    Comment les enfants apprennent-ils la peur en observant leur parent?
•    Corriger la vision des couleurs des daltoniens avec des lunettes : est-ce vraiment possible?
•    Coûts du suivi de grossesse pour les femmes migrantes sans assurance médicale à Médecins du monde Canada en 2016
•    Cyberdépendance : plaisanterie ou pathologie?
•    Défis et réalités des femmes élues de Kahnawà:ke
•    Le téléphone intelligent : de la fouille policière sans mandat judiciaire à la vie intime des citoyens
•    La perception du sens au travail chez les milléniaux
•    Le plein air au Québec : un impact important pour la société et les citoyens
•    L’exposition à la violence conjugale en cooccurrence avec d’autres problématiques familiales : quel sens en font les adolescents?
•    La tablette en classe : un outil motivationnel sous conditions

Le programme complet du Congrès 2018 est disponible en ligne sur le site de l’ACFAS. Vous pouvez également suivre l’Association sur Facebook, Twitter et Instagram


À propos de l’ACFAS
Créée en 1923, l’Association francophone pour le savoir – ACFAS s’attache à promouvoir l’activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l’Association regroupe quelque 5 000 scientifiques de tous les secteurs de la connaissance.

– 30 –

Source : Association francophone pour le savoir - ACFAS

Renseignements et accréditation média : Kilicom Relations publiques
Stéphanie Quirion                                                                                         
Tél. : 514 845-8222, poste 223 – Cell. : 514 260-0603
squirion@kilicom.com