515 - La question de la littératie au collégial : comprendre, accompagner et agir

Section 500 - Éducation

  • Mercredi 9 mai 2018


Responsables
  • Catherine BÉLEC - Collège Gérald-Godin
  • Geneviève Blais - Collège Gérald-Godin
  • Christiane Blaser - UdeS - Université de Sherbrooke

La littératie est présentement un enjeu majeur en éducation. Ce colloque propose de dresser un portrait de la réalité du collégial en matière de littératie(s). Quelle conception les acteurs du collégial ont-ils de celle(s)-ci? Quelles problématiques et cadres théoriques y sont associés? Quelles interventions peut-on mettre en oeuvre et avec quels succès? Quelles sont les défis rencontrés?

Appel à communications

La littératie est une notion de plus en plus importante en éducation et dont la littérature scientifique permet de dégager deux catégories de définitions. D’un côté, elle est une notion socioculturelle qui permet une catégorisation et une différenciation; ainsi, les littératies sont des pratiques de lecture ou d’écriture qui se construisent et s’ancrent dans un contexte donné (Delcambre et Lahanier-Reuter, 2012). De cette définition émerge des expressions telles que littératie numérique, littératie scientifique ou littératies disciplinaires. D’un autre côté, la littératie est abordée en terme de compétences et semble le versant positif et opérationnalisable de l’illettrisme (Dupont, 2014; Hébert et Lépine, 2013), perception que les enquêtes internationales de l’OCDE ont contribué à forger (Lafontaine, 2001). Elle se définit comme la « capacité d’utiliser le langage et les images de formes riches et variées, pour lire, écrire, écouter, parler, voir, représenter et penser de façon critique, et ce, dans différents contextes » (ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2005).

Ainsi, la question de la littératie est vaste, et différents cadres théoriques s'y rattachent. Par ailleurs, plusieurs projets en lien à la littératie ont été mis en œuvre dans le milieu collégial, mais peu d’événements scientifiques ont offert une plateforme de diffusion se consacrant spécifiquement à ceux-ci. Le colloque aura donc pour objectifs de…

- favoriser la concertation de spécialistes s’intéressant à au développement de la littératie au collégial;

- diffuser les résultats de recherches portant sur la littératie au collégial ainsi que les ressources produites à la suite de ces recherches;

- alimenter la réflexion sur les interventions visant à développer la littératie et prenant en compte de la réalité du collégial;

- discuter des difficultés et des résistances liées aux interventions visant à développer la littératie au collégial ainsi que des avenues pour y faire face.

Pour débattre de ces enjeux, trois types de communication sont possibles :

1) des communications orales scientifiques traitant de recherches en cours ou terminées (problématique, objectifs, cadre théorique, méthodologie, résultats préliminaires ou finaux). Durée : 30 minutes incluant les questions;

2) des communications affichées scientifiques;

3) communications affichées faisant état de mesures d’aide ou de pratiques professionnelles éprouvées.

*Les communications affichées auront lieu durant la plage horaire du dîner (90 minutes).

La date limite pour recevoir les propositions est fixée au 10 février 2018. Les réponses seront transmises avant le 5 mars 2018.

Pour plus d’informations sur l’appel et pour proposer une communication, rendez-vous ici : cgodin.qc.ca/colloquelitteratie

Pour toute question, contactez Catherine Bélec (c.belec@cgodin.qc.ca ) - Responsable du colloque

Coresponsables : Christiane Blaser, Université de Sherbrooke, et Geneviève Blais, Cégep Gérald-Godin​.

Lien vers l'appel à communications