Connexion utilisateur

80e du Congrès de l'Acfas

Colloque 618 - Le développement professionnel : regards pluridisciplinaires

Du lundi 07 mai à 09 h 00 au mardi 08 mai à 16 h 00.
Responsable(s)
Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Description

La professionnalisation constitue le thème structurant autour duquel s’organisent les changements vécus depuis au moins trois décennies par différents métiers dans le monde occidental, et non seulement. Force est d’admettre, avec Wittorski (2007), que le discours sur la professionnalisation renvoie à des sens différents. Entre autres, la professionnalisation se définit comme un « processus de construction des connaissances, savoirs et identités reconnus comme faisant partie de la profession choisie » (Wittorski, 2007, p. 3). Mais comment décrire ce processus ? Les professionnels de différents domaines d’activité ont-ils la même compréhension du développement professionnel ? Le développement professionnel vise-t-il les mêmes finalités dans les différents domaines d’activité ? Quelles sont les dimensions spécifiques visées, en fonction du domaine d'activité et de l'étape de carrière ? Quels dispositifs de soutien les divers organismes professionnels mettent-ils en place ? Quelles stratégies de développement professionnel sont privilégiées, dépendamment du champ d’activité et de l’étape de carrière ? Voici tout autant de questions auxquelles les intervenants dans ce colloque apporteront des éclairages originaux, provenant surtout d’une mise en perspective pluridisciplinaire. Ce colloque s’adresse aux formateurs, aux responsables de la formation continue dans différentes organisations professionnelles et/ou syndicales, aux théoriciens en quête de nouveaux angles de réflexion sur cette problématique ainsi qu’à toute personne désireuse de mieux comprendre sa propre trajectoire professionnelle.

Lundi 7 Mai 2012

9 h 00 - 10 h 15
Liens entre recherche et pratique dans le développement professionnel
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
9 h 00_rem_
Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Mot de bienvenue
9 h 15_rem_
France Beauregard Université de Sherbrooke

D’une conférence à de l’accompagnement : présentation de trois cas où des professionnels ont voulu poursuivre leurs réflexions à la suite d’une communication

(Afficher le résumé)

Nous sommes souvent appelés en tant que chercheur, lors de congrès ou colloques, à présenter des résultats de recherche à des professionnels ou à des praticiens. Différents objectifs sont ciblés par ces communications. Il peut s’agir de la présentation d’une étude précise, de l’évolution d’un concept, de montrer les avancées les plus récentes dans un domaine, de répondre à un questionnement, etc. Mais, qu’arrive-t-il après nos présentations? Est-ce que les professionnels se sentent concernés? Retournent-ils dans leur milieu sans plus? Que retiennent-ils? Amorcent-ils une réflexion? Sont-ils rassurés à l’égard de leurs pratiques ou au contraire inquiets? Dans cette communication, nous allons présenter trois cas où, à la suite d’une conférence, des professionnels ont contacté la chercheure pour les accompagner dans leurs réflexions sur leurs pratiques. Les deux premiers concernent des professionnels du milieu scolaire et touchent des questionnements qu’ils ont eus quant à la pertinence des leçons et des devoirs, et des moyens favorisant l’engagement parental lors de projets de littératie familiale. Le troisième cas est l’accompagnement de gestionnaires et de praticiens du milieu de la réadaptation dans l’identification des comportements qu’ils considèrent représentés les valeurs professionnelles véhiculées dans leur milieu de travail.  Dans chaque situation, la chercheure s’est inspirée des  principes de Knowles (1973) pour répondre à la demande des professionnels.

9 h 45_rem_
Renée Pinard Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec

Un transfert de connaissances au service du développement professionnel en éducation

(Afficher le résumé)

En tant qu’acteur clé du domaine de la réussite éducative des jeunes, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) constitue un pôle de développement reposant sur deux points d’ancrage : les connaissances scientifiques et les pratiques innovantes. Si le jeune est la finalité ultime du travail du CTREQ, la promotion de l’utilisation des connaissances scientifiques et de l’innovation en éducation vise quant à elle les artisans de la réussite éducative, dont le personnel enseignant, en premier lieu. Contribuer à son développement professionnel est une grande préoccupation du CTREQ. Après avoir présenté le Centre de transfert et quelques grands concepts au cœur de sa mission, sera expliquée l’évolution de ses activités au cours des dix dernières années. Comprendre l’évolution de nos modalités de transfert et ses raisons permettra d’exposer, par la suite, de quelle façon le transfert de connaissances, tel que promu au CTREQ, favorise de plus en plus un développement professionnel interactif et intégré au travail. Nous verrons également qu’un développement professionnel interactif qui se vit alors que les pratiques se développent, ne peut prendre place que là où il y a un environnement qui encourage les apprentissages communs et l’émergence de nouvelles connaissances en faveur de la réussite éducative des jeunes du Québec. 

10 h 15_rem_
Pause
10 h 30 - 12 h 00
La formation initiale, étape de début du développement professionnel
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
10 h 30_rem_
Michèle Hébert Université d’Ottawa, Manon Tremblay Hôpital Montfort, Pascal Lefebvre Université d’Ottawa, Christine Albert Hôpital Montfort, Mélanie Lévesque , Marie-Odile Hamelin-Agostino

Identité professionnelle et formation universitaire professionnalisante

(Afficher le résumé)

À l’admission dans les programmes de formation en santé, les étudiants ont souvent une vague compréhension de la discipline choisie (Frankland, 2010). Leurs premières activités d’apprentissage seront cruciales pour raffiner cette compréhension et pour construire leur identité professionnelle (Tremblay et Dubouloz, 2006). Ils y construiront des représentations socioprofessionnelles permettant l’identification à leur groupe disciplinaire (Riopel, 2006). Pour favoriser et étudier le développement des représentations socioprofessionnelles des étudiants en réadaptation à l’Université d’Ottawa, 14 causeries ont été organisées, 6 par programme, regroupant professeurs, étudiants et mentors professionnels. Une approche disciplinaire et la relation d’aide sont les référents centraux les plus importants des représentations socioprofessionnelles de la majorité des étudiants au début de la période des causeries. À la fin de la cette période, le concept de relation d’aide est supplanté par des techniques d’intervention disciplinaire et par divers aspects de la pratique professionnelle. Une plus grande diversité et richesse des représentations est alors observée. L’étude des représentations socioprofessionnelles permet de comprendre la maturation professionnelle que vivent les étudiants pendant leur formation et ainsi de moduler les expériences d’apprentissage qui jalonnent leur parcours universitaire pour soutenir leur processus de développement identitaire.

11 h 00_rem_
Mylène Leroux UQO - Université du Québec en Outaouais

Points de vue d’acteurs diversifiés de l’éducation quant à l’apport des stages pour le développement professionnel des enseignants

(Afficher le résumé)

Depuis la révision des programmes de formation à l’enseignement au Québec (années 90), les stages de formation pratique doivent compter pour un minimum de 700 heures dans la formation initiale universitaire. Au cours des quatre années de cette formation, les étudiants sont amenés à développer plus particulièrement douze compétences professionnelles, identifiées dans le référentiel du ministère de l’Éducation du Québec (MEQ, 2001). Le développement de ces compétences est appelé à se poursuivre tout au long de la carrière des enseignants, par le biais de la formation continue. Plusieurs s’entendent pour dire que les stages apportent une contribution essentielle, voire indispensable, dans le développement professionnel des enseignants. Or, que peut-on dire de la nature et de la spécificité de cette contribution, quelles sont ses limites et qu’en pensent les différentes personnes impliquées (étudiants-stagiaires, enseignants, formateurs et chercheurs universitaires, directions d’établissement, etc.)? À partir de la littérature sur le sujet et d’une consultation sur l’insertion professionnelle réalisée à l’automne 2010 auprès de divers acteurs de l’éducation pour l’Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP), cette communication vise à explorer l’apport des stages de formation pratique dans le développement des compétences professionnelles des enseignants.

11 h 30_rem_
Iulia Mihalache UQO - Université du Québec en Outaouais, Myriam Legault-Beauregard UQO - Université du Québec en Outaouais

Développement professionnel des futurs traducteurs : LinguisTech, un pont entre le monde professionnel et le milieu universitaire

(Afficher le résumé)

La mémoire collective, le monde professionnel ou le milieu universitaire se sont toujours représenté la pratique de la traduction de diverses manières, l’assimilant tantôt à un simple transfert de mots ou à une activité interculturelle, à un acte de communication ou encore à une pratique qui inclut aussi « la localisation, la versionisation, l’édition, la rédaction technique multilingue, l’adaptation, la révision, la traduction synoptique, etc. » (UE, 2009). Le profil du traducteur même a non seulement évolué au fil du temps, modelé par les représentations publiques des cultures et des époques, mais s'est aussi multiplié, notamment en raison du développement technologique, de la diversification et la transformation des marchés et de l'« ouverture » des pratiques, des environnements de travail et des outils. Dans cette communication, nous présenterons d’abord un survol des compétences et sous-compétences technologiques du traducteur selon le monde professionnel et le milieu universitaire et révélerons la multiplicité des images du traducteur ou ses différents profils. Ensuite, nous présenterons le travail accompli jusqu’à présent dans le cadre du projet « Un outil d’aide à l’appropriation des technologies langagières chez les étudiants en traduction » (www.linguistech.ca) afin de montrer comment les différentes capsules pédagogiques que nous avons créées peuvent aider les futurs traducteurs à développer leurs compétences et sous-compétences technologiques. 

12 h 00_rem_
Dîner
13 h 15 - 14 h 45
Dispositifs de formation initiale et continue des professionnels
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
13 h 15_rem_
Yvonne Da silveira UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Bilan d’un microprogramme de formation à l’enseignement d’une langue seconde en contexte autochtone sur mesure

(Afficher le résumé)

Dans le cadre des formations offertes à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue aux enseignants en service, nous avons élaboré un Microprogramme de 1er cycle de formation à l’enseignement d’une langue seconde en contexte autochtone afin de répondre à des besoins exprimés par des communautés des Premières Nations dans le cadre du projet Yawenda, revitalisation de la langue huronne-wendat. Ce microprogramme, constitué de cinq cours, a été offert en vidéoconférence à une première cohorte d’étudiants adultes situés dans différentes communautés de 2009 à 2011.  Des adaptations ont été vécues autant de la part des professeurs que de celle des étudiants pour arriver à atteindre les objectifs de la formation. Le but de notre communication est de faire le bilan des activités de formation en vue de dégager des leçons apprises de l’expérience concernant la collaboration université-communauté et certains aspects du déroulement du programme en tant que responsable de programme et professeure ayant participé aux activités de formation.

13 h 45_rem_
Alice Ionescu Université de Craiova

De l’enseignant de langue étrangère au professionnel des langues - enjeux de la formation continue des professeurs de français langue étrangère en Roumanie

(Afficher le résumé)

En Roumanie, on assiste à une demande croissante de professionnalisation du métier d’enseignant et à la mise en place graduelle de programmes et de dispositifs centrés sur la formation des compétences professionnelles spécifiques. Les enseignants de FLE (français – langue étrangère) ont la possibilité de se former à travers les programmes nationaux ou internationaux soutenus par différents organismes (Ministère de l’Éducation et de la Recherche, Association Roumaine des Professeurs de Français, Centres de Ressources, d’Information et de Documentation, Inspectorats Scolaires départementaux, Maisons des Enseignants, Centre régional francophone pour l'Europe centrale et orientale, Agence Universitaire de la Francophonie, etc.). Le but de cette présentation est de faire état de la situation actuelle et d’esquisser les perspectives de la formation continue des enseignants de FLE en Roumanie, telles qu’elles se préfigurent à travers les reformes proposées dans la nouvelle Loi de l’éducation nationale (2012).

14 h 15_rem_
Iulia Tiron Université de Sherbrooke

La formation d’appoint proposée aux diplômés de l’extérieur du Québec en santé : défi personnel et institutionnel

(Afficher le résumé)

Depuis 1995, les gouvernements provincial et fédéral travaillent en collaboration avec les ordres de formation professionnelle, les centres de formation professionnelle et les CEGEP dans le but de faciliter l’intégration sur le marché des diplômés formés à l’étranger en santé au Québec. Entre autres, fut mise sur pied une formation d’appoint qui conduit à l’obtention du droit de pratique à titre d’infirmière auxiliaire au Québec. Au fil des années, le curriculum de cette formation a connu plusieurs changements majeurs, afin de mieux développer les compétences attendues sur le marché du travail. Depuis janvier 2012, les Centres de formation professionnelle offrent un programme destiné à une clientèle formée de professionnels qui n’ont pas pratiqué leur métier depuis quatre ans. Par le biais d’une analyse comparative entre le nouveau programme (Formation d’appoint visant l’obtention du droit de pratique à titre d’infirmière ou d’infirmier auxiliaire) et l’ancien (Santé, assistance et soins infirmiers), nous visons à mieux comprendre quelles compétences sont développées et comment les changements apportés contribuent à mieux développer ces compétences. Les résultats obtenus permettent d’identifier des pistes de réflexion et d’action que nous proposons aux formateurs œuvrant dans le secteur de la santé et dans l’implantation de la formation d’appoint de différents centres.

14 h 45_rem_
Pause
15 h 00 - 16 h 30
Stratégies de développement professionnel - points de vue des acteurs (1)
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
15 h 00_rem_
Isabelle Rivest Université de Sherbrooke

Élaboration d’un référentiel pour soutenir les conseillers pédagogiques dans la régulation de l’accompagnement du développement des compétences professionnelles des enseignants

(Afficher le résumé)

Étant donné les exigences liées à l’accompagnement du développement continu des compétences professionnelles en enseignement, les conseillères et conseillers pédagogiques ont besoin d’outils afin de ne plus naviguer seulement selon leur intuition. Les représentations en lien avec la façon dont sont construites les compétences constituent des éléments importants du processus d’accompagnement, les formateurs doivent avoir une représentation suffisamment partagée de ce que sont les compétences professionnelles et de la manière dont elles se développent à travers l’exercice de la profession. Leur expertise et leur jugement professionnel pourront être davantage balisés par un référentiel de compétences professionnelles en enseignement. Ainsi, un référentiel a été conçu dans la logique d’un modèle cognitif de l’apprentissage. Il circonscrit la trajectoire de développement de quatre compétences et encadre la détermination d’indicateurs précis, ce qui concourt à définir les modalités d’accompagnement les plus judicieuses en vue d’atteindre un niveau supérieur de développement. Le modèle cognitif représente une modélisation qui repose sur des données validées qui circonscrivent les étapes du développement d’une compétence à partir d’apprentissages critiques. Le référentiel validé en contexte authentique dans une approche de type recherche-développement permet donc de fournir aux conseillères et conseillers pédagogiques un dispositif sur lequel leur agir professionnel peut s’appuyer.

15 h 30_rem_
Maia Morel Université de Montréal, Maria Harea Université Pédagogique d'État de Chisinau, Moldavie

Se former en continu : les préoccupations professionnelles des enseignants du primaire en Moldavie

(Afficher le résumé)

En Moldavie, membre de l'ex-URSS, le contexte social et politique a profondément évolué avec l'indépendance du pays en 1991 et avec les importants changements à caractère géopolitique qui se sont produits pendant les deux dernières décennies en Europe. Si une certaine passivité d’esprit est encore très présente dans la société, du moins les documents officiels se sont-ils mis en harmonie avec les réalités d’une nouvelle étape historique du pays. C'est pourquoi nous nous sommes proposé d'analyser les projets de carrière et les intérêts professionnels des enseignants du primaire dans le cadre de la mise à jour de leurs compétences. Comment la transition d'un pays tel que la Moldavie d’un régime totalitaire à une démocratie, d’un type de citoyenneté docile vers le droit à l’expression, d’un pouvoir absolu de l’État vers l’autonomie institutionnelle, a-t-elle transformé la perception qu'a l'enseignant de ses besoins intellectuels et de son avancement dans son parcours professionnel ? Telle est la question à laquelle nous avons tenté de répondre. Pour ce faire, nous avons choisi de mener une étude exploratoire de type qualitatif, qui offre une image détaillée des préoccupations professionnelles des enseignants du primaire dans la perspective d'une rénovation de la société moldave. 

16 h 00_rem_
Yamina Bouchamma Université Laval, Marc Basque Université de Moncton
Le développement des compétences des directions d’écoles : quelles formations?
(Afficher le résumé)

Les nombreuses transformations de la société ont généré de grands changements dans les écoles, ce qui engendre de la complexité dans le travail des directions d’écoles (Bush, 2008; Dorward, 2009; Warfield, 2009). Les écrits continuent de montrer l’effet des directions d’écoles sur la réussite scolaire des élèves et ce, à travers leur influence sur la motivation du personnel, son engagement, les conditions de travail, la distribution des pouvoirs (Leithwood et coll., 2006; Leithwood, 2007), ou encore par l’organisation et la culture de l’école (Wahlstrom, 2008 ; Robinson et coll., 2008). Mais comment doter ces directions de compétences indispensables dans une société en continuel changement? Dans cette communication nous présentons les résultats d’une étude exploratoire auprès de directions d’écoles du Québec et du Nouveau-Brunswick quant à leurs formations et à leur travail quotidien. En quoi leurs formations affectent-elles leurs pratiques et leur sentiment de compétence et d’efficacité dans leur travail quotidien? Quels aspects de la formation reçue influence particulièrement leur travail? Quelle vision se font-ils de leur formation et quels rapports établissent-ils entre cette formation et leur rôle? Quels moyens la formation initiale et continue peuvent être mis à contribution pour le développement de communautés éducatives? Et quelles nouvelles formes pourraient  prendre cette formation?

16 h 30_rem_
Synthèse
16 h 45 - 17 h 30
Présentation : Les Éditions Peisaj - invités : Pierre Morel, directeur; Donatille Mujawamariya, auteure; Réal Bergeron, auteur
Cocktail
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C

Mardi 8 Mai 2012

9 h 00 - 10 h 30
Stratégies de développement professionnel - points de vue des acteurs (2)
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
9 h 00_rem_
Annabelle Caron Université de Montréal, Godelieve Debeurme Université de Sherbrooke

L’écriture en formation initiale des maîtres au préscolaire et au primaire au Québec : contributions du mémoire professionnel

(Afficher le résumé)

Le degré de maitrise des compétences langagières par les futurs enseignants est couramment déploré. Qualifiés de piètres scripteurs (Préfontaine, 1998) ou ayant un rapport singulier avec l’écrit (Reuter, 1996), ils souhaitent améliorer leurs compétences langagières. Pour ce faire, différentes universités ont mis en place des mesures d’aide et d’accompagnement des candidats en difficulté. Dans leur parcours à visée professionnalisante, ils vivent diverses expériences scripturales qui ne servent pas d’abord à «améliorer» l’écrit, mais qui offrent des occasions de développer les compétences scripturales qu’ils peuvent réinvestir. Ces écrits empruntent différentes formes : récit de vie, portfolio, journal de formation, mémoire professionnel (Crinon et Guigue, 2006). Parmi ces outils, le mémoire professionnel est relativement peu répandu dans le contexte nord-américain, voire au Québec, alors qu’il pourrait être l’occasion de s’approprier individuellement des « objets de savoirs » (Altet, 2006). C’est pourquoi nous avons d’abord voulu vérifier, dans le cadre d’une étude exploratoire, si le futur enseignant découvre les spécificités de l’objet « écriture » à travers cette activité. Ensuite, nous avons interrogé les particularités de sa démarche d’un point de vue professionnalisant afin d’en savoir plus sur son degré de sécurité linguistique avant d’intégrer le marché du travail.

9 h 30_rem_
Liliana Maria Marca UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières, Liliana Marca Cs du Litoral

La formation des enseignants, là où la route s’achève

(Afficher le résumé)

En région éloignée, sur la Basse-Côte-Nord, certaines écoles se trouvent coupées du monde, loin de routes, isolées par les tempêtes. Les enseignants de ces écoles ne connaissent pas toujours, de prime abord, la complexité de leur environnement de travail et la spécificité culturelle de leur clientèle. Que devraient-ils savoir, les enseignants qui commencent une carrière en région éloignée ? Y a-t-il en place un système de formation adéquat pour accompagner ces enseignants ? Entre desideratum et réalité, la limitation des ressources oblige les commission scolaire à jongler avec l’impossible… 

10 h 00_rem_
Julie Gosselin Université d’Ottawa, Paul Greenman UQO - Université du Québec en Outaouais, Jean Grenier Université d’Ottawa

Les enjeux du développement professionnel des psychologues travaillant en soins primaires

(Afficher le résumé)

Les changements récents dans les systèmes de santé favorisent une vision holistique de la santé et de la prestation des services reliés. Ceux-ci ont fait en sorte que la psychologie clinique occupe une place de plus en plus importante dans les milieux médicaux (Grenier, 2010), dans la mesure où ces professionnels auront à adopter une vision plus élargie de la santé et de leur champ de pratique, et à apprendre à bien fonctionner et à contribuer dans ces milieux non-traditionnels.  Il est à noter que les milieux médicaux en question sont ceux de première ligne, vers lesquels les patients se dirigent pour la majorité de leurs services de santé non-urgents («  soins primaires » selon Raggi, 2011). Le but de cette présentation est de mettre en évidence des stratégies de développement professionnel pour les psychologues qui pratiquent en soins primaires. Pour ce faire, nous expliquerons le construit et le processus de « développement professionnel » traditionnel des psychologues. Ensuite, nous détaillerons les habiletés spécifiques nécessaires pour les psychologues qui travaillent en soins primaires, ainsi que la façon dont les modèles courants de développement professionnel pourraient aider à transmettre aux psychologues les connaissances et les habiletés pertinentes à la pratique psychologique dans ces milieux. Nous concluons avec une discussion des implications pour la formation, la pratique et les politiques en matière de psychologie en soins primaires.

10 h 30_rem_
Pause
10 h 45 - 12 h 15
Moyens de développement professionnel
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
10 h 45_rem_
Francine d'Ortun UQO - Université du Québec en Outaouais

L’autoformation comme dispositif de formation continue : étude des motifs, des objectits et des stratégies d’enseignants

11 h 15_rem_
Jean Grenier Institut de recherche de l'Hôpital Montfort, Marie-Hélène Chomienne Université d’Ottawa, Kathleen Lalande , Suzanne Ménard , Elina Farmanova , Katerina Lemay , Anifa Kalay , Reem Massarani

Interdisciplinarité entre résidents et apprenants en médecine familiale, psychologie et sciences infirmières : attitudes des uns envers les autres

(Afficher le résumé)

Parmi les stratégies utilisées dans le contexte de la réforme des soins de santé primaires (au Canada et internationalement), l’interdisciplinarité se trouve au premier plan.  Ceci dit, de manière générale, la littérature et l’expérience clinique s’accordent pour faire ressortir l’observation que travailler ensemble ne se fait pas sans défis, et que les défis peuvent être différents dépendamment des professions et des contextes organisationnels.  Dans le cadre d’une initiative pédagogique financée par Professions Santé Ontario du Ministère de la santé et des soins de longue durée de l’Ontario, une psychologue et une infirmière praticienne ont été intégrées dans une unité de médecine familiale pendant 2 ans. Des opportunités d’interaction interdisciplinaire ont été implantées pour permettre aux résidents et apprenants des trois disciplines d’interagir ensemble ainsi qu’avec un médecin de famille, la psychologue et l’infirmière praticienne. Des groupes de discussion sur les attitudes des uns envers les autres ont été menés avant et après l’intervention. Les résultats suggèrent que les résidents en médecine familiale acceptent plus facilement de travailler avec un/une psychologue comparativement à un/une infirmière praticienne. Une discussion sur les explications potentielles des résultats sur la pratique clinique ainsi que des implications sur la formation professionnelle et interprofessionnelle s’en suit.

11 h 45_rem_
Ann-Louise Davidson Université Concordia, Nadia Naffi , Roxanne Lamothe , Claire IsaBelle Université d’Ottawa, Hélène Fournier , Éric Génier

La nécessaire articulation entre théorie et pratique pour le développement des communautés d'apprentissage professionnelles

(Afficher le résumé)

Depuis les dix dernières années, les milieux scolaires francophones ont développé un intérêt pour la mise en place de communautés d’apprentissage professionnelles (CAP) dans les écoles. De plus en plus d’études exposent les avantages d’un fonctionnement en CAP, tels que l’accroissement de la réussite scolaire des élèves, un développement professionnel plus soutenu des enseignants, un meilleur apport de la culture linguistique de l’école. Or, même si de nombreux avantages ont été soulignés, il demeure que peu d’écoles réussissent à atteindre un stade de fonctionnement qui garantit à tous le plein épanouissement. Dans le cadre de notre étude,  nous avons l’objectif de documenter et analyser les CAP pour favoriser la réussite scolaire en milieux scolaires francophones. À cet effet, dans un effort de formalisation des CAP par le biais du design d’une interface technologique, nous avons constaté que les théories portant sur le développement des CAP prennent peu en compte l’épistémologie de l’organisation apprenante et l’apport des technologies de réseautage. Dans cette communication, nous présenterons notre modèle de design de l’interface technologique pour assister les directions d’école et les enseignants à la mise en place et à l’évolution d’un fonctionnement CAP dans une école. De plus, nous discuterons de deux éléments additionnels, soit le stade d’initiation et le stade de socialisation, que nous considérons importants pour le développement des CAP.

12 h 15_rem_
Dîner
13 h 15 - 14 h 15
Perspectives pour le développement professionnel : outils novateurs et cadres conceptuels
Communications orales
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
13 h 15_rem_
Alain Essaddam Université d’Ottawa, Lucie Ouimet Université d’Ottawa, Donatille Mujawamariya Université d’Ottawa

L'approche PRI (Pragmatique, Rationnelle, Intuitive) en mathématiques et en sciences : outil d'accompagnement des élèves en difficulté au service des enseignantes et enseignants

(Afficher le résumé)

Dans son roman Chagrin d'école, Daniel Pennac (2007) dépeint avec finesse, parfois avec humour, mais toujours avec de la véracité, la souffrance que peut vivre l'élève en grande difficulté scolaire. Nous avons retrouvé dans ses propos la même détresse que nous avons côtoyée durant les nombreuses années de notre pratique. Nous nous sommes alors posé la question comment mieux outiller les enseignantes et les enseignants pour intervenir avec efficacité auprès de ces jeunes. Dans un premier temps, nous discuterons de la genèse de l'approche PRI (Pragmatique, Rationnelle, Intuitive) et son apport dans l'enseignement et l'apprentissage des mathématiques et des sciences pour faire réussir les élèves en difficulté dans ces disciplines. Nous donnerons ensuite des exemples concrets de son implantation en formation initiale et continue des enseignantes et enseignants à travers l’intégration des contenus académiques au regard du mode privilégié d'apprentissage de l’élève et le transfert des compétences révélées dans la sphère académique.

13 h 45_rem_

Le développement professionnel des enseignants d’éducation physique et à la santé vu au travers du prisme de la forme et du fond de la pensée critique

(Afficher le résumé)

Les mutations sociétales qui influencent forcément la profession enseignante ont amené les acteurs de l’école à explorer de nouvelles avenues pour mieux construire et favoriser le développement professionnel des enseignantes et des enseignants dans le cadre de la formation initiale et/ou continue (Charlier, Renard et Paquay, 2000; Gohier, Bednarz, Gaudreau, Pallascio & Parent, 1999 ; Lafortune, 2008a, Lafortune, 2008b ; McCormack, 2001). Malgré les investissements et les efforts déployés vers la construction de la professionnalité des enseignantes et des enseignants, plusieurs chercheurs du domaine de l’éducation révèlent que le concept de « développement professionnel » n’a pas une acception unique (Uwamariya & Mukamurera, 2005). Conséquemment, il est difficile d’obtenir une vision unifiée de ce processus. Plusieurs travaux actuels tentent de palier à cette lacune en proposant une modélisation du développement professionnel. La présente communication, qui s’inscrit dans la vague de ces derniers travaux, se base sur les recherches de Lipman (1995, 2006) et de Van Manen (1977), respectivement relatives à la forme et au fond de la réflexivité critique, en vue de proposer un modèle théorique de lecture du développement professionnel en éducation.

14 h 15_rem_
Pause
14 h 30 - 16 h 00
Le développement professionnel en pluridisciplinarité
Panel
Présidence/animation : Mirela Moldoveanu UQAM - Université du Québec à Montréal
Participant(s): André Bilodeau Hôpital Montfort, Francine d'Ortun UQO - Université du Québec en Outaouais, Pauline Ladouceur Confédération des syndicats nationaux, Renée Pinard Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec
Bâtiment – Local : Palais des congrès – 521C
16 h 00_rem_
Mot de clôture

Participez à la conversation

Cette section est parrainée par

Partenaire des activités scientifiques